Accueil Ecologie Camion Tesla : les réactions

Camion Tesla : les réactions

1356
18
PARTAGER

L’actualité du jour, c’est la présentation du semi-remorque électrique Tesla. Un pavé dans la mare, pour les constructeurs de camions…

Byd a envoyé un message à Tesla : « BYD welcomes our new friend to join the electric heavy duty truck family! Let’s electrify the future together! » (Byd dit bienvenue à notre nouvel ami, dans la famille du poids-lourd ! Electrifions le futur, ensemble ! »
A l’origine, Byd était un constructeur de voitures particulières qui exportait peu. Grâce aux bus électriques, il a pu à la fois se diversifier avec succès et ouvrir des têtes de pont aux Etats-Unis, puis en Europe. Il compte bien dupliquer ce succès avec ses camions électriques. Comme pour les autocars, il compte débuter avec un modèle basique et monter petit à petit en gamme. Or, Tesla annonce un semi-remorque pour 2019. Certes, Tesla nous a habitué à prendre des libertés avec son planning. Mais Byd va devoir mettre les bouchées doubles pour être capable de produire lui aussi un semi-remorque électrique à moyen-terme…

Tesla et Byd sont les seuls « pure player » du camion tout-électrique. Du côté des constructeurs établis, Fuso commercialise déjà un porteur eCanter et il annonce un rigide, inspiré par le Vision One. Volkswagen est également très actif et il compte débarquer sur le marché américain comme motoriste de Navistar. Il ne faut pas oublier les franc-tireurs, comme le motoriste EDI, qui propose désormais d’électrifier les rigides.

Un qui n’est pas content et le fait savoir, c’est le Diesel Technology Forum, un lobby US du diesel. Il souligne que depuis l’introduction des nouvelles normes, en 2014, les moteurs diesel sont plus propres et ils ont un meilleur rendement. Depuis 2014, ils ont permis d’économiser 2 milliards de tonnes de carburants, 43 millions de tonnes de CO2, 21 millions de tonnes de NOx et 1,2 millions de tonnes de particules fines. D’ailleurs, le port de Los Angeles (NDLA : partiellement équipé de porteurs Byd) a déjà atteint ses objectifs de pureté de l’air, pourtant prévues pour 2023 ! Enfin, même après un million de km au compteur, un camion US ne consomme que 23l aux 100km, à plein. Enfin, le Diesel Technology Forum met en avant l’aspect éprouvé du diesel et sa fiabilité. Un moyen de faire peur face à l’aventurisme de l’électrique…

Crédit photo : Byd

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Camion Tesla : les réactions"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Franckche
Invité

Fiabilité des thermiques diesel face à une garanti de un million de miles sur les moteurs électrique et l’assurance d’économies substancielles sur le consommable (diesel vs électricité ) … Si Tesla et BYD tiennent leur promesses en autonomie, il ne restera que la longévité des batteries, qui pour l’instant sont garanties 8 ans, mais pourraient passer au double pour Tesla très rapidement, pour faire hésiter les pro 😉

SGL
Invité

J’ai peur que seules des mesures coercitives et ou une très forte augmentation du diesel (baril de pétrole) puissent faire lâcher les camions thermiques des pros… et puis le manque de souplesse des débuts doit faire peur à plus d’uns.

SGL
Invité

On attend concrètement maintenant la mise en œuvre des modèles électriques existants interurbains, aux performances certes plus modestes, mais qui sont déjà opérationnels… avec les mesures encourageantes pour assister les entreprises à lâcher leurs modèles thermiques pour des modèles électriques.
Qui bougera le premier ? Les entreprises ou l’administration.

Invité
Quand on régarde bien les performances annoncées du Tesla SEMI Truck à savoir 800 km d’autonomie, 5 secondes pour atteindre le 100 km/h, 160 km/h mais surtout un coût de fonctionnement 20% inférieur à un camion thermique (c’est ce chiffre qui fera basculer le marché) on se dit que les temps changent et qu’ils changent vite. Il est en effet difficile d’imaginer que bon nombre de compagnies de transport et flottes propriétaires ne vont pas succomber dés 2019 à ce bel engin pour une simple question d’image dans un premier temps. Impossible dorénavant d’avoir une marque « responsable » qui ne fait… Lire la suite >>
Nithael70
Invité

1800 km/jour? Êtes vous au courant qu’un chauffeur routier parcourait en moyenne, 380 Km/jour en 2011 ? Même si certains en font plus, je doute que cela atteigne plus de 1000 km. La législation oblige, pour des raisons de sécurité, à pas plus de 15h de travail, compris la pause repas. Sur ces 15h, il y a les temps de chargement et déchargement. Alors, j’ai du mal à comprendre vos 1800 km….

Thibaut Emme
Admin

Il y a la place pour 2 chauffeurs…mais, les camions qui font plus de 1300 à 1400 km par jour sont rares (mais existent).

Nithael70
Invité

un strapontin, pour 2 chauffeurs, ce n’est plus ce type de cabine, mais des couchettes qu’il faut, et des aménagements différents d’une chambre d’hôpital.

Christophe
Invité

Où comment justifier de transporter des marchandises sur des milliers de km.
Un jean parcourt en moyenne 65 000 km avant de finir sur l’étal.
Un produit alimentaire parcourt 3000 km en moyenne avant de finir dans notre assiette.
Déjà si on arrêtait cette aberration, il y aurait bien moins de pollution et d’émission de GES et on aurait pas besoin de ce type de camions.
Où comment apporter une réponse « propre » à une aberration écologique.

ART
Invité

Pour une fois, je suis bien d’accord avec toi Christophe !!

D’un côté on dézingue la voiture particulière, origine de tous les maux, d’un autre côté on ne moufte mots sur l’aberration de produits de la vie courante qui voyage la moitié de la Terre !!! Du délire !!!

Lukh4
Invité

Comme la plupart des constructeurs déjà établis, Renault Trucks avance également dans l’électrique. Peut-être plus pragmatique que Tesla, certainement plus humblement, le constructeur a publié aujourd’hui sur son site corporate un article sur son prototype 13t 100% électrique qui livrera quotidiennement les halles de Lyon.
http://corporate.renault-trucks.com/fr/les-communiques/le-groupe-delanchy-transports-approvisionne-les-halles-de-lyon-paul-bocuse-avec-un-camion-renault-trucks-zero-emission.html

SGL
Invité

Très bon exemple concret !
Merci et bravo le Groupe Delanchy… et Paul Bocuse. 😉
Multiplié ça par 1000… vite

blablabla
Invité
lolo
Invité

Personne ne connait le tarif de ce monstre … parceque le cout de fonctionnement je veux bien, mais l’investissement ?

Franckche
Invité
wpDiscuz