Accueil 4x4 Mercedes-AMG G65 Final Edition : baroud d’honneur

Mercedes-AMG G65 Final Edition : baroud d’honneur

3171
34
PARTAGER

Toutes les bonnes choses ont une fin. Et le Mercedes Classe G dans sa forme actuelle vit ses dernières heures de vie. Pour fêter dignement sa fin de carrière, c’est AMG qui lui offre une série limitée, dénommée Final Edition.

La firme à l’étoile aurait pu elle-même rendre hommage à son baroudeur de luxe, qui perdure depuis près de quarante ans. Mais elle laisse à AMG le soin de célébrer la fin du Classe G tel que nous le connaissons actuellement. Car depuis le lancement de la première génération en 1979, Affalterbach s’emploie à en proposer des versions encore plus musclées.

Mais qu’est-ce que cette série limitée a de bien à elle comparée à un G65 classique (si tant est que l’on puisse parler de classique pour un G65) ? Ce n’est pas du côté de la mécanique qu’il faut chercher, puisque le V12 6.0 litres de 630 hp et 1 000 nm de couple tapi derrière la calandre est inchangé.

Des atours soignés

C’est tout d’abord en matière d’esthétique qu’il faut chercher. Car le noir de la carrosserie est souligné d’inserts tantôt chromés, tantôt noir mat, et d’éléments adoptant un aspect bronze. A l’instar du sabot de protection en bas de pare-choc avant, et de l’insert situé à l’arrière sur le cache de roue de secours. Le bronze est également de mise sur les jantes de 21 pouces à cinq branches doublées, qui cachent des étriers de freins argentés.

L’intérieur pour sa part est tendu de cuir nappa à surpiqûres brunes, gaufré sur le dossier et l’assise et à texture imitant le carbone sur les bourrelets. La poignée de maintien en face du passager arbore une plaque Limited Edition, et le volant est à méplat. Conducteur et passager peuvent profiter de sièges réfrigérés, tandis que des inserts en carbone viennent donner une touche sportive à l’habitacle.

Limité à 65 pièces pour le monde entier le G65 Final Edition est proposé, vous vous en doutez, à un tarif en rapport avec la démesure de l’engin. Aucune surprise donc en découvrant que celui-ci s’établit à 310 233 euros TTC en Allemagne. Et l’on peut s’attendre à un prix tout aussi élevé en France…

Source : Mercedes-AMG

Illustrations : Mercedes-AMG

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Mercedes-AMG G65 Final Edition : baroud d’honneur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Panama
Invité

Une icône qui s’en va. Mais objectivement motorisé comme ça il est à peu près inutilisable.

zaza
Invité

Inutilisable sauf à dubai

panama
Invité

et à Gstaad 😉

Gilles
Invité

… ou pour tracter un van aux courses de Deauville ou de Chantilly

Pedro5
Invité

C’est pas a Deauville qu’on en voit… Moscou Kiev Dubai ou Doha ca oui…

Amiral_sub
Invité

J’adore. Une sorte de Hummer à l’européenne.

Gilles
Invité

Plus de 300 000 € pour un truc aussi moche… J’ai du mal à comprendre.

ART
Invité

Vendu à perte SGL… ?

SGL
Invité

@ART
Le Mercedes-Benz Classe G serait l’antithèse de la voiture Vendu à perte, qui existe à peu près partout dans le monde de l’automobile.
Pourquoi… puisque qu’il est issu d’un programme militaire et qui a été vendu partout dans le monde depuis 1979.
De plus, les grosses mécaniques sont issues des « étagères » de la marque… Pas besoin de grosse dépense de R&D pour arriver à ce résultat… on est loin d’une R8 ou d’une Veyron, Tesla, Bolt, etc.
Pour celles que l’on connaît.

ART
Invité

Relis ce que je t’ai mis sur l’autre thread stp. Avec 100000 véhicules annuels, AMG, perd-il de l’argent sur ces véhicules là ???

Je ne parle pas de Supercar à la production de qq centaines d’exemplaires…

Tesla est un nouvel arrivant, c’est un peu différent

SGL
Invité
Oui j’acquiesce, mais à l’origine AMG n’avait pas le but de gagner de l’argent en vendent des autos sur une grosse échelle. Préparateur des sportives de Mercedes, puis filiale de la marque, c’est un peu la cerise sur le gâteau si en plus ils gagnent de l’argent (grâce au volume). Effectivement les AMG, vu le nombre, + l’effet de ventes finitions AMG, doivent être une entreprise extrêmement rentable en plus de l’effet « locomotive » des ventes des Mercedes standard. Par contre, même à 2 350 000 €, la Mercedes-AMG Project One restera longtemps une dépense de « propagande »… Lire la suite >>
ART
Invité
Oui et à l’origine Peugeot faisait des vélos ! Et bien sur qu’AMG voulait faire de l’argent dès l’origine !! C’était une société indépendante de Mercedes !! Demande donc à Alpina s’il ne veulent pas faire de l’argent et si c’est pour l’image. Sinon oui, sans faire de l’argent, ça fini comme Wiesmann… Bref, c’est bien ce que je te disais, des supercars à qq exemplaires, ça coute, mais tout le monde en parle et du coup, ça passe en budget comm. En revanche les véhicules haut de gamme, ou sportif, tant allemands, italiens, anglais etc, eux au contraire, c’est… Lire la suite >>
SGL
Invité
Oui enfin, AMG voulait faire de l’argent dans le cadre des compétitions au départ comme une écurie de courses, pas sur la vente aux particuliers (dans les années 70). http://www.lefigaro.fr/automobile/2007/06/08/03001-20070608ARTFIG90180-amg_ans_de_sorcellerie_etoilee.php Il y a plusieurs sortes de famille de voiture vendue à perte. D’une façon volontaire comme voiture pour l’image (et pas forcément des supercars) ou les involontaires comme les bides commerciaux comme les Smart (1re génération) Fiat Stilo, Peugeot 1007, Renault Vel Satis, Avantime, Laguna 3, Jaguar x-type, etc. Parfois, des versions de voiture ont une rentabilité intrinsèque douteuse, mais elles ont un rôle légendaire dans leur gamme. Comme les… Lire la suite >>
ART
Invité
Oui et donc SGL ? Quel rapport avec le fait qu’AMG ait commencé en compétition ? Le fait de produire des voitures individuels c’était pour perdre de l’argent ??? Bien sur, qu’il y a des fours. Et typiquement pour rester avec Mercedes, le Classe R n’a pas été reconduit, car il n’a pas marché et n’a pas généré asssez de marge ! On est d’accord. Cependant, et je te l’ai déjà dit, si des Golf GTi ou R étaient vendus à perte, elles ne seraient pas reconduites. VW n’est pas philantrope ! Peu importe le volume du marche, tant que… Lire la suite >>
SGL
Invité
Pour ma part, j’ai du mal à imaginer une gamme Golf sans versions GTi et R (fait pour l’image). 😯 Elle risquerait de devenir une Citroën C4, c’est-à-dire une très bonne auto sans image ou avec une image vieillotte, les ventes pourraient dégringoler de 20 % chaque année. C’est un pan de l’histoire de l’automobile qui s’effondrait. La Golf GTi de 1974 c’était une compacte simple avec un gros moteur d’Audi 80 standard… et hop ! une voiture de légende était née, aussi performante qu’une 3.23 pour beaucoup moins chère. Bon maintenant, c’est une usine à gaz ultra sophistiqué, plus… Lire la suite >>
ART
Invité

SGL, je ne te demandes pas tes atermoiements et l’historique de la Golf GTI, je réponds sur le sujet simple de la rentabilité, tu t’égares en permanence, c’est pénible de rester dans le sujet…

SGL
Invité
La rentabilité est liée au rapport coût de développement – prix de vente – nombre d’exemplaire produit – coût de l’exemplaire sortie (en dehors de la R&D) Chaque voiture à son bilan économique, mais même si les constructeurs ne sont pas des philanthropes, ils peuvent être poussés à produire à perte pour différentes raisons. Pour des raisons d’images : GTi pour la Golf, M pour les BMW, AMG pour Mercedes, S et RS Pour Audi, etc. Même s’ils gagnent de l’argent sur ces modèles, ce n’est pas leur raison d’être. Question : que deviendraient les BAM sans leurs versions prestigieux… Lire la suite >>
ART
Invité
Tu mélanges tout et n’importe quoi, les supercars avec les versions luxes ou sportives de véhicule mainstream, alors que ce n’est pas du tout les mêmes volumes… Puis Tesla alors que les technos et investissements ne sont pas les mêmes etc. La nature même des marchés diffèrent. Même exemple AMG, c’est 20% de véhicules Mercedes par exemple sur le marché australien. Ne te fie pas qu’à la France comme marché où ces véhicules sont exceptions malheureusement.. Même avec des 4 cylindres, ça ne changerait rien, regarde combien est vendu désormais un Boxster/Cayman alors qu’il n’a que 4 cylindres ? Et… Lire la suite >>
SGL
Invité
Je mélange tout !? Oui et non. Je parle de la même façon d’une Logan qu’une Chiron en terme rentabilité. La Chiron sera (enfin) rentable parce, c’est une extrapolation de la Veyron fortement améliorer, ils ne sont pas obligés de redémarrer à partir d’une feuille blanche pour le moteur et la boîte ainsi de repartir de zéro pour la chaîne de montage. L’économie est énorme… c’est deux tiers de dépense en moins ! La Logan, on connaît par cœur la formule, tout existe déjà, produit a des millions d’exemplaires dans des Renault et Nissan et ce qui est spécifiquement Dacia,… Lire la suite >>
ART
Invité

Je ne te parle ni supercar, ni lowcost ! Bref, tu comprends vraiment rien…

SGL
Invité

Et, sauf manque de respect, @Thibaut n’en saura rien, puisque théoriquement, cela tient à du secret industriel.
Mais a-t-il des fuites sur le sujet !? 😉
Peut-être @Wizz également ?

ART
Invité

Oui, enfin la rentabilité, la margé dégagé au moins par segment n’est pas complètement inconnu hein !

Disons déjà par constructeur, histoire de souligner en effet que les premiums et luxe fonctionnent à perte !!!

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20140812trib000844175/ces-constructeurs-automobiles-qui-gagnent-tant-d-argent.html

SGL
Invité
Oui les marges par segment, pas par modèles ou version spécifique, la raison pour lancer ou arrêter la production d’un coupé, une version cabriolet ou une version surpuissante. Les premiums dégagent énormément de bénéfices pour différentes raisons. Pour Audi, A1/A3 sont fortement dérivé des Polo et Golf, le tout vendu sensiblement plus cher pour du cosmétique en prime. Les autres Audi sont beaucoup plus cher, même avec des petits 4 cylindres diesel et le partage des plateformes se fait également avec Porsche, VW, Bentley voire Lamborghini. … Comment perdre de l’argent dans ses conditions ? 😯 😯 Ça faut bien… Lire la suite >>
ART
Invité

Tu t’égares complet SGL ! Ai-je dit que la synergie pour faire des A3 était pour perdre de l’argent ? Je n’en parle même pas…

Après, je le répète, je ne crois pas que les modèles S ou RS, M, AMG sont vendus à perte, ils ne seraient pas reconduits tout simple. Il y en a trop de produits pour en faire de simples véhicules images…

Thibaut, des chiffres ou tu dors ???

SGL
Invité
Ça ne répond pas à nos interrogations, mais cela met en lumière les avantages de la synergie industrielle https://www.usinenouvelle.com/article/combien-coute-le-developpement-d-une-plate-forme-commune-dans-l-automobile.N337684 C’est plus facile de connaître le coût du programme dans l’industrie aéronautique comme pour l’airbus A380 ou A400M. Cela dit, on connaît le coût de développement de la Clio 3, environ 1 milliard, et la Clio 4 environ 500 millions. Certainement, que la Micra qui est dérivée a dû coûter 200 millions pour la différence et les améliorations. Les premiums ne doivent pas beaucoup coûter plus cher à développer, mais elles coûtent plus cher à construire et elles le sont avec… Lire la suite >>
ART
Invité
Et pour essayer de te déboucher un peu SGL, la réponse de Thibaut donné sur un autre post il y a 7 mois, au sujet similaire sur le LBA même !!! « Thibaut Emme Pour Peugeot, le résultat opérationnel de l’automobile c’est 2,2 milliards d’euros, pou 3 146 000 vendus. Ce qui donne 700 euros de résultat opérationnel par voiture. Si on prend le résultat opérationnel du groupe, 3,2 milliards d’euros, on grimpe à 1017 euros par voiture. Chez Renault, la marge opérationnelle partie automobile c’est 2,386 milliards d’euros pour 3,18 millions de véhicules soit 750 euros par voiture. 1114 euros… Lire la suite >>
SGL
Invité

PSA et Renault n’ont que peu de pricing power par rapport aux premiums, et en plus, ils le doivent faire parfois avec des usines antiques en France avec en plus un taux d’utilisation parfois faible, tout cumuler ne fait bon ménage.
le pouvoir de porche de vendre très cher des modèles éprouvés avec des petites mises à jour régulière est clairement un avantage, plus le fait que 70 % de leur production dérive de modèle du groupe VW, et cela vendu toujours très cher, fait vraiment exploser les compteurs.

wpDiscuz