Accueil F1 F1 Abu Dhabi 2017: Doublé Bottas-Hamilton pour conclure

F1 Abu Dhabi 2017: Doublé Bottas-Hamilton pour conclure

723
15
PARTAGER

Comme il l’avait fait en Autriche, Valtteri Bottas a concrétisé sa pole position d’hier par une victoire à Yas Marina. Deuxième, Hamilton offre un quatrième doublé à Mercedes cette saison alors que Vettel, troisième loin derrière le vainqueur, confirme sa position de vice-champion du monde 2017.

Départ: Pour ce dernier départ de la saison, les pilotes se montrent particulièrement prudents. C’est dans le même ordre que sur la grille que les dix premiers sortent du premier virage alors qu’à l’arrière Kevin Magnussen part en tête-à-queue mais peut repartir.

Tour 2: Avec la piste libre devant lui Bottas est le plus rapide.

Tour 4: Hülkenberg écope d’une pénalité de 5 secondes pour être sorti de la piste et d’en avoir tiré avantage au détriment de Pérez.

Tour 5: L’écart entre Bottas et Hamilton est stable aux alentours de la seconde.

Tour 10: A ce stade de la course, seuls deux pilotes sont en lutte directe sur la piste. Il s’agit de Stroll marqué à la culotte depuis plusieurs tours par Grosjean.

Tour 11: Grosjean trouve enfin l’ouverture et passe le Canadien qui tente de reprendre son bien au freinage suivant. En vain.

Tour 12: Arrêt au stand de Stroll.

Tour 14: La pénalité infligée à Hülkenberg n’aura aucune incidence sur son classement. Son avance sur Pérez avoisine les 7 secondes. Max Verstappen passe par les stands.

Tour 15: Arrêt de Raïkkönen.

Tour 16: Pérez au stand. Bottas améliore le record du tour.

Tour 17: Hülkenberg s’arrête et exécute sa pénalité. Comme prévu il reprend la piste devant Pérez. Pierre Gasly part en tête-à-queue sans dommage pour sa voiture.

Tour 19: Arrêt de Ricciardo. L’Australien est nettement plus rapide que son équipier en ce début de course.

Tour 20: Arrêt de Vettel.

Tour 21: Hülkenberg dépasse Grosjean derrière lequel il butait depuis plusieurs tours. Il était temps car Pérez était revenu dans ses échappements. Daniel Ricciardo abandonne sur panne d’hydraulique. Cela va vraisemblablement lui faire perdre la quatrième place du championnat au profit de Raïkkönen. Valtteri Bottas cède le commandement à Hamilton en s’arrêtant au stand.

Tour 23: Hamilton attaque fort pour tenter de ressortir devant Bottas après son arrêt.

Tour 24: Hamilton dans la voie des stands. Malgré un arrêt parfait il reprend la piste deux secondes derrière Bottas.

Tour 27: Après deux tours canons, Hamilton est revenu dans la zone DRS derrière Bottas.

Tour 30: Ocon et Sainz qui ne se sont toujours pas arrêtés sont sixième et septième. Hamilton attaque fort derrière Bottas et sort un peu large sans autre conséquence que de perdre une seconde pleine à la fin de ce tour.

Tour 31: Ocon et Sainz s’arrêtent. L’Espagnol abandonne peu après. Sa roue avant-gauche a été mal serrée lors de son changement de pneus.

Tour 35: Tous les espoirs ne sont pas perdus pour Renault. Hülkenberg est sixième et si les choses restent en l’état la sixième place finale du classement des constructeurs reviendra au constructeur français.

Tour 40: En chasse derrière Raïkkönen Verstappen zig-zague pour se montrer dans les rétroviseurs de Magnussen à qui il tente de prendre un tour.

Tour 43: Les Mercedes sont dans une autre course. La meilleure des Ferrari accuse plus de 21 secondes de retard sur le leader.

Tour 46: Malgré tous ses efforts, Hamilton peine à se rapprocher suffisamment de Bottas pour l’attaquer.

Tour 50: A l’exception des duos Bottas-Hamilton et Raïkkönen-Verstappen, les positions sont bien établies dans la première moitié du classement.

Tour 51: Vettel améliore le record du tour.

Arrivée Alors qu’Hamilton a totalement relâché la pression derrière lui, Valtteri Bottas décroche son troisième succès de la saison mais la troisième place de Vettel lui ôte toute possibilité de terminer deuxième du championnat.

Championnat pilotes:

1. Hamilton 363 (Champion)
2. Vettel 317
3. Bottas 302
4. Raïkkönen 205
5. Ricciardo 200
6. Verstappen 168
7. Pérez 100
8. Ocon 87
9. Sainz 54
10. Massa 43

Championnat constructeurs:

1. Mercedes 668 (Champions)
2. Ferrari 522
3. Red Bull 368
4. Force India 187
5. Williams 83

Crédit photo: F1

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "F1 Abu Dhabi 2017: Doublé Bottas-Hamilton pour conclure"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin
Ce GP a surtout valu pour ses combats d’arrière garde. Grosjean-Stroll : le Canadien montre qu’il sait rouler propre. Massa ne termine que 3 points devant lui ! (un peu la honte pour la dernière saison de Felipe non ?). Hülkenberg qui savait que repasser Perez ne serait pas facile après avoir perdu sa place au départ a préféré shunter la chicane, passer devant et prendre la pénalité…et il a bien fait puisqu’après la pénalité de 5 secondes, il repart devant. Preuve que ces pénalités sont idiotes. Autant forcer le pilote fautif à laisser repasser celui qu’il a doublé. Mais… Lire la suite >>
Rowhider
Invité
Un gp un peu soporifique comme tous les ans avec des dépassements quasi-impossibles, d’autant plus que cette stupide double-zone DRS favorise celui qui défend. Fort heureusement, le public aura pu compter sur l’attaque de Grosjean pour le tenir éveiller: belle baston que Grosjean – Stroll. On notera quand même que le Canadien aura été très loin de son équipier tout le week-end, sans doute en délicatesse avec ses pneus. Massa, son année n’aura pas été si mauvaise: il a très largement dominé son équipier et les rares fois où ce dernier était devant en course, c’était à cause des stratégies… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
@Rowhider : Plutôt d’accord. Même si je ne place pas forcément Toro Rosso derrière Sauber d’emblée. Car chez Sauber, Ericsson devrait rester, et Leclerc sera en apprentissage. Même s’il est très fort, il va devoir ingurgiter tout cela. Reste l’inconnue Honda… Par contre pour Massa, je ne suis pas vraiment d’accord (mais c’est aussi pour chipoter 😉 ). En effet, Massa a bien plus d’expérience que Stroll et pourtant, il ne l’a pas écrasé. En qualif oui. J’enlève la Hongrie où Massa n’était pas là. On a en 19 courses, 16 fois Massa devant Stroll ! Une éclate totale. Même… Lire la suite >>
wizz
Membre

bob(azzurra)
un commentaire?
un avis (obscurci)?

Thibaut Emme
Admin
Petite chose « amusante » (ou pas), avec le barème précédent (2003-2009) soit 10, 8, 6, 5, 4, 3, 2, 1, le championnat pilotes n’aurait pas été modifié pour les 10 premiers. En revanche, Stroll aurait fini devant Massa. Côté écuries, pas de changement non plus. Si on remonte au barème de 1991 à 2002 (10 6 4 3 2 1), le champion est toujours Hamilton, devant Vettel et Bottas. Par contre Ricciardo serait devant Räikkönnen 🙂 Perez et Ocon auraient le même nombre de points, Stroll dans le top10 😀 Alonso n’aurait qu’1 seul point (!) à égalité avec Palmer (aïe)… Lire la suite >>
Membre

Je voudrais bien voir ces 2 classements, tu les as calculé toi même ou c’est sur un site quelques part?

Thibaut Emme
Admin

C’est moi-même je personnellement 🙂

Je les mets d’ici qq minutes.

Thibaut Emme
Admin
wizz
Membre

Avec le barème précédent (9-6-4-3-2-1), ET en retenant les 11 meilleurs résultats, on aurait

93 Ham
81 Vet
71 Bot
49 Ric
44 Ves (meilleur goal average)
44 Rai
9 Per (meilleur goal average)
9 Oco
5 Stroll
4 Sainz (meilleur goal average)
4 Hulk
2 Mas
1 Gro (meilleur « goal average » pour avoir marqué son point avant les autres)
1 Alo
1 Pal

Thibaut Emme
Admin

🙂 je n’ai pas poussé le « vice » jusqu’aux barèmes avec les 11 meilleurs résultats pour les pilotes, mais tous pour les écuries…

Invité

Merci, au final heureusement que ces barèmes ne soit plus, car c’est presque déprimant niveau écart entre les 3 premiers et le reste Oo

Thibaut Emme
Admin
Cela avait aussi un avantage…celui qui faisait 6ème une fois dans l’année était presque assuré de bien figurer dans le classement avec plein de pilotes à 0 points derrière. Désormais, un pilote qui fait 1 fois 6ème (8 points) puis plus rien, peut se faire passer par un pilote plus régulièrement dans les points. C’est mieux et c’est moins bien. Mieux car la régularité prime, moins bien car c’est la prime aux résultats « médiocres » (du latin medium=milieu) plutôt qu’à l’exploit d’une course. Chacun son opinion 🙂 Perso ce que je vois, c’est que des pilotes avec qq points sur ces… Lire la suite >>
wizz
Membre

c’était souvent le cas dans les années 80, avec une domination d’une ou deux équipes, alors qu’ici (et ailleurs), avec la classique légende urbaine, les gens disent « c’est navrant la domination de Mercedes aujourd’hui. Il n’y a plus autant de bagarre comme avant… »

Aujourd’hui, Mercedes domine outrageusement?
Voyons 1984….
http://www.statsf1.com/fr/1984.aspx
ou encore 1988
http://www.statsf1.com/fr/1988.aspx

c’était très rare de voir 3 équipes lutter pour le titre. Souvent, ça se limite à 2 écuries pour le suspense…

gigi4lm
Invité

… et à la fin c’est toujours L.Hamilton qui gagne !

Nootropyl
Invité

Je pensais pas que cela changerait si peu de choses.

wpDiscuz