Accueil Daytona WEC : un rapprochement LMP1/DPi envisagé à l’horizon 2020

WEC : un rapprochement LMP1/DPi envisagé à l’horizon 2020

1087
6
PARTAGER

Depuis quelques mois, plusieurs acteurs du WEC appellent à un rapprochement entre LMP1 et DPi. L’ACO vient de faire un premier pas.

Le DPi semble être la nouvelle formule à la mode outre-Atlantique, en IMSA. Au point d’avoir convaincu de son bien-fondé des acteurs voire des constructeurs de ce côté-ci de l’Atlantique. Alors que le WEC vient de réagir au départ de Porsche, c’est déjà l’horizon 2020 qui se prépare. Et l’ACO semble envisager un rapprochement possible entre LMP1 et DPi.

Pierre Fillon, le président de l’ACO, s’est dit ouvert à des discussions en ce sens, rappelant qu’il avait été un défenseur d’un prototype commun à l’ACO et à l’IMSA. De son côté, Gérard Neveu, le patron du WEC, est allé encore un peu plus loin en évoquant l’avenir, déclarant que le « DPi pourrait exister avec le LMP1 ».

Source : sportscar365

Photo : Toyota

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "WEC : un rapprochement LMP1/DPi envisagé à l’horizon 2020"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
akouel
Invité

Gros retour en arrière de l’ACO, qui ne préfigure pas grand chose de bon pour le LMP1 H si on lit entre les lignes ! En revanche la nouvelle est bonne pour la diversité, et pour avoir des marques en tête d’affiche. Ce n’est certes que le début d’éventuelles discussions, mais l’avantage est que cette solution peut être mise en place assez rapidement 🙂

4aplat
Invité

A terme, je ne vois pas bien l’existance du LMP1 hybride …

Fez
Invité
Les DPI est une bonne idée, mais pour que ça fonctionne sur du long terme, il faut interdire les écuries officielles, uniquement des teams privées clients. Sinon, c’est simple tout va recommencer ; les constructeurs sont incapables de s’en tenir à un règlement, ils vont respecter les règles une saison, deux avec un peu de chance, et puis l’un va demander des modifications sur son châssis, puis l’autre va demander plus de possibilités pour la carrosseries, et un autre va carrément faire sa propre monocoque… Et tout ça sera accepté, encore et toujours, puisque c’est eux qui amène les « fans »,… Lire la suite >>
4aplat
Invité

Il n’y a pas 10 constructeurs intéressés par le LMP1 H dans le monde, cette categorie sera toujours bancale, meme s’il y a 3 ou 4 construteurs. Par contre, un chassis commun avec un moteur constructeur et quelques retouches « cosmétiques  » est, pour moi un bon compromis (le DPi donc ).

Fez
Invité

Le problème est que jamais les constructeurs ne s’y tiendrons, ils obtiendront des dérogations pour faire toujours plus de modifications…

Les constructeur ont toujours pousser sur les officiels pour modifier le règlements technique en leur faveur pour pouvoir être plus rapide que les privés à grand renfort de pognon.

Le DPI est une vrai bonne idée, mais uniquement en compétition client, pas pour des écuries officielles. La preuve, à la base, les DPI et LMP2 devaient faire jeu égale; et l’imsa a déjà fait des commentaires allant dans le sens contraire, et les DPI pourrait devenir une catégorie supérieure au LMP2 :
http://www.leblogauto.com/2017/07/imsa-vers-separation-dpilmp2.html

Salva
Invité

Trop de règlement tue le règlement…

wpDiscuz