Accueil Toyota WRC 2018 : Ott Tänak s’engage avec Toyota

WRC 2018 : Ott Tänak s’engage avec Toyota

381
1
PARTAGER

Toyota Gazoo Racing World Rally Team vient officialiser l’arrivée d’un renfort de poids en la personne d’Ott Tänak. L’estonien quittera donc M-Sport Ford à la fin de la saison 2017.

Nous savions Toyota intéressé depuis longtemps par le profil de l’estonien Ott Tänak. La nouvelle n’est plus une rumeur ou une hypothèse, elle est maintenant officielle, portant dès la saison 2018.

Double vainqueur en WRC cette saison, Tänak lâche donc M-Sport Ford. On pourra s’interroger sur les raisons de ce choix. Le natif de Kärla a peut-être douté de l’engagement de Ford sur le long terme et des chances de la structure M-Sport de continuer à lui fournir le nécessaire pour briguer un titre de champion du monde.

Et Sébastien Ogier ?

Ce choix d’Ott Tänak fait également planer le doute quant au futur de Sébastien Ogier. Actuellement en tête du championnat du monde des rallyes, le français n’a qu’une année de contrat chez M-Sport Ford et reste donc libre de choisir son équipe pour 2018.

Chez Toyota, Ott Tänak conservera son co-pilote Martin Jarveoja. Les duos Jari-Matti Latvala / Miikka Anttila et Esapekka Lappi / Janne Ferm sont confirmés tandis que Kaj Lindström, le co-pilote de Juho Hänninen, devient directeur sportif chez Toyota Gazoo Racing WRT.

Source : Toyota

Photo : Twitter Ott Tänak

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "WRC 2018 : Ott Tänak s’engage avec Toyota"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
salociN
Invité
C’était une nouvelle plus ou moins attendue en effet, mais comment lui en vouloir de chercher à s’assurer une plus grande marge de progression chez un constructeur qui vous agite ses billets à la figure et vous promet des lendemains qui chantent, sur une voiture à priori bien née convenant tout à fait à son style de pilotage ? En tout cas pour Malcolm Wilson, déjà lâché par Ford, ensuite par son poulain depuis 2011, et enfin par Ogier dans la foulée (sous réserve d’un improbable – mais pas si impossible – loupé de Citroën), il n’est rien de dire… Lire la suite >>
wpDiscuz