Accueil F1 F1 Interlagos 2017: Vettel revient au sommet

F1 Interlagos 2017: Vettel revient au sommet

319
3
PARTAGER

Après une fin d’été et un début d’automne catastrophiques, Sebastian Vettel a renoué avec la victoire à Interlagos devant Bottas dont les perspectives de terminer deuxième du championnat semblent s’envoler. Raïkkönen complète le podium d’un souffle devant Hamilton, auteur d’une sensationnelle remontée.

Départ: La température de la piste est supérieure de 30°C par rapport à hier ce qui pourrait changer la donne pour ce Grand Prix du Brésil, notamment en terme de dégradation de pneus. Auteur d’un excellent envol, Sebastian Vettel s’infiltre à l’intérieur du S de Senna et prend immédiatement le commandement devant Bottas et Raïkkönen. Dans le paquet, Magnussen et Ricciardo s’accrochent. Vandoorne reste lui aussi sur la touche. La safety car est envoyée en piste juste au moment où Ocon s’accroche avec Grosjean en tentant de le dépasser par l’extérieur. Avec au minimum deux roues crevées, le pilote Force India déplore le premier abandon de sa carrière en F1.

Tour 1: Ricciardo et Grosjean passent par les stands pour réparer les dégats de leurs accrochages.

Tour 6: Retour du drapeau vert. Vettel joue avec les nerfs de ses adversaires en ralentissant nettement la meute avant d’accélérer vers la ligne droite des stands. Malgré une bonne vitesse de pointe Bottas reste derrière la Ferrari.

Tour 7: Massa prend la cinquième place en doublant Alonso. Grâce aux incidents du début de course Pierre Gasly est dans les points en dixième position.

Tour 9: Hamilton dépasse Gasly au DRS. Parti depuis la voie des stands, le champion du monde est déjà dans les points.

Tour 10: Carlos Sainz est la nouvelle victime de la remontée de Lewis Hamilton.

Tour 11: Hamilton dépasse Hülkenberg. Ricciardo fait lui aussi un festival en réussissant un magnifique dépassement sur Stroll en freinant très tard comme il sait si bien le faire. Dans le même tour l’Australien dépasse Ericsson.

Tour 13: Pérez tente de résister à Hamilton mais après une lutte sur plusieurs virages, le Mexicain doit céder.

Tour 15: Ricciardo est remonté dans la zone des points après avoir pris le meilleur sur Gasly puis sur Sainz.

Tour 16: Verstappen commence à se faire menaçant sur Raïkkönen.

Tour 17: Ricciardo dépasse Hülkenberg.

Tour 20: Hamilton prend la sixième place à Fernando Alonso. Felipe Massa est maintenant dans sa ligne de mire.

Tour 21: Massa n’aura pas résisté longtemps à Hamilton désormais cinquième. Maintenant cela sera plus difficile car Verstappen est à plus de dix secondes devant lui.

Tour 22: Hamilton prend le record du tour.

Tour 25: Vettel mène toujours avec une avance de moins de deux secondes sur Bottas.

Tour 27: Bottas aux stands, imité par Felipe Massa.

Tour 28: Passages aux stands de Vettel et Verstappen qui souffrait beaucoup avec ses gommes surchauffées. Vettel ressort de justesse devant Bottas.

Tour 29: Arrêt de Raïkkönen. Ricciardo dépasse Pérez.

Tour 30: Et le leader est maintenant Hamilton mais avec un arrêt de moins que ses adversaires.

Tour 33: Ricciardo qui est sur une autre stratégie laisse passer Verstappen.

Tour 34: Verstappen signe le record du tour.

Tour 40: Hamilton est leader avec 3.5 secondes d’avance sur Vettel, 6 secondes sur Bottas et 10 secondes sur Raïkkönen.

Tour 41: Abandon de Brendon Hartley à son stand.

Tour 43: Arrêt de Lewis Hamilton. Il repart cinquième. Ricciardo s’arrête lui aussi.

Tour 45: Hamilton n’a visiblement pas renoncé à la victoire même si cela sera difficile. Il bat le record du tour en 1’12″012.

Tour 47: Ricciardo dépasse Massa.

Tour 53: Malgré la gêne des pilotes retardataires et notamment Lance Stroll, Hamilton est remonté à 3.5 secondes de Verstappen.

Tour 57: Vettel maintient un écart de 3 secondes sur son rival pour la place de vice-champion Valtteri Bottas.

Tour 58: Hamilton attaque fort et profite des ennuis de pneus de Verstappen pour revenir dans les échappements de la Red Bull.

Tour 59: Après une première tentative au freinage du S de Senna, Hamilton dépasse assez facilement Verstappen dans la ligne droite opposée.

Tour 60: 1’11″932 pour Hamilton qui a Raïkkönen dans sa ligne de mire. L’écart qui le sépare de Vettel est descendu sous la barre des 10 secondes.

Tour 61: Verstappen procède à un deuxième arrêt au stand.

Tour 63: Hamilton enchaîne les records du tour et remonte comme une balle sur la tête de course.

Tour 64: Verstappen prend le record du tour avec ses pneus neufs. Il bat le record du circuit établi par Montoya en 2004.

Tour 66: Vettel, Bottas, Raïkkönen et Hamilton se tiennent en moins de cinq secondes.

Tour 68: Après un blocage de roue, le pneu avant-gauche de Stroll part en lambeaux.

Tour 69: Gêné dans les perturbations aérodynamiques de la Ferrari devant lui, Hamilton peine à tenter un dépassement sur Raïkkönen.

Arrivée: Sebastian Vettel décroche son cinquième succès de la saison devant Bottas et Raïkkönen qui sauve le podium face à la menace d’un héroïque Lewis Hamilton, quatrième après un départ depuis les stands. Felipe Massa termine son dernier Grand Prix national en septième position.

Championnat pilotes:

1. Hamilton 345 (Champion)
2. Vettel 302
3. Bottas 277
4. Ricciardo 200
5. Raïkkönen 193
6. Verstappen 158
7. Pérez 94
8. Ocon 83
9. Sainz 54
10. Massa 42

Championnat constructeurs:

1. Mercedes 625 (Champions)
2. Ferrari 495
3. Red Bull 358
4. Force India 177
5. Williams 82

Crédit photo: F1

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "F1 Interlagos 2017: Vettel revient au sommet"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

bob(azzurra)
reviens vite….

Thibaut Emme
Admin
tut tut tut ! Bon ce GP a montré quand même l’énorme écart entre les 4/6 voitures de devant (les Red Bull étant un peu derrière) et les autres. Le circuit est pourtant bosselé, peu propice aux dépassements, etc. Mais Hamilton et Ricciardo ont offert une remontée ! Belle résistance de Räikkönnen pour décrocher un nouveau podium ! Vettel qui ne rate pas son envol et pousse Bottas à abdiquer au premier virage…officiellement, il n’est pas dauphin de Hamilton (22 points) mais à part une catastrophe à Abu Dhabi, je vois mal le Finlandais le passer sur le fil… Grosjean… Lire la suite >>
Rowhider
Invité
Pour ma part, je n’ai pas trop compris la clémence vis à vis de Magnussen qui abime 3 voitures au départ et endommage indirectement celle de Grosjean, et les 10s de pénalité infligés à Grosjean alors qu’il n’a pas réellement fauté… L’incident Ocon/Grosjean est dommage bien entendu, mais comme le dit Prost dans le premier tour avec les pneus froids sur un circuit bosselé: le dépassement par l’extérieur était risqué. Au final on apprend en plus que Grosjean était victime d’une crevaison suite au nouvelles cabrioles de Pastor Magnussen… En tout cas, course impressionnante d’Hamilton qui termine dans les roues… Lire la suite >>
wpDiscuz