Accueil F3 Résultats et Brèves des autres disciplines de la semaine 46 de 2017

Résultats et Brèves des autres disciplines de la semaine 46 de 2017

142
0
PARTAGER

Une nouvelle saison de MRF 2000 débute à Bahreïn, tandis qu’au même endroit, la F 3.5 V8 s’éteint…

MRF 2000

La MRF 2000 2017-2018 démarre à Bahreïn. Comme chaque année, le plateau est très hétéroclite. Robert Megennis et Rinus Vee Kay arrivent de l’US F2000. Felipe Drugovich et Alex Karkosik se sont croisés en EuroFormula Open. Manuel Maldonado (le cousin de Pastor) roulait en British F3. Tandis que le Français Julien Falcheron est d’ordinaire en GP3.

Rinus Vee Kay est en pole. Néanmoins, dans la course 1, il laisse filer Drugovich, puis il tombe en panne. Victoire de Drugovich, donc. Presley Martono (champion de F4 SEA 2016-2017, puis chicane mobile en FR 2.0) et le gentleman-driver Dylan Young complètent le podium.

Dans la course 2, le poleman Falchero se fait déborder par Maldonado et Martono. 4e, Drugovich double le Français, puis il réussit à passer les hommes de tête. D’un cheveu, Martono termine 2e, au dépend de Maldonado.

Le deuxième jour, Vee Kay est sur orbite. Drugovich, 2e, est aux prises avec Falchero. Le Français est brièvement devant. Néanmoins, le Brésilien parvient à se dédoubler, puis à le contenir jusqu’au bout.

Pour la finale, c’est au poleman Vee Kay que Falchero s’en prend. Drugovich double le pilote de GP3. Par chance, il y a un safety-car et Falchero profite du regroupement pour prendre la tête. Vee Kay est 2e ; un second safety-car n’y change rien. Drugovich, lui, perd la 3e place au profit de Martono.

Auteur d’un doublé à Bahreïn, Drugovich est leader du provisoire, à 80 points. Falchero suit à 65 points. Martono est 3e à 63 points.

F 3.5 V8

On reste à Bahreïn avec la F 3.5 V8. Drôle d’ambiance pour la finale. La pilote de GP3 Tatiana Calderòn (RP Motorsport) et Henrique Chaves (AVF), venu de la FR 2.0, se joignent au peloton. Mais Alex Palou (Teo Martin) est à Macao, Giuseppe Cipriani (Barone Rampante) est absent et Egor Orudzhev (AVF) tombe malade. Du coup, il n’y a que 10 voitures sur la grille.

Matevos Isaakyan (AVF) décroche la pole. Peu après, on apprend que la discipline s’arrête à l’issue du week-end, faute de concurrents pour 2018.

Lors du tour de formation, Isaakyan tombe en panne.

Chaves se retrouve en pole et il tient le coup au feu vert. Par contre, Rene Binder (Lotus), 2e sur la grille, se désunie. Pietro Fittipaldi (Lotus), Roy Nissany (RP Motorsport) et Yu Kanamaru (RP Motorsport) s’en vont sans l’Autrichien. Fittipaldi se colle au leader, Chaves. Il s’offre un « toudroi » et il réalise alors qu’il lui suffit de finir pour être titré. Nissany, 3e, est trop loin. Reste la passe d’arme entre Kanamaru et Binder. Ce se finit par un pneu crevé pour l’Autrichien.

Premier succès en automobile pour Chaves. Fittipaldi, 2e, est titré. Nissany est 3e.

Le dimanche, c’est un jeu de massacre. Comme d’habitude, Isaakyan tombe en rade au départ et il doit partir bon dernier. Fittipaldi dépose Chaves et il passe 2e, derrière Binder. Konstantin Tereshchenko (AVF) part en tête-à-queue. Diego Menchaca (Fortec) double Kanamaru alors que les drapeaux jaunes sont agités. Alfonso Celis (Fortec) casse son nez sur Chaves et Kanamaru l’envoi dans le décor. Fittipaldi ouvre le ballet des arrêts aux stands. Néanmoins, il n’arrive pas à effectuer de bons tours et Binder ressort devant lui. Celis et Kanamaru sont tous les deux punis d’un drive-through et Calderòn passe 3e. Nissany tente de doubler la Colombienne, mais elle tient le coup.

Binder, Fittipaldi et Calderòn composent le dernier podium de la F 3.5 V8.

Plus rapide en piste, Fittipaldi a été brouillon. Il est champion avec 259 points, alors qu’il aurait pu tuer le championnat plus tôt. Isaakyan finit 2e, à 215 points. Celis, qui loue un baquet chez Force India, finit 3e à 204 points.

Encore une discipline qui disparait. Il n’y a plus de place, en monoplace, pour les pilotes trop vieux, trop pauvres ou trop lents pour espérer la F1 et on ne peut que le regretter.

ADAC F4

Une semaine après Nicklas Krütten, Mücke annonce un deuxième pilote : l’Israélien Ido Cohen. Cohen ne courra qu’en ADAC F4 et ça sera sa première expérience en monoplace.

FR 2.0

Brillant animateur de F1600, en 2015, Jordan Cane a été anonyme en US F2000. Il s’est relancé en British F3 où il a de nouveau joué les premiers rôles (alors qu’il avait du manquer le début de saison, faute d’avoir 16 ans.) Présent au test collectif de la FR 2.0, il est le premier à s’engager, avec Fortec.

British F3

En British F3, c’est chez Lanan que l’on a un premier volontaire. Joshua Mason va débuter en automobile après une unique année en karting.

Audi R8 LMS Cup

L’Audi R8 LMS Cup s’offre un virage à 90° ! Alessio Picariello ne pourra défendre son titre. En effet, en 2018, la coupe sera réservée aux amateurs (statut FIA « bronze ».) Par ailleurs, la discipline s’internationalisera un peu plus avec une épreuve en Australie et une autre en Allemagne.

Crédits photos : F 3.5 V8 (photos 1 et 4 à 7), MRF (photos 2 et 3), Mücke (photo 8), Fortec (photo 9), British F3 (photo 10) et Audi Motorsport Asia (photo 11.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz