Accueil 4x4 Essai Renault Alaskan DCi 190 ch

Essai Renault Alaskan DCi 190 ch [Vidéo]

5314
44
PARTAGER

Le Renault Alaskan vient enrichir l’offre du constructeur d’un pick-up prêt pour le baroud. Se différencie-t-il du cousin Nissan Navara ? Direction la Slovénie pour le déterminer.

Un clone du Navara, sauf à l’avant

De profil, il sera très difficile même pour les yeux les plus affutés, de distinguer un Alaskan d’un Navara. Chez Renault on ne s’en cache pas, les deux modèles étant assemblés sur les chaines de l’usine espagnole de Nissan. Dès lors, il ne nous reste plus qu’à lister les différences avec le Japonais, qui partage à peu près tout avec le Français.

L’avant reprend clairement l’identité Renault, à l’image principalement de la large calandre chromée à lamelles, comme un Koleos, l’autre modèle à transmission intégrale du catalogue. Les phares rappellent également l’air de famille, soulignés par les feux de jour à leds en forme de C, typiques des nouveaux modèles depuis l’Espace. A l’arrière, heureusement une inscription précise si on suit le Nissan ou le Renault.

A l’intérieur, heureusement un Losange!

A bord, bonnet blanc et blanc bonnet. La présentation strictement identique rend encore plus difficile la différenciation entre les deux modèles. Il faut finalement regarder le volant d’origine Nissan, badgé du losange Renault pour comprendre. Les sièges, le mobilier, il s’agit tout bonnement d’un Navara.

Même au chapitre des équipements, le constructeur français s’en est remis à son cousin japonais. On aurait pu s’attendre à quelques spécificités au moins dans ce domaine, mais il n’en est rien. A l’avant, les occupants s’avèrent bien installés. Il ne s’agit pas du tout de la même musique dans cette version double cabine, qui autorise l’accueil de passagers à l’arrière. Mais le dossier de banquette très vertical adossé à la benne complique la vie.

Capacité de chargement top niveau

Un mot sur la benne, qui peut recevoir plus d’une tonne de charge. Le véhicule peut en outre tracter 3,5 tonnes. Le professionnel n’a donc pas à s’inquiéter. Sous le capot un moteur DCi biturbo Diesel de 190 ch, accouplé à une boite auto à 7 rapports. La transmission intégrale intelligente dispose tout de même de 3 fonctions. On peut ainsi forcer les deux roues motrices, le mode 4X4 avec rapports courts ou longs.

En effet aujourd’hui, pour pouvoir rouler avec un franchisseur sans payer un énorme malus, il faut se tourner vers les pick-ups. Ces derniers dispensés de malus et de taxes sur les véhicules de sociétés en tant qu’utilitaires, deviennent les stars pour ceux qui ont besoin de ce type de véhicules. Du coup, il faut tout de même le maximum de confort possible, et ainsi se rapprocher des prestations de SUV.

Pas mauvais sur route, super en 4X4

Du coup, pour ne pas subir les effets les plus néfastes des voitures à bennes, l’Alaskan dispose de suspensions arrière indépendantes. Habituellement, on trouve plutôt des ponts rigides. Ainsi, il se conduit bien plus facilement sur la route, en étant bien mieux équilibré en courbe. Les tressautements qui habituellement pénalisent le plus le confort d’un pick-up vide, disparaissent.

Pour autant, et c’est là que réside la grande force de l’Alaskan, il dispose de grandes capacités en franchissement. Les creux les plus difficiles, les passages à gué ou les marches les plus effrayantes ne lui font pas peur ! Les angles d’attaque et de fuite, ainsi que la confortable garde au sol font de lui un des meilleurs du genre. Évidemment une aide à la descente fait partie du lot d’assistances.

Un peu plus cher que le Nissan Navara

Le Renault Alaskan, tout comme le Navara s’adapte à la demande avec des pick-up piquant quelques points forts aux SUV si tendances. En étant pas désagréable à conduire sur route, sans renier ses capacités en tout-terrain, il vise dans le mile. Néanmoins à 46 000 € (dès 36 860 €) pour notre modèle d’essai, il se montre sensiblement plus onéreux que le Japonais. Le Mercedes Classe X, l’autre cousin de la famille sera sans doute encore bien plus cher.

 

+ON AIME
  • Agrément sur route
  • Equipements de SUV
  • Capacités TT et chargement
ON AIME MOINS
  • Pas vraiment personnalisé Renault
  • Plus cher que le Navara

 

Nom modèle
Prix (à partir de)36 860 €
Prix du modèle essayé46 000 €
Moteur
Type et implantation4 cyl. biturbo
Cylindrée (cm3)2 298
Puissance (kW/ch)140 / 190
Couple (Nm)450
Transmission
Roues motricesIntégrale
Boîte de vitessesAuto/ 7 rap.
Châssis
Suspension avant*
Suspension arrière*
Freins*
Jantes et pneus255/60 R18
Performances
Vitesse maximale (km/h)180
0 à 100 km/h (s)10,8
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)8,7
Cycle extra-urbain (l/100 km)5,9
Cycle mixte (l/100 km)6,9
CO2 (g/km)183
Dimensions
Longueur (m)5,40
Largeur (m)1,85
Hauteur (m)1,84
Empattement (mm)3,15
Charge utile (kg)1 024
Réservoir (l)73
Masse à vide (kg)2 011

 

Poster un Commentaire

44 Commentaires sur "Essai Renault Alaskan DCi 190 ch [Vidéo]"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
TNZ
Invité

Diesel !

(what else ?)

SGL
Invité

Ce serait quoi comme intérêt de l’avoir en essence ?
Le plaisir de faire 15 l aux 100 avec un œuf sous le pied ?
La lutte contre la pollution y serait gagnante ?

Invité

Sachant que ce type de vehicule recherche avant tout du couple, ca colle parfaitement au besoin…

wizz
Invité
Un moteur essence a un rapport volumétrique autour de 10:1 En fin de compression, au point mort haut, le volume final est 10 fois moindre, et la pression atteint alors 10 bar Dans un moteur turbo diesel moderne, c’est 16:1, et donc 16 bar comme pression On a tous eu des vélos, et a tous eu besoin de regonfler les roues. On a tous vu la différence entre gonfler un vélo de ville à 3 bar et un vélo de course à 7 bar. Il faut fournir beaucoup d’effort pour réussir à comprimer l’air à 7 bar Les pick up,… Lire la suite >>
Pedro5
Invité

En gros pour avoir un couple similaire a bas regime vs un 4 cilindres diesel, il te faudra une architecture a cycle reguliere type V8 en essence. Et si tu veux faire ton Johnny a rouler dans un F150 avec ton t-shirt noir avec un loup dessus (tu connais) qui te fera connaitre toutes les stations essence du coin, libre a toi….

wizz
Membre

besoin de couple à bas régime, mais aussi de frein moteur

on est tous à se plaindre que les voitures (diesel) modernes ont si peu de frein moteur par rapport aux anciennes
il est alors crucial pour ces pick up de posséder un bon frein moteur en conséquence avec la poids du véhicule, afin de ne pas cramer les freins mécaniques lors des longues descentes
si les véhicules modernes diesel ont déjà moins de frein moteur par rapport aux anciens modèles, alors qu’est ce que ça doit être avec un moteur essence…

koko
Invité

Surtout que le F150 qui se conduit avec un t shirt noir avec un loup dessus à certainement une boîte automatique à viscocoupleur.
Donc pour le frein moteur, ben ça doit pas trop le faire.

panama
Invité

Nissan, Renault, Fiat, Mercedes : strictement le même véhicule, à part deux trois équipement en plus et un logo.
Trois remarques : premièrement attention aux frais d’entretien, qui ne seront pas les mêmes : taux horaires de l’atelier et… prix des pièces détachées.
Deuxièmement, les prix d’achat réels vont varier en fonction de remises, il faut donc faire le tour des marques. Sur un Fiat les discounteurs font déjà 25% de remise…
Troisièmement : Le Navarra n’est pas le meilleur de sa catégorie, loin de là. Rien ne vaut un bon vieux Toy.

Kaizer Sauzée
Invité

Toy a ses fans, Nissan aussi, tout comme Mitsubishi. Juste une question perso.
Le but ici est de profiter des réseaux et de l’image de chacun des constructeurs, et c’est plutôt malin.

Roadrunner
Invité

Si la DDE, le Samu de Roumanie, de Slovénie, etc… trouve le Nissan trop cher, Renault peut faire une offre pour 100 véhicules.

Pat
Invité

Le FIAT Fullback n’a rien à voir avec l’Alaskan puisqu’il dérive du Mitsubishi.

SAM
Invité
@Pat. Heureusement que vous êtes là pour le préciser car je comptais le dire!!!! Alors moi je suis impatient de voir le comparatif entre le Renault Alaskan et la Peugeot 5008 par la presse et les différents blogs français pour qu’on nous disent que le 5008 (qui est une 308/3008 monospace) a un meilleur comportement sur le périphérique parisien. Ils ont bien comparé le comportement d’un Koléos conçu pour faire du 4X4 donc avec des spécificités qui lui sont propres avec un break (le 5008) déguisé en SUV qui a dans tout les cas une meilleur tenue de route. C’est… Lire la suite >>
wizz
Membre

et c’est quand même 99% de l’usage dont font les gens avec ces véhicules, des trajets boulot maison supermarché, et une fois par an en vacances, voire deux…

SAM
Invité
@wizz. Oui je vous le concède. Mais comparer le 5008 qui a un châssis de monospace avec le Koléos qui du fait de la présence d’une transmission intégrale a des réglages moins pointus sur route … C’est malhonnête car on induit le consommateur en erreur. Pourquoi pas ne pas comparer la Koleos avec un X3 et le 5008 avec un Grand Scénic? En fait, on fait de la publicité mensongère sur le dos du Koléos qui dans tous les cas se vendra moins que le Grand Scénic donc du 5008. Donc j’ai hâte de voir la comparaison Alaskan et 5008?… Lire la suite >>
wizz
Membre

parce que le Grand Scenic est resté dans le design monospace alors que le 5008 (comme bien d’autres) a adopté le design SUV…

Pat
Invité

Asie la seule justification est le design, les journalistes auraient pu pousser la logique jusqu’à l’Espace.
Sauf que là, pour le coup, pas certain que le 5008 est la moindre chance. Ces points forts : tenue de route de voiture et intérieur « Design » étant pile poil ceux de l’Espace avec le 4control et son intérieur avant-gardiste.
Bien sur, pour les gens bizarres qui achètent un SUV car ils ont besoin d’un SUV, le Koleos (le Kadjar ?) et l’Alaskan sont indétrônables par l’actuelle production de PSA.

ART
Invité

Heureux de voir un vrai 4X4 chez Renault, c’est une bonne chose. Après, ils se sont pas foulés sur le rebadgeage, et si plus cher que l’original, on peut se demander à quoi bon choisir le Renault au final…

Pat
Invité

Parce qu’il y a une concession Renault à côté par exemple ?

ART
Invité

C’est vrai, ça tombe en panne si souvent ?

wizz
Membre
avoir une concession Renault près de chez soi, c’est pratique en effet en cas de panne souvent MAIS c’est aussi très pratique pour l’entretien classique de sa voiture. Et c’est aussi très pratique lorsqu’on doit déménager, avec la quasi certitude de pouvoir trouver une autre concession Renault dans sa nouvelle ville, dans sa nouvelle région. C’est aussi très pratique lorsqu’on veut conserver sa voiture Renault (ou n’a pas les moyens pour changer de voiture dans l’immédiat, suite à ce déménagement). Certaines marques ne peuvent pas en dire autant, genre Subaru, 47 concessionnaires pour toute la France… https://www.auto-concession.fr/constructeurs/Subaru/concessionnaires.html par exemple, tu… Lire la suite >>
Amiral_sub
Invité

J’ai amené la Subaru une fois à la concession Subaru, j’ai vite compris que les mecs ne connaissaient pas la voiture « on en vend et après on ne les revoit jamais » dixit le mécano. À sa décharge c’est vrai que c’est solide. J’ai donc confié l’entretien à un garage multimarques. Pour moi l’argument concession de la marque indispensable n’en est pas un sauf pour rassurer.

Petit Breton de Montparnasse
Invité
Petit Breton de Montparnasse

Et pour l’acheter, tu es allé dans un garage multimarque aussi ? Non, tu es allé dans une concession Sub, d’où l’intérêt d’avoir des Alaskan plutôt que des Navarra : comme l’a écrit Wizz, il y a quatre fois plus de revendeur Renault que de revendeur Nissan.

En outre, durant la période de garantie, l’entretien courant doit être fait dans un garage de la marque sous peine de la perdre, la garantie.

CQFD

Amiral_sub
Invité

Non cette disposition est contraire à la loi. La commission européenne à du le rappeler aux autorités françaises http://www.lepoint.fr/automobile/actualites/garantie-auto-plus-besoin-d-entretenir-dans-le-reseau-12-06-2014-1835663_683.php

wizz
Membre
sub tu peux trouver des mécanos incompétents chez Subaru (ou d’autres). Mais c’est aussi valable partout. En revanche, ce qui tueras ces (petits) garages multi-marques, c’est la complexité sans cesse croissante des voitures. Les petites structures n’auront pas les moyens d’investir dans ces outils d’analyse et diagnostic si indispensables pour ces voitures modernes pour toutes les marques. Statistiquement, ces garages mutli-marques pourront amortir ces consoles d’analyse sur des marques populaires (PSA, Renault, Ford, VW, Toyota….), et beaucoup moins pour les voitures « exotiques » (Subaru, Mitsubishi….). Pour des réparations importantes (high tech), il faudra repasser par le réseau, dont le plus proche… Lire la suite >>
Amiral_sub
Invité

Oui je partage ton analyse

litlfred
Invité

Tres amusant de voir ce marché du pick-up en pleine effervescence. Si de marché de niche pour pros, la mode s’étend comme ce fut le cas pour les SUV, cela augure des autos vraiment sympas dans les prochaines années…
J’aspire deja à la contemplation de ce futur et du spectacle toujours enthousiasmant de la dépose des gamins à l’école dans les beaux quartiers avec les gentilles mamans au volant de répliques miniatures et électriques du camion de Colt Seavers.
Pas à dire, le progrès, c’est chouette !

Kaizer Sauzée
Invité

lol !
+1

beniot9888
Invité

Colt Seavers… Ca nous rajeunit pas 🙂

SGL
Invité

Oui, j’ai dû aller voir sur Wikipédia pour me remémorer 🙂

Amiral_sub
Invité

Formidable progrès et justice sociale qui permet à une minorité de polluer un max sans payer le malus et en récupérant la TVA sur le carburant !

Amiral_sub
Invité

J’oubliais : et en réduisant le bénéfice , donc l’imposition aux sociétés (33% de taxes en moins). En fait en plus de nos poumons l’état y perd gros, mais s’en rend il compte ?

Americanlegend
Invité

Euh ? Monsieur le rédacteur, vous êtes bien sûr de votre suspension arrière indépendante ? on voit clairement le pont rigide sur la photo du franchissement en croisement de pont… De surcroit, au vu des faibles modifications techniques, je ne vois pas Renault faire des modifications aussi lourdes quand on rechigne à en faire d’autres qui pourraient être plus valorisées.

Invité

Exact 😉

MINI_Stig
Invité

J’allais dire la même chose !
En fait je crois que le mensonge vient de la part de Renault de souvenir….

Mais il y a un gros amalgame entre suspensions arrière à lames ou ressorts et pont rigide….
En gros, tous les concurrents utilisent des suspattes à lames alors que le Navara/Alaskan/Classe X utilisé des ressorts, associés au pont rigide 😉

ART
Invité

Oui et ? Utiliser des ressorts n’en fait pas pour autant une suspatte indépendante !

MINI_Stig
Invité

Et tu as lu ce que j’ai écrit ou tu t’es précipité à répondre ? C’est ce que je dis…

ART
Invité

Il devait être tard…

MINI_Stig
Invité

C’est une excuse valable alors 😛

wpDiscuz