Accueil Ecologie Une commande Norvégienne pour Heuliez Bus

Une commande Norvégienne pour Heuliez Bus

929
12
PARTAGER
Heuliez Bus

Heuliez existe toujours. Du moins, Heuliez Bus, qui est désormais une filiale de CNH Industries (le pôle industriel de l’ex groupe Fiat.) Le carrossier Français vient de décrocher une belle commande pour son tout-nouveau GX437.

Depuis 2013, Heuliez Bus a commercialisé 600 unités du GX337, en version hybrides et électrique. Il se vante d’être le leader européen du segment. Le GX437 est la version 18 mètres, articulée, du GX337. Ce bus est proposé depuis peu en version électrique.  Il possède un moteur 200kW alimenté par des batteries lithium-oxyde de titane. Il peut transporter 170 personnes (contre 180 pour la version thermique.) Le constructeur ne précise pas son autonomie.

L’opérateur TIDE BUSS vient d’en commander 10 unités, à livrer au premier semestre 2019. Une bonne nouvelle pour le site Heuliez Bus de Rorthais, dans les Deux Sèvres.

Le prochain cheval de bataille, c’est le GX Linium, un bus à haut niveau de service. Sa version tout électrique a été dévoilée à Marseille, début octobre. Il sera au salon Busworld de Kortrijk, en Belgique, afin de séduire des opérateurs internationaux…

Source :
CNH Industries

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Une commande Norvégienne pour Heuliez Bus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Amiral_sub
Invité

Incroyable révolution industrielle en cours sous nos yeux. Il y a 10 ans qui aurait cru qu’en 2017 des bus seraient electriques, que la 18millionieme voiture sortie de l’usine de Flins serait une voiture électrique, qu’une pme californienne vendrait une berline dont le modèle de base accélère plus fort qu’une Mercedes AMG? Certainement pas moi. Ironie de l’histoire, il y a 10 ans ça ne parlait que tdi/dci/hdi et un peu downsizing.

Léon
Invité

Les trolleybus (pantographe-caténaire ) malheureusement pas à la mode, existent depuis des décennies.

Un CNH-Iveco-Iribus, motorisé par Alstom.
https://www.thetransportpolitic.com/wp-content/uploads/2011/07/Bus-Lyon.png

Amiral_sub
Invité

Les trolleys ont été conservés uniquement dans les villes à fort dénivelé à cause du besoin de puissance motrice. Et en Russie pour cause de pénurie d’essence (un comble pour le plus gros producteur de pétrole sur terre). Dommage parce que c’est une bonne solution technique à part les catenaires. Lyon reste une belle ville malgré les catenaires.

Thibaut Emme
Admin

Limoges n’a pas un fort dénivelé et pourtant depuis la 2nde Guerre mondiale, le trolley bus a remplacé le tramway.
Avantage, les trolley parcourent plusieurs millions de km…les Vetra-Berliet ont tourné plus de 20 ans (et même plus car ils venaient de la RATP qui n’en voulait plus…) puis mi-80, début 90, il y a eu les Berliet-Renault ER100H qui ont tourné jusqu’à 2010/2012….30 ans de service !
Inconvénient…ben 30 ans de service…à la fin, les ER100H étaient bien dépassés à l’intérieur (et le style…comment dire).

Certes, 5 lignes, 32 bornes…contre une quarantaine de ligne de bus/bus express/ramassage scolaire 🙂

Lyon-St-Clair
Invité

Genève ou la ligne suburbaine Vevey/Montreux/Riviera vaudoise c’est pas très vallonné, et pourtant… À Lyon 3 lignes sur 9 sont rigoureusement plates.

Christophe
Invité
Vous avez des informations sur ce lien : http://www.heuliezbus.com/fr/vue/documents/GX_ELEC_plaquette.pdf On y apprend que les batteries du GX437 Elec sont des LTO (lithium-titanate) et que la capacité de batterie est adaptée à l’opérateur. L’avantage de ce type de batterie c’est sa robustesse qui lui permet d’accepter la charge rapide, son inconvénient est qu’elle est trois fois plus lourde qu’une batterie lithium-ion à capacité équivalente. Le GX337 lui est équipé de batteries lithium-ion NMC d’une capacité lui permettant de tenir toute la journée mais ce qui réduit d’autant la charge utile du bus donc sa capacité. Mais après tout les bus articulés… Lire la suite >>
Christophe
Invité
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_lithium-titanate Je retiens : Densité énergétique : env. 50 Wh/kg Densité de puissance : env. 3 kW/kg Donc pour alimenter un moteur de 200 kW il faut 67 kg de batteries au mini. 67 kg de batteries nous donne 3,35 kWh soit de quoi faire 2 km. Pour une ligne complète de 20 km, il faut 30 kWh soit 600 kg de batteries. Pour recharger 30 kWh en 10 minutes il faut une puissance de 150 kW en bout de ligne. Donc avec un SC à chaque bout de ligne on arrive à transporter 170 personnes. A mon avis la… Lire la suite >>
ART
Invité

Tiens, ça faisait longtemps !!!

amiral_sub
Invité

pour une fois qu’il ne nous parle pas de l’usure des pneus, ça m’interesse

Christophe
Invité

http://www.heuliezbus.com/fr/communiques?id=52
La Rochelle va faire rouler 3 GX337 sur sa ligne 14.
La batterie fait 360 kWh et sera rechargée uniquement au dépôt le soir.
Le service sur cette ligne est assurée avec 3 bus avec un cadencement à 30′ en pointe et 1 h le reste du temps. Faire des recharges aux terminus aurait nécessité de modifier le cadencement ou d’avoir un bus de plus.

ART
Invité

Cool..

ART
Invité

Pas faux l’amiral, dommage qu’il reste monomaniaque sur les sujets, ça serait intéressant qu’il s’épanche sur plus de diversités…

wpDiscuz