Accueil BMW Aux enchères, une BMW Z8 ayant appartenu à Steve Jobs

Aux enchères, une BMW Z8 ayant appartenu à Steve Jobs

2127
5
PARTAGER

On connaît mieux la BMW Z8 pour avoir été la monture de James Bond dans Le Monde Ne Suffit Pas. Mais au rang des conducteurs célèbres ayant eu la chance de se glisser derrière son volant, il y a également Steve Jobs, cofondateur d’Apple. Et l’exemplaire lui ayant appartenu s’apprête à passer sous le marteau dans un peu plus d’un mois.

Le défunt patron de la firme de Cupertino était un homme de goût. Et possédait un certain penchant pour les puissants cabriolets allemands. En 2000, BMW revisitait son icône 507 en dévoilant la Z8. Séduit par les lignes du cabriolet et influencé par Larry Ellison, PDG d’Oracle, Steve Jobs a craqué et s’en est offert une.

Il faut dire que le cabriolet aux lignes néo-rétro ne manquait pas d’arguments. Outre sa ligne très réussie, la Z8 embarquait sous son capot le V8 déjà installé dans la berline M5 type E39. Avec 400 chevaux à disposition, ses performances étaient bien entendu excellentes. De plus, sa carrosserie et son châssis sont entièrement réalisés en aluminium (technologie Space Frame), une première pour le constructeur bavarois.

Livrée le 6 octobre 2000, la Z8 qui passera prochainement sous le marteau resta en possession de Steve Jobs durant trois ans. Elle fut ensuite vendue à un habitant de Los Angeles, puis à un entrepreneur californien. Le second propriétaire, s’en voulant sans doute d’avoir laissé filer la belle allemande, la racheta en avril 2006. Depuis cette date, il l’utilise régulièrement, à une moyenne d’environ 1 000 miles par an. Entretenue scrupuleusement, elle affiche 15 200 miles au compteur (soit environ 24 500 kilomètres). Au moins, elle n’a pas végété dans une collection privée ou un musée.

Just one more thing…or two…

Hormis l’aura de son premier propriétaire, cette BMW recèle une spécificité amusante. Si bien entendu elle est livrée avec tous ses accessoires originaux (hard-top, housse, documents de bord, etc.), le téléphone à clapet développé par Motorola est également fourni. Quant on sait que le boss d’Apple détestait ouvertement ce portable… De même, la copie du formulaire d’immatriculation au nom de Steve Jobs sera fourni, détail important car ce dernier n’enregistrait jamais ses autos en son nom propre afin de préserver son anonymat. Pour preuve une autre de ses voitures, une Mercedes SL 65 AMG, dans laquelle il circulait… sans plaques d’immatriculation!

Estimé entre 300 et 400 000 dollars, cet exemplaire sera proposé à la vente sans prix de réserve. Si vous souhaitez vous en porter acquéreur, rendez-vous le 6 décembre prochain à la vente RM Sotheby’s à New York.

Source : RM Sotheby’s

Illustrations : RM Sotheby’s

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Aux enchères, une BMW Z8 ayant appartenu à Steve Jobs"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
DiZeL
Invité

Et son habitude de se garer sur les places handicapées, c’était aussi pour préserver son anonymat ?

Seb
Invité

Quand on y pense c’est une voiture qui lui collait à merveille ! La pureté des lignes tout en conservant des performances de premier ordre , le contenue technologique n’était pas ahurissant mais le style était la !

pcur
Invité

Cette voiture est merveilleuse qu’elle appartienne…ou pas à Steve Jobs 😉

Fred21
Invité

Il vous faudra faire la mise à jour 12.0 du catalyseur. Après avoir créé un compte sur Itunes, vous pourrez la démarrer. Les stations services compatibles n’existent qu’en Californie. En cas d’accident, veuillez répondre oui à la question: vous êtes en danger, acceptez vous de déclencher l’airbag ?

labradaauto
Invité

j’adore la dérision. Et même l’acheteur va avoir le sourire au 1er « hoc »

wpDiscuz