Accueil Porsche Peter Schutz, sauveur de la 911 nous a quitté

Peter Schutz, sauveur de la 911 nous a quitté

3234
4
PARTAGER
Porsche 911 Carrera T (2017)

Considéré comme le sauveur de la 911 et le redresseur de Porsche dans les années 80, Peter Schutz s’est éteint à l’âge de 87 ans.

Peter Schutz prit la tête de Porsche AG en 1981 alors que la marque était en crise. Porsche avait annoncé des pertes pour la première fois de son histoire un an plus tôt, la faute aux ventes de 911 en chute libre. Afin de resserrer les cordons de la bourse, les investissements dans le sport automobile avaient été fortement diminués et les cadres de la marque avaient pris la décision d’arrêter la 911 afin de concentrer les efforts sur les nouvelles 944 et 928.

Passionné de voitures et ingénieur de formation, Schutz s’investit personnellement dans le dessein de la Porsche 911. Non seulement, il sauva la 911 du billot, il en élargit également la gamme avec les 911 cabriolet et 911 Speedster. La légendaire Porsche 959 fut aussi développée sous sa direction.

Schutz supervisa également le retour de Porsche sur les podiums dans de nombreuses disciplines, en tant que fournisseur de moteurs turbocompressés à l’équipe McLaren TAG F1 entre 1984 et 1987 et en tant que participant aux 24 heures du Mans, épreuve la marque dominera de 1981 à 1987.

Le temps passé par Schutz à la tête de Porsche AG ne fut pas sans défis, notamment lors d’une tentative éphémère de remplacer les concessionnaires franchisés américains de la marque. En 1984, Porsche AG créa Porsche Cars North America et annonça dans la foulée la création de 40 centres Porsche détenus directement par le constructeur. L’ire des concessionnaires ne se fait pas attendre et devant la multitude de poursuites intentées en leur nom pour obtenir des milliards de dollars de dommages-intérêts, le constructeur abandonna rapidement son projet.

Sous sa direction, les ventes de Porsche progressèrent d’environ 28 000 ventes en 1981 à 53 000 en 1986. Le tumulte des marchés financiers interrompit cette croissance vertigineuse. Le krach boursier de 1987 et l’effondrement du dollar ont rendu les Porsche plus chères sur le marché américain alors que ce dernier était devenu vital pour le constructeur allemand. Ces dernières plongèrent, les cadences de production furent réduites et Shutz céda son siège à Heinz Branitzki le 1er janvier 1988.

 

Source : Automovie News

Source photo : Porsche

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Peter Schutz, sauveur de la 911 nous a quitté"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jcm
Invité

Intéressant, mais « élargissa », ça m’a fait perdre 3 dixièmes à chaque œil !

TotO
Invité

… c’est un moindre mal, les miens se sont instantanément consumés :-S

AXSPORT
Invité

C’est surtout la M3 E36 qui força Porsche à se réveiller……

wpDiscuz