Accueil Constructeurs Débuts dubaiotes pour le nouveau Infiniti QX80

Débuts dubaiotes pour le nouveau Infiniti QX80

645
9
PARTAGER

C’est dans le cadre du Dubai International Motor Show qu’Infiniti a révélé la nouvelle mouture de son SUV de luxe, le QX80. Si son allure générale reste massive, son visage profite de cette mise à jour pour s’affiner.

Le concept QX80 Monograph présenté à New York en avril avait annoncé la couleur. Sans surprise, le restylage du grand SUV d’Infiniti rend celui-ci plus agréable à l’oeil.

Des atours moins clivants

C’est sur la partie avant que les changements apportés sont les plus visibles. Les ailes perdent leur galbe et les phares sont rehaussés, gommant la proéminence du museau de l’ancienne version. Un museau, justement, qui adopte la calandre trapézoïdale distinctive d’Infiniti. De plus, les grilles latérales bénéficient d’un nouveau dessin.

De profil, les changements sont plus ténus, même si l’on peut noter les jantes légèrement retouchées, de 20 pouces d’origine (22 en option). La partie arrière adopte de nouveaux optiques et une baguette chromée qui court d’un bout à l’autre du hayon. Enfin, le bas de pare-choc qui accueille les réflecteurs est redessiné.

Intérieur : des évolutions mineures

L’habitacle, quant à lui, se modernise. La différence avec l’ancien modèle ne saute pas aux yeux, car c’est dans les détails que tout se joue. Ainsi, le cuir perforé qui garnit sièges et panneaux de porte a fait l’objet de toutes les attentions. Et les appuie-têtes accueillent dans leur dos des écrans de plus grande taille pour les passagers. Ecrans à présent indépendants les uns des autres.

Sous le capot, point de nouveauté. On retrouve le même V8 de 5,6 litres de cylindrée pour 400 chevaux, toujours accouplé à une boîte de vitesses automatique à sept rapports. Au chapitre transmission toujours, deux versions sont disponibles. Une à deux roues motrices et l’autre à transmission intégrale. Dans ce dernier cas, la répartition de la puissance est contrôlable depuis l’habitacle.

Le QX80 est tarifé 64 750 dollars dans sa déclinaison deux roues motrices. Celle équipée de la transmission intégrale s’affiche pour sa part à 67 850 $. Sans surprise, Infiniti cible les Etats-Unis, où l’ancienne génération réalisait de bons scores de vente, et le Moyen-Orient.

Source : Infiniti

Illustrations : Infiniti

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Débuts dubaiotes pour le nouveau Infiniti QX80"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pedro5
Invité

Plaque de Hongkong, Bizarre.
Sinon ca tient plus du gros restylage. on en voit de moins en moins aux US, clairement Dubai est un bon spot pour ce dinosaure automobile.

SAM
Invité

Je crois que si le siège social d’Infiniti est indiqué au Japon, une grande partie des équipes sont domiciliées à Hong-Kong (à revérifier).

Sinon c’est le seul Pachyderme de cette taille à se vendre aussi bien que le Cadillac et mieux que le Lincoln. En somme c’est le Haut de Gamme de Renault-Nissan. On parle souvent ici de la notion de luxe. Ici le luxe c’est l’opulence et la place n’en déplaise à Bentley et son SUV trop petit.

Roadrunner
Invité

Il y en a dans le Var, immatriculé « 83 ».

Rickyspanish
Invité

Un Frigo sur roues ce truc…
Quant à Infiniti, il est urgent qu’ils recrutent des designers pour leurs intérieurs car c’est un peu la misère sur toute la gamme (avis perso bien entendu).

SGL
Invité

Pas très aériennes les lignes…mais ce n’est pas vraiment l’habitude du segment, c’est beau par les finitions au toucher, j’imagine.

TayAsh
Invité

Ca à l’air de bonne facture (et bien heureusement) mais c’est toujours aussi laid …

Roadrunner
Invité

Dans le presque le même look, le Nissan Patrol a 67% de croissance en aout et 10,3% de PDM aux Emirats arabe unis. Cet Infiniti devrait bien se vendre.

http://bestsellingcarsblog.com/category/united-arab-emirates/

wpDiscuz