Accueil Alternatives Marché électrique France 2017 : +37,5% en septembre

Marché électrique France 2017 : +37,5% en septembre

1133
25
PARTAGER
Marché électrique France

Le mois de septembre confirme l’embellie sur le marché électrique en France.

Selon les chiffres d’immatriculation compilés par l’Avere, 2 432 véhicules électriques (VE) particuliers ont été mis à la route en septembre. Cela représente une augmentation de 37,5% par rapport au même mois l’an dernier (1769).

La Renault Zoe reste la reine du marché et conserve plus de la moitié de part de marché. Il y en a eu 1 267 immatriculées. La BMW i3 est 2nde avec 263 unités contre 235 à la Nissan Leaf. A noter que 55% des i3 sont vendues avec le moteur « range extender ». Peut-on parler d’électrique ?

Suivent Smart ForTwo ED, Tesla Model S, puis le Peugeot Partner Tepee. C’est une entrée en fanfare pour le Partner électrique version familiale. Depuis le début de l’année 2017, 18 763 VE particuliers ont été immatriculés. Cela représente une hausse de 13,8% par rapport à 2016.

Si les trois derniers mois de l’année maintiennent leur niveau de 2016, 5 600 unités devraient s’ajouter. On atteindrait donc plus de 24 000 VE contre 21 700 l’an dernier.*

L’utilitaire repasse dans le vert

Du côté utilitaire, il y a (enfin) du mieux. Septembre voit les immatriculations grimper de 11,8% et faire repasser l’année dans le vert avec un petit +2,8%. 560 unités ont été mis à la route. Depuis le début de l’année 4 082 utilitaires électriques ont trouvé preneur.

Le Renault Kangoo ZE prend 54% de part de marché avec 302 immatriculations. Il devance de loin le Goupil G4 avec 60 unités, la Renault Zoe « commerciale » avec 51 unités quasi-ex-aequo avec le Citroën Berlingo (50 unités).

Source : Avere, illustration : le blog auto

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Marché électrique France 2017 : +37,5% en septembre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Petite question :
D’ici 10-15 ans avec les pouvoirs publiques qui favorisent l’électrique, on va avoir une hausse d’avant de ce type de véhicule.
Pensez vous que les véhicules thermiques vont devenir bon marché ou collectors?
Car n’en déplaise à certains mais une électrique ne vaut rien en terme de pilotage.
PS: je parle de sportives hors de prix de nos jours

nostradamus
Invité
on sera a 100 pour 100 tres vite, les lois interdisants les vehicules diesel et electrques entre 2025 et 2030 dans les grandes villes du monde et les moyennes et entre 2030 et 2040 interdiction a l echelle nationale. ducoup le marché de l occasion sera saturé bien avant et donc vers 2020 il faudra être fou et stupide d acheter un diesel ou essence, surtout que l offre electrique ne va faire que s ameliorer. les bateaux drone/taxi/helico camion et avion vont aussi passer a l electrique, et on remplacera chaque tuile ou ardoise par les modeles solaires de… Lire la suite >>
wizz
Membre

http://www.sfen.org/fr/lenergie-nucleaire/le-nucleaire-dans-le-monde

à peine construites et bientôt fermées
qu’ils sont bêtes ces gens….

et puis l’hiver, les journées plus courtes, moins ensoleillées, plus nuageux, plus neigeux, plus froids….un bonheur le solaire photovoltaique!

SGL
Invité

Des news de la Twizy ?
Ventes, évolutions, prix, primes, etc.

ART
Invité
Un retour d’expérience intéressant sur la Peugeot Ion, je serais curieux d’avoir tes impressions Thibaut, toi qui est expert en électrique. J’espère que ce n’est pas un prémisse à un nouveau modèle économique…. « Que direz-vous de ce qui m’arrive avec ma Peugeot Ion ? – Achat en août 2012 pour 10’900€ aide incluse – fin 2016, à 85’000 km, l’autonomie à baissé de 30 à 40% – je demande un remplacement à Peugeot – ils sont gentils et acceptent de prendre 30% du montant à leur charge, mais… – le devis estimatif est supérieur à 19’000€, il reste donc plus… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@ART
As-tu une idée de ta consommation moyenne depuis le début ?
Est-ce une batterie en 16 ou en 14,5 kWh ?
As-tu beaucoup utilisé la charge rapide pour recharger ?
Sur sprimonitor il est indiqué une consommation moyenne de 11,19 kWh/100 (mais avec 2 véhicules très bas qui font baisser la moyenne). La moyenne de la C-zéro à 14,23 semble plus en adéquation (14,20 pour l’iMiev).
Donc si je fais 14,20*85000/100 = 12 070 kWh, ce qui nous donne :
– 832 cycles si 14,5 kWh,
– 754 cycles si 16 kWh.

ART
Invité

Ca serait bien de lire ta promptitude sur des sujets plus larges Christophe…
Pour le reste, je ne fais que reporter un cas d’usage réel au-delà des formules, voir les guillemets utilisés.

Christophe
Invité

@ART
Tu ne peux pas m’imposer de m’intéresser à d’autres sujets. Dont acte.
754 et 832 cycles ne me paraissent pas aberrants pour une batterie de ce type.

Christophe
Invité

@Thibaut
C’est cette technologie que Heuliez utilise sur ses GX437Elec pour pouvoir les charger en ligne.
Par contre sur les GX337Elec, ils utilisent des LiNMC en 360 kWh.
http://www.heuliezbus.com/fr/produits?bus=gx_E
A priori on est sur du 6000 cycles donc même si on recharge plus souvent comme le bus va consommer moins puisqu’il va transporter une masse bien moins importante de batteries on doit s’y retrouver.

ART
Invité

C’est sur c’est mieux de conchier sur la voiture individuel sur un blog auto !! Bravo Christophe !!!

assurance auto
Invité

Très bel article, quoique le marché de l’électrique n’a pas encore atteint son potentiel malgré les innovations apporté par les constructeurs.

SGL
Invité

Les i3 qui sont vendues avec le moteur « range extender » bénéficient des primes des VE ?

wpDiscuz