Accueil Acura IMSA et « Indy » pour Helio Castroneves

IMSA et « Indy » pour Helio Castroneves

290
0
PARTAGER

C’est officiel. Helio Castroneves a conclu à Sonoma sa dernière saison complète d’Indycar. L’an prochain, il disputera l’IMSA avec en bonus, les 500 miles d’Indianapolis.

On avait fini par penser Helio Castroneves inoxydable ! L’air de rien, il avait su slalomer entre les embuches. Etre un espoir Brésilien sans porter la lourde étiquette de « nouveau Senna ». Toucher du doigt la F1, mais éviter de se brûler dans l’aventure Forti. Se faire parrainer par Mercedes, mais savoir voler de ses propres ailes lorsque le motoriste à l’étoile n’est plus à la fête en Indycar. Vainqueur des 500 miles d’Indianapolis 2001 et 2002, il devint enfin incontournable dans la discipline. Fin 2008, le fisc Américain éplucha la feuille d’impôts de ce résidant fiscal de Miami. Il fut mis en examen 6 mois et on le cru fini. Mais le Brésilien retrouva son baquet chez Penske et il décrocha un troisième succès à Indianapolis. Néanmoins, il resta un Poulidor de l’Indycar : 30 succès (CART+Indycar), 3 victoires à Indianapolis, 4 fois vice-champion (2002, 2008, 2013 et 2014), mais 0 titre.
L’une des explications de sa longévité, c’est que dans le paddock Castroneves est un véritable showman ; les caméras l’adorent. Il a d’ailleurs participé à deux éditions de « Danse avec les stars ». Un vrai contraste par rapport au reste du plateau. De plus, il reste un expert des ovales, où ses équipiers Will Power et Simon Pagenaud sont moins à l’aise… Puis Josef Newgarden, plus polyvalent, débarqua. Castroneves se cracha dans les mains et décrocha son premier succès depuis des lustres. Néanmoins, en fin de saison, on sentait Castroneves à bout de souffle. Roger Penske lui proposait l’Acura DPi, aux côtés de son ex-équipier Juan Pablo Montoya. Néanmoins, le Brésilien est trop vieux et trop cher pour les autres équipes.

Il s’est donc résigné à la proposition de Penske : l’IMSA avec l’Acura DPi de l’équipe et une pige aux 500 miles d’Indianapolis. Il va s’échauffer au Petit Le mans, où il partagera une Oreca avec Pagenaud. A 42 ans (dont 20 saisons d’Indycar), c’est donc une pré-retraite.
Obrigado, « Spiderman », pour tout le bonheur que tu as donné aux fans d’Indycar.

Crédit photo : GM

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz