Accueil Alternatives Marché électrique France 2017 : +18% en octobre

Marché électrique France 2017 : +18% en octobre

1317
75
PARTAGER
Marché électrique France

Le marché du véhicule électrique en France dépasse déjà les 25 000 unités vendus en 2017. Le record de 27 307 VE en 2016 devrait être largement battu.

Selon les chiffres compilés par l’Avere, les ventes de véhicules électriques particuliers rebondissent de 13,3% en octobre 2017 par rapport au même mois en 2016. Près de 1750 VE ont été ainsi immatriculés.

La Renault Zoe reste le leader avec 775 mises à la route (44,3% de part de marché – PdM). La Nissan Leaf remonte à la seconde place avec 234 unités. L’effet nouvelle Leaf devrait commencer à se faire vraiment sentir les prochains mois. Derrière, on retrouve soit la BMW i3 si on considère les 109 versions électriques et les 101 versions avec prolongateur (soit 210), soit la Smart ForTwo ED qui s’écoule à 150 exemplaires malgré sa technologie et son autonomie non mises au goût du jour.

Le Kia Soul EV s’écoule à 76 unités. On notera que grâce à des remises, les Peugeot iOn et Citroën C-Zéro continuent de se vendre plus que bien d’autres véhicules. Et que la Citroën E-Mehari se vend grosso modo autant que les VW e-Up! et e-Golf ! Il faut dire que les clients leur préfèrent leur version hybride rechargeable avec 99 immatriculations pour la Golf GTE par exemple. Mais cela reste très faible.

Depuis le début de l’année, 20 511 véhicules électriques particuliers ont été immatriculés. C’est une hausse de plus de 16%. L’an dernier, les deux derniers mois de l’année avaient vu plus de 4000 VE particuliers être immatriculés. La barre totale des 25 000 VE particuliers peut-elle être dépassée cette année ?

Des utilitaires à la hausse

Du côté de l’utilitaire électrique (VUE), c’est l’euphorie (relative). 824 VUE ont été immatriculés soit une progression de 29,3% ! Le Renault Kangoo ZE reste là aussi leader avec 507 unités soit 61,5% de PdM. Suivent le Citroën Berlingo et le Peugeot Partner avec, respectivement, 85 et 68 immatriculations. La Renault Zoe devance de peu la Nissan Leaf avec 45 et 38 ventes. A noter que la Nissan Leaf se paie le luxe de devancer l’utilitaire maison, le Nissan e-NV200 (26 unités).

Avec cette hausse importante sur octobre, les utilitaires, qui étaient un peu en berne depuis le début de l’année, repassent dans le vert avec une croissance de 6% depuis janvier. Le marché est plus stable et prévisible.

Au cumulé VE+VUE, 2 572 véhicules électriques ont été mis à la route. Par rapport au marché automobile français de 176 496 en octobre, cela représente une part de marché totale de 1,5%. Toujours en ajoutant les VUE, le marché électrique total pourrait dépasser les 30 000 unités immatriculés en 2017. Ce serait une hausse de 100% par rapport à 2014.

Source : AVERE, illustration : le blog auto

Poster un Commentaire

75 Commentaires sur "Marché électrique France 2017 : +18% en octobre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
amiral_sub
Invité

mois après mois ça augmente inexorablement. On peut tabler sur minimum 10% des ventes dans … un certain temps. Une chose est sure: une fois qu’on a eu un VE, on n’achète plus de VT (sauf exception).

Nos emplettes sont nos emplois
Invité
Nos emplettes sont nos emplois

Je me souviens des pisses froid qui critiquaient les choix de CG lors du lancement du programme électrique chez Renault il y a quelques années.
On se demandait comment Renault comptait se refaire la fraise financement.

Nous avons maintenant la réponse.

CG lui l’avait depuis longtemps. C’est ce qui le différencie des autres grands patrons de l’industrie automobile.

lym
Invité
Le problème étant que la production électrique ne suivant pas, il y a un moment ou va se poser le problème des priorités en hiver: Consommation domestique classique ou recharge de véhicules? Entre des gens qui se pèlent car les chaudières s’arrêtent et d’autres qu’on aiguillera qq jours par ci par là « pour le bien commun » vers nos riantes bétaillères, le choix risque d’être vite fait. =>Probable que le secteur subisse sous peu l’obligation du chargeur… ou plus sûrement du bloc batterie… connecté et désactivable à distance par Enedis (chez Renault c’est déjà là même si le but 1er a… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Je comprend la réponse mais la voiture électrique ne concerne pas que la France. Si nous exportons c’est que d’autres importent. On peut donc supposer qu’ils n’ont pas la production nécessaire pour satisfaire leur besoins actuels.
Pour ne parler que de l’Europe est ce que la production d’électricité au sein de celle-ci est suffisante pour alimenter l’ensemble des besoins européens charge VE comprise ?

SGL
Invité

Et quand bien même si les centrales nucléaires n’existaient pas.
La France est en sous-équipement en éolien terrestre, éolien offshore, géothermie, biomasse, etc. par rapport à nos voisins
Alors les idées de développement des productions d’énergie ne manquent vraiment pas.
Si ce n’est pas pour la voiture électrique, cela sera utile pour tout le reste.
Sachant qu’à termes, un important parc de VE est un avantage dans le cadre du smart grid sur tout le territoire.

ART
Invité

C’est bien le nombrilisme français et le nucléaire quand la réglementation des normes sur le CO2 tombe de partout dans différents pays….
Sinon en Allemagne, ça se passe comment si tout le parc auto passe à l’électrique Thibaut ? Tu nous refais une petit démo ?

SGL
Invité

Plus d’électricité produite par le charbon :
« bien avant 2050 » d’après la ministre social-démocrate Barbara Hendricks (pas la cantatrice 😉 ), elle qui souhaite en finir avec le charbon en Allemagne.
Personne n’est devin mais des chiffres nous renseignent sur l’évolution de l’électricité produite en Allemagne
2011 : 17,6% de nucléaire 2016 : 13,1%
2011 : 20,1% de renouvelables 2016 :29,5%
2011 : 42,9% de charbon 2016 : 40,1%

panama
Invité

« Pour la PACA, sauf vague de froid exceptionnelle, la ligne actuelle suffit »
Euh… pas tout à fait. Je « subis » chaque hiver des variations dans le voltage qui ont deux conséquences : des appareils électriques qui fonctionnent mal : four qui s’éteint/se rallume, portail qui n’arrive pas à s’ouvrir ET surtout des pannes électroniques récurrentes, sur tout ce qui consomme beaucoup : machines à laver, congélateurs, etc.
Bref, quand tout le monde branchera sa voiture électrique à 18h00, le réseau sera par terre ou largement perturbé.
Et je ne vois pas comment ça peut s’améliorer.

panama
Invité

« en moyenne, un utilisateur de VE en France charge sa voiture 2 fois dans la semaine, max »
Moi j’aurais pensé qu’il chargeait sa voiture dès qu’il rentrait chez lui, au cas où. Comme son smartphone quoi.

SGL
Invité

Bah comme la moyenne des déplacements est que de 25 km/jour … 2 fois dans la semaine, c’est largement suffisant !
Même avec une vieille Zoé de 150 km d’autonomie.
Mais sinon oui, c’est comme les smartphone théoriquement… faut pas attendre le dernier moment pour s’apercevoir que l’on a besoin de faire plus de 100 km sur autoroute ! 😉 😀

wizz
Membre

panama

ton cumulus est branché 24/24h. Et pourtant, il ne fonctionne pas constamment. Il peut ne fonctionner qu’en heure creuse, si tu as cette option

ce sera pareil avec la VE
je ne vais pas rester éveillé jusqu’à 23h pour brancher la VE
je peux la brancher à 14h, ou 17h, ou 19h en rentrant chez moi, mais la recharge pourrait très bien débuter à 22h, ou 24h, ou commencer à 14h et s’interrompre à 18h pour laisser la priorité aux postes de consommation non reportables (cuisine…), puis de reprendre la recharge à 22h une fois le pic passé…

SGL
Invité

Suffit de développer l’autoconsommation des bâtiments en France.
Cela sera progressif mais plus rapide que le parc de VE en France.

wizz
Membre

Suffit d’abord d’ISOLER les batiments en France, et de pouvoir réduire facilement de moitié ses consommations énergétiques, tant en hiver qu’en été (climatiseurs). Avec comme bonus de la main d’oeuvre non délocalisable ainsi que des matériaux essentiellement made in France ou Europe (ce serait idiot de transporter du polystyrène expansé depuis la Chine…)

ART
Invité

Marrant ça, on communique laaaaaargement moins sur l’isolation des bâtiments que sur les rejets criminels de CO2 de la voiture particulière….

SGL
Invité

Oui @ART
On l’avait dit pour les navires de commerce.
Et les énergéticiens disent aussi qu’il est possible de supprimer la pollution mondiale en remplacent toutes les centrales à charbon par des centrales à gaz.
La voiture, en dehors des centres-villes, cela reste que dalle.

wizz
Membre

si tu es encore un ado chez papa-maman, ou un locataire, alors tu n’entends pas trop parler de l’isolation

en revanche, si tu comptes acheter, vendre, et surtout construire, les normes d’isolation, tu n’entends que ça….

Nos impôts sont nos emplois
Invité
Nos impôts sont nos emplois

Quelle clairvoyance de la part de CG
C’est pas comme si les ventes de Zoé en France étaient aidées grace aux généreuses subventions de l’état.

Pat
Invité

Pour d’obscures raisons liées, semble t’il, à la préservation de l’humanité, les véhicules électriques sont subventionnés un peu partout sur la planète.

Bizarrement, le chef d’une petite marque de Guyencourt, a été un des premiers à s’en rendre compte.

Étonnant non ?

SGL
Invité

Beaucoup de choses militent pour que la France possède un important parc de VE.
– indépendance énergétique face aux énergies fossiles.
– amélioration de la qualité de l’air et sonore dans nos villes, surtout centre ville. Et donc un effet positif sur la santé générale.
– amélioration de l’emploi lié à la R&D de la transition énergétique dans tous les domaines.
– réserve tampon dans le cadre d’un réseau national smart grid associé aux EnR.

amiral_sub
Invité

la zoé n’est pas subventionnée par « de généreuses subventions de l’état », mais par le malus sur les thermiques

ART
Invité

C’est jouer sur les mots l’amiral !!

amiral_sub
Invité

non: ce n’est pas l’état qui finance mais les acheteurs de SUV

SGL
Invité

Elle n’est pas belle la vie @amiral_sub 😉 😀

SGL
Invité

Mais dommage que cela soit uniquement indicé que sur le CO² … car je continue à dire que beaucoup de sportive essence sont vraiment des voitures propres.

SGL
Invité

Les sportives modernes… bien sûr.

SGL
Invité

« la Citroën E-Mehari se vend grosso modo autant que les VW e-Up! et e-Golf ! » 😀 😀
C’est dire l’avance du groupe VW ! 😉
Mais bon, c’est qu’en France et ils promettent énormément mieux dès 2019.

amiral_sub
Invité

c’est étonnant parce que d’après les journalistes (neutres?) la egolf serait une des meilleures VE.

SGL
Invité

Une Citroën E-Mehari avec une batterie qualité type Zoé 40 serait top !

Béret vert
Invité

Le dessinateur Reiser – Charlie hebdo, La gueule ouverte – avait réfléchi à ce problème il y a déjà quarante ans…
https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=146411reisersolaire.jpg

DiZeL
Invité

Reiser qui toute sa vie promu les énergies renouvelable et qui a été l’un des premier en France a essayé de vivre comme ça…

https://www.youtube.com/watch?v=SZjnF2xqA1s&ab_channel=InaSoci%C3%A9t%C3%A9

wpDiscuz