Accueil Berlines Essai Kia Stinger V6 370 ch: Coréenne dévergondée!

Essai Kia Stinger V6 370 ch: Coréenne dévergondée!

3010
67
PARTAGER
Essai Kia Stinger

Kia investit un marché où les habitués s’appellent BMW Série 4 Gran Coupé ou encore Audi A5. Et le constructeur coréen compte bien se doter des moyens nécessaires pour leur donner la réplique avec l’inédite Stinger. Nous étions particulièrement curieux de la découvrir, ce que nous avons fait sur les routes de Majorque.

Un design sportif et élégant

Le monde des berlines coupés GT compte désormais une nouvelle venue, elle porte le nom de Kia Stinger. Ils avaient d’ores et déjà annoncé la couleur avec deux concept-cars, le GT pour le style et le GT4 Stinger pour la philosophie. En termes de design, Kia n’a pas fait dans la dentelle et se la joue sans complexe. La voiture pour accentuer sa prestance, se fait tout d’abord remarquer par sa longueur de 4,83 m et sa faible hauteur.

L’ensemble ne manque pas d’élégance, mais pour appuyer sa sportivité, les responsables derrière les crayons l’ont affublée de grandes jantes, d’étriers de freins rouge Brembo et d’entrées d’air ici et là. En la regardant de dos, des références comme certaines Maserati viennent en tête. On a rarement vu plus dynamique en la matière chez Kia. Les doubles sorties dans le bouclier arrière laissent peu de place au doute quant aux intentions de la belle.

Belle présentation et des équipements au top

A bord, on découvre là aussi un univers jusqu’ici inconnu chez ce constructeur, celui du premium. En termes de présentation, se dévoile sous nos yeux un dessin de planche de bord convaincant, avec quelques détails séduisants. Notamment les aérateurs ronds ou les surpiqures ici et là qui flattent toujours l’œil. La finition tout comme l’assemblage s’avèrent plutôt corrects, mais on reste encore à distance des rivales, toutefois plus onéreuses.

Là où l’on reconnaît bien le genre de la maison, c’est au chapitre des équipements. La totale ! La Stinger se blinde de technologies, avec les aides à la conduite qui facilitent particulièrement la vie lors des longs parcours. Et pour égayer le tout, le système d’info-divertissement ravira les plus geeks d’entre vous. L’ergonomie manque un peu d’intuitivité, mais il suffit de vivre avec pour s’habituer. Dernier point, on ne manque pas d’espace, à 4 occupants. Avec un cinquième, ça se complique sur la banquette.

370 ch, 270 km/h de vitesse de pointe!

Mais nous n’avions encore rien vu, le meilleur restait à venir : l’agrément de conduite ! Soyons clairs, c’est la claque… A commencer par le moteur, qui à la lecture des chiffres impressionnent déjà avant même de démarrer. Sous le capot un V6 3.3 développant la bagatelle de 370 ch, ce qui en fait la Kia la plus puissante jamais produite. Les performances s’avèrent à l’avenant.

Le 0 à 100 km/h, elle l’atteint en seulement 4,9 secondes, ce qui n’apparaît pas spécialement comme un mauvais chiffre. Et au-delà, la fête continue, jusqu’à 270 km/h… là où les Allemands se brident à 250. Certains d’entre eux risquent de peu apprécier se faire dépasser par cette nerveuse Coréenne. Et franchement, à l’usage, nous ne sommes pas déçus. On ressent immédiatement sa puissance quand on enfonce le pied, et la voiture bondit.

Direction précise, comportement rigoureux

Elle « pousse » comme on dit, même si certains seront sans doute déçus par le bruit un peu trop feutré. Mais on n’en attendait pas moins de la part d’une GT. Ce bloc plein comme un œuf relance comme une balle à la moindre sollicitation. On regrette de ne pouvoir toutefois verrouiller le rapport sur lequel on est en cas de kickdown, ce qui impose systématiquement la descente d’une vitesse avec l’à-coup qui l’accompagne.

Sur le point du comportement, rien à dire en termes de confort, on alignera les bornes sans difficulté. Quand il s’agit de la bousculer, on réalise qu’il y a immédiatement des choses qu’on ne peut guère contrer. Sa longueur, qui rend la vie compliquée sur les petites routes de montagnes, et son poids. La Stinger préfère les virages à plus large rayon.

Une motricité exemplaire

Son châssis sait alors se contenir avec rigueur. La tenue de cap se maintient très facilement grace à une direction directe, consistante et précise. Impressionnant ! Le différentiel à glissement limité vient ajouter son grain de sel en sublimant la motricité.

La suspension pilotée raffermit l’amortissement en mode Sport, pour ne pas se laisser déborder par des mouvements de caisses parasites. L’agrément y gagne clairement. On prend vraiment beaucoup de plaisir au volant de cette Kia Stinger V6 de 370 ch. Sur le pur chapitre du comportement routier, on ose le dire, les Allemandes ont trouvé à qui parler.

Dès 44 400 €, 59 900 € pour la V6 de 370 ch

On n’imagine pas cette Coréenne de qualité les gêner, mais on apprécie grandement la copie rendue. Une BMW Série 4 Gran Coupé et une Audi S5 (moins puissantes avec respectivement 326 et 354 ch) affichent des tarifs sensiblement supérieurs, en comptant malus et équipements. À 59 900 € (ajoutez 10 000 € de malus) la Stinger offre tout, avec une liste d’options réduite à peau de chagrin. Là tout de suite, on a envie de prendre le volant d’une de ses concurrentes, juste pour voir…

+ON AIME
  • Moteur
  • Comportement routier
  • Equipements
ON AIME MOINS
  • Look un poil trop démonstratif
  • Poids

 

Nom modèle
Prix (à partir de)44 400 €
Prix du modèle essayé59 900 €
Moteur
Type et implantationV6
Cylindrée (cm3)3 342
Puissance (kW/ch)272 / 370
Couple (Nm)510
Transmission
Roues motricesIntégrale
Boîte de vitessesAuto 8 rap.
Châssis
Suspension avant*
Suspension arrière*
Freins*
Jantes et pneusav 225/40 R19 ar 255/35 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h)270
0 à 100 km/h (s)4,9
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)14,2
Cycle extra-urbain (l/100 km)8,5
Cycle mixte (l/100 km)10,6
CO2 (g/km)244
Dimensions
Longueur (m)4,83
Largeur (mm)1,87
Hauteur (mm)1,40
Empattement (mm)2,91
Volume de coffre (l)406
Réservoir (l)60
Masse à vide (kg)1 909

 

Poster un Commentaire

67 Commentaires sur "Essai Kia Stinger V6 370 ch: Coréenne dévergondée!"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
-=M@rmaille=-
Invité

Hum… 270 ou 370ch? P’tite erreur dans le titre. ; )

Lee O Neil
Invité

Il manque 100 chevaux dans le titre 😉

SGL
Invité

Après la Nissan GTR et Genesis G90, cette Stinger est un bon coup de boutoir contre les BAM (Haut de gamme).
Le groupe Hyundai/Kia commence par être très bon à ce jeu-là, ils n’ont pas encore l’image, mais les tarifs compensent déjà largement

panama
Invité

Faut arrêter de rêver. Ils en rigolent encore chez BMW

SGL
Invité

…de façade alors !
Mais en serrant les fesses…

panama
Invité

Tu parles 😉

panama
Invité

Chez BM ils ont une M3 de 431cv. Ah oui c’est plus cher mais c’est le nirvana à côté. Côté sport ils sont loin – mais très très loin – devant.
Le prix ? Bof, 20 K€ de différence oui mais… il y a les occasions.

SGL
Invité

Ok, mais…
Combien fait les M3 et M4, 1% ou 0,1 % des ventes.
D’ailleurs, Kia prépare un V8 Stinger… Pas parce que cela se vend mais uniquement pour l’image et pour vendre des Stinger mazoutés

ART
Invité

SGL, combien de fois faudra-t-il te l’expliquer, ce n’est pas tant le volume des ventes que la marge qui se dégage des modèles qui importent !!! Tu crois qu’ils s’en vends en masse des classes S V12 ? Cependant, quelle marge fait Mercedes dessus par rapport à ton classe B de base… ?

Tu crois aussi que les marques, quand bien même, ceux sont des véhicules images les vendrait à perte ? T’es à coté de la plaque !

SGL
Invité

Des chiffres… On veut voir des chiffres !
La réponse ne peut pas être oui ou non.
Les ventes des classes S sont exceptionnellement élevées pour sa catégorie (c’est presque l’exception qui confirme la règle) mais la version V12 est là pour l’image.
Les marges pourraient être de 100 % ils ne seront pas sûrs de rembourser la R&D pour un prochain modèle.
Il s’est bien dit qu’Audi vendait des R8 à pertes pour mieux vendre des Audi A3 mazoutés… Mais ça c’est secret !

ART
Invité

Ben voyons SGL, ça fait 20ans que BMW décline M à quasi tous ses modèles, et idem AMG uniquement en pur perte, t’es complètement à la masse !!!

Que l’on fasse une supercar à la rentabilité incertaine est une chose sur quelques exemplaires avec un vecteur d’image fort. Pas sur des dizaines de milliers de véhicules sportifs ou haut de gamme…

Thibaut, des infos sur la R8 vendeu à perte ? Et évidemment renouvelée pour être à nouveau vendue à perte ?

SGL
Invité
@ART Pour vendre des Classe A, GLA, Série 1, 2, AT., A1, A3, etc. Comme des petits pains, il faut des véhicules image ! L’un ne marche sans l’autre. Comment ferait, BMW qui vend le plus des Série 2 AT, sans véhicules image. Historiquement, les BAM n’ont jamais autant gagné d’argents depuis qu’ils concurrencent les généralistes avec leurs modèles bas de gamme (avec une belle marge !) Bon maintenant, presque accidentellement, des vrais modèles haut de gamme sont parfois rentable intrinsèquement comme les Classe S (grâce au mazout) les M de BMW (pas tous). Une Audi RS5 passe au V6… Lire la suite >>
ART
Invité
Oui, l’image est un vecteur important, cela dit, avec la quantité de modèles proposées dans leurs versions les plus onéreuses, ce n’est pas QUE des modèles images. Sinon, s’ils étaient vendus à perte, ils ne seraient pas reconduits. Je ne crois pas un instant qu’une marque laisserait un modèle se renouveler pendant des dizaines d’années à perte… Surtout qu’AMG par exemple c’est 100000 véhicules pour 2016 !!! C’est pas une supercar vendu à 50 ou 100 exemplaires où tu peux perdre de l’argent dessus pour faire le beau ! « Sales of premium high-performance AMG models have also been rising, CEO… Lire la suite >>
ART
Invité

SGL qui s’enflamme tout seul, as usual

wizz
Membre

Dans les années 80-90, les constructeurs européens avaient aussi rigolé en regardant les Pony

Et dans l’après guerre, les constructeurs américains avaient aussi énormement rit en regardant ce constructeur asiatique
http://www.leblogauto.com/2007/05/toyota-1948.html

PEMS
Invité

Au delà des qualités de la voiture, une Kia à 70 000€ malus compris, je serai curieux de savoir combien ils vont en vendre en France… :-/ Mais ils ont raison de le proposer, ça fait un véhicule image.

SGL
Invité

Que dalle en France, le marché Français vaut rien dans le premium, la plupart des BAM sont en 3-4 cylindres à 80 % en diesel.
Non le marché de la Stinger est Allemagne, Angleterre, Asie, et surtout les USA.

ART
Invité

Déficit d’image, gros moteur en France, ça intéressant en occasion… (à pondérer avec le matraquage CO2 cela dit…)

ART
Invité

Intéressant, le dessin et les proportions sont réussis, base inévitable (!). En outre, un vrai moteur et des performances à l’avenant. Et ce n’est pas du premium allemand, britannique ou italien, comme quoi, même pour les généralistes voir pas loin du low cost, tout est possible….

Pour PEMS, le marché de KIA est plus large que la France, c’est la carrière globale de ce véhicule qui va être intéressant de suivre.

SGL
Invité

Ça fait déjà longtemps que les Hyundai/Kia de base ne font plus dans le low-cost, leurs finitions sont parfois égales aux bas de gamme BAM… D’un autre côté, elles ont pris une sérieuse inflation de prix depuis 10 ans, là aussi ce n’est pas du low-cost !
Une « simple » Hyundai I30 est considérée à l’égale d’une Golf et certainement pas d’une Logan (qui elle-même a fortement progressé depuis 12 ans)

panama
Invité

L’égale d’une Golf ? Euh non pas tout à fait : le client a toujours raison, première règle marketing.

SGL
Invité
wizz
Membre

le client a toujours raison tant qu’il pense qu’il a raison….ou a été convaincu par le marketing, le Clean Diesel tant vanté par VW USA par exemple…

wpDiscuz