Accueil Alternatives Le Nissan e-NV200 passe à 40 kWh et 280 km

Le Nissan e-NV200 passe à 40 kWh et 280 km

953
9
PARTAGER
Nissan e-NV200 40kWh

Durant les Nissan Futures 3.0 à Oslo, Nissan a annoncé que le fourgon Nissan e-NV200 passerait à 40 kWh en 2018. Plus de raison de ne pas y passer.

Le Nissan e-NV200 est assez unique dans les VE. En effet, il est plus grand que les « fourgonnettes » type Renault Kangoo ZE ou Berlingo électrique, et est plus petit que le Renault Master ZE. En outre, il a pour lui un prix de départ 3 000 euros HT plus bas que son homologue thermique !

Pourtant, les ventes peinent à décoller. Bonne nouvelle, le Nissan e-NV200 va passer à une batterie de 40 kWh de capacité contre les 24 qu’il a depuis son lancement (il n’est pas passé par la case 30 kWh NDLA).

Donné actuellement pour 170 km NEDC, le Nissan e-NV200 passe ainsi à 280 km NEDC (estimé). Evidemment, comme le Nissan e-NV200 est fait pour transporter des charges, l’autonomie dépend de celle-ci (on compte 3 à 4% d’autonomie en moins par tranche de 100 kg de charge).

L’arme idéale de la livraison urbaine ?

En parlant de charge, la batterie est plus dense et ne prend donc pas plus de place qu’avant. Le volume de chargement est donc préservé. Pour rappel, il peut embarquer 4,2 m3 de chargement, deux europalettes ou un chargement de 770 kg.

Avec 280 km théoriques, on peut espérer parcourir entre 150 et près de 200 km chargé. De quoi faire de nombreuses tournées en zone urbaines. D’autant plus que la recharge rapide est toujours disponible. De quoi convaincre de nombreuses sociétés de livraison de passer à l’électrique ? A voir.

Les commandes seront ouvertes à la fin 2017 pour une commercialisation début 2018. Le e-NV200 Evalia (la version passagers) devrait connaître la même évolution.

Source : Nissan, illustration : T. Emme/le blog auto

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Le Nissan e-NV200 passe à 40 kWh et 280 km"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

L’offre est enfin mûre et prête à une interdiction totale des livraisons urbaine en thermique !
On attend plus que la décision politique…

georges
Invité

Si tout ce qu’ils se transportent en ville ne dépassent pas deux longueurs de palettes, ni le volume utile de cet utilitaire, ni charge utile et possible, oui bien sur.
Mais pour avoir fait dans la vrai vie des livraisons de choses en ville c’est très, très loin d’être le cas.

SGL
Invité
georges
Invité

Y ‘a qu’a faire.

SGL
Invité

Et pourquoi -1 !!!!
Y’a quelque-chose qui ne tourne pas rond chez certain !
Que l’on se fasse critiquer quand on loue les avantages des VE comme les Tesla fasse a des Muscle car V8 essence… je comprends (assez facilement).
Mais se faire critiquer pour défendre les livraisons urbaines uniquement sans émissions polluantes… Là, j’ai du mal
…enfin critiquer… sous anonyme de votes négatifs, bien sûr.
Trop demander d’avoir un soupçon d’explication
Je suis tombé sur un club de fans de Kangoo de livraisons en diesel ?

AXSPORT
Invité

Ils sont morts de rire en province……..

SGL
Invité

Pour la province… ça ne ferait pas de mal.
Bien que la motivation d’éviter les concentrations de polluant existe moins.
Mais comme pour les petits ruisseaux forment les rivières puis les fleuves… sur le long terme c’est également important.
Par contre, si le pétrole passe les 200 $, villes ou province, ça sera un raz-de-marée sur les VE utilitaires sans aucun doute !

Amiral_sub
Invité

Le progrès est spectaculaire. À ce rythme dans 10 ans les VE auront 2000km d’autonomie !

wpDiscuz