Accueil F1 F1 – Austin 2017 : le dilemme de Pierre Gasly

F1 – Austin 2017 : le dilemme de Pierre Gasly

998
2
PARTAGER
Pierre Gasly

Le weekend dernier, Toro Rosso a annoncé que Pierre Gasly finirait la saison de F1 avec eux. Sauf que, finalement, rien n’est encore arrêté pour Austin.

Le Français est en lice pour le titre de Super Formula au Japon. En effet, il ne compte qu’un demi-point de retard sur Hiroaki Ishiura alors qu’il ne reste que la double course de Suzuka. Mais, Gasly a le baquet de Sainz qui lui tend les bras.

A Suzuka justement, le weekend dernier, les dirigeants de Honda (futur fournisseur de Toro Rosso) ont affirmé vouloir privilégier la fin de saison en F1 plutôt que le titre de Super Formula.

Battre Toyota pour le titre ou abandonner ?

Entre temps, il y a visiblement eu des réflexions en haut lieu puisque désormais rien n’est plus certain. Marko a avoué à Auto Motor un Sport que l’annonce de Pierre Gasly à Austin avait sans doute été précipitée par l’accord tardif entre Renault et Red Bull pour que Sainz rejoigne les jaune et noir.

Gasly, lui, veut défendre ses chances de titre jusqu’au bout mais se tient prêt à courir à Austin. Il obéira aux ordres. Il faut dire qu’il est assuré d’un baquet en F1 l’an prochain et le titre de Super Formula, tout titre qu’il est, ne lui ouvrira pas plus les portes de la catégorie reine.

Ce qui semble pêcher, c’est du côté de Honda qu’il faut le chercher. En effet, Hiroaki Ishiura pilote pour Toyota. Battre le champion 2015, ainsi que « l’ennemi », plairait beaucoup à Honda. Surtout que cela fait 3 saisons que Honda rate le coche.

[Mise à jour 12/10 : il est désormais officiel que Gasly ira défendre ses chances de titre Super Formula à Suzuka. La question du remplaçant se pose toujours.]

Qui pour remplacer Gasly ?

Mais, qui pour remplacer Pierre Gasly à Austin s’il va chercher le titre à Suzuka ? Il faut un pilote prêt à grimper dans un baquet, et qui est libre, ou dont l’employeur serait prêt à consentir un « one shot ».

Dans les pilotes Red Bull, aucun n’est prêt à courir. On pourrait éventuellement penser à Sébastien Buemi. Mais, ce dernier est affilié à Toyota. Même si Honda n’est pas encore le motoriste de Toro Rosso, ce sera vu d’un mauvais oeil. Jean-Eric Vergne ? Il n’est plus pilote Red Bull. Giovinazzi ? Leclerc ? Pilotes Ferrari. Sirotkin le pilote de réserve de Renault ?

Et Jenson Button ?

Il y a éventuellement Jolyon Palmer, libéré par Renault. Ce serait un joli « pied de nez ». En revanche, difficile de penser que Palmer revienne une dernière fois dans la Renault et Sainz dans la Toro Rosso. Même si on est en F1 et que « tout est possible ».

Evoqué aussi, Kubica. Mais ce serait un pari et visiblement des questions administratives et d’assurance bloqueraientt cette option. Rosberg affirme que son nouveau poulain est prêt en tout cas. Il y a également Di Resta, pilote Mercedes, qui a déjà fait une pige pour Williams dont il est 3ème pilote.

Et si l’option la plus simple était de convaincre Jenson Button de sortir de sa pré-retraite ? Pilote Honda, actuellement 3ème pilote McLaren, il connait les F1 turbo hybride et doit pouvoir remplacer au pied levé les pilotes titulaires.

A moins que le nouveau propriétaire de la F1, Liberty Media, ne pousse pour revoir Alexander Rossi ? En effet, il est pilote Honda via Andretti Autosport en Indycar et est (re)connu depuis sa victoire aux 500 Miles d’Indianapolis 2016.

Toro Rosso hésite vraiment

Preuve que le choix n’est pas évident, l’annonce des pilotes pour Austin devait avoir lieu hier. Kvyat sera de retour dans la voiture, c’est la seule certitude. Car l’annonce a été retardée.

Illustration : Toro Rosso

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "F1 – Austin 2017 : le dilemme de Pierre Gasly"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

S’il ny a que ça, je peux me devouer …
Ah, petit détail, je n’ai pas la super License !!

wpDiscuz