Accueil Endurance WEC 2018 : ByKolles en essais

WEC 2018 : ByKolles en essais

303
5
PARTAGER

ByKolles Racing est présent depuis plusieurs saisons dans la catégorie LMP1 « non hybride » du WEC. L’équipe poursuit actuellement un programme de développement.

Alors que Toyota fera figure d’archi favori pour la saison 2018-2019 du WEC, les équipes candidates à la victoire au moindre faux pas du constructeur japonais seront nombreux. ByKolles voudrait bien en faire partie.

Plusieurs pilotes au volant

Mais la partie sera difficile. Jusqu’à aujourd’hui ByKolles a eu du mal à convaincre. Ayant changé de motorisation en début de saison – adoptant un bloc Nissan Nismo – ByKolles vient de terminer trois jours de test sur le circuit Motorland Aragon, en Espagne. Plusieurs pilotes se sont relayés au volant : Oliver Webb, James Rossiter, Tom Dillmann, Edoardo Liberati et Mikael Grenier.

Boris Bermes, qui dirige l’écurie sur le terrain, s’est estimé satisfait des progrès enregistrés tant sur le plan de la fiabilité que sur celui de la performance. Les deux seront sans doute indispensables pour affronter notamment la nouvelle Ginetta alignée par Manor mais aussi la BR du SMP Racing associé à ART GP et conçue en collaboration avec Dallara.

Source et photo : ByKolles

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WEC 2018 : ByKolles en essais"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

A quoi s’attendre de cette equipe, confiante en debut d’année, qui abandonne en cours de championnat .
Le sulfureux Kolles, fossoyeur de plusieures ecuries en sport auto y crois toujours . Bizarre .

Invité

Peut être parce qu’ils ont coupé la saison après avoir annoncé plusieurs fois vouloir mettre en production la voiture pour des clients pour la super saison?

Thibaut Emme
Admin
Il ne faut pas oublier non plus que Kubica devait rouler avec ByKolles et qu’il a claqué la porte devant le « bordel » dans l’équipe. Par rapport à l’an passé, ils ont changé de moteur, ont du faire de modifs substantielles dans le proto et au final, ce n’était pas mieux. A Silverstone, ils tournent dans le temps des LMP2 et terminent à 40 et qq tours, à Spa, ils arrivent à tenir la distance mais finissent juste devant les LMP2. Au Mans, je crois que c’est le pire…ils sont les premiers à jeter l’éponge après 11 petits tours :/ Au… Lire la suite >>
Invité
Pour le mans, la voiture à gagné 11s en 1 an avec quand même un temps en 3:23, ce qu’est pas rien pour un privé. Quant à l’abandon en 11 tours, Oliver Webb à expliqué qu’en prenant l’extérieur au tertre rouge il avait endommagé le fond plat et un peu obstruer le radiateur, ce qui à fait surchauffé le moteur et contrains à l’abandon plus tard. Et je suis quasi sur qu’une des courses après le mans, la voiture avait fait toute la course 6è. Après oui Rebellion faisait bien meilleurs figure, d’ailleurs ils resteront un des plus « et si »… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Le problème de ByKolles Racing c’est Colin Kolles. Tout ce qu’il touche s’auto détruit.

wpDiscuz