Accueil Daytona WEC : l’IMSA prêt à discuter des motorisations hybrides

WEC : l’IMSA prêt à discuter des motorisations hybrides

439
0
PARTAGER
IMSA WeatherTech SportsCar Championship Continental Tire Road Race Showcase Road America, Elkhart Lake, WI USA Saturday 5 August 2017 22, Nissan DPi, P, Johannes van Overbeek, Luis Felipe Derani World Copyright: Richard Dole LAT Images

Le WEC, la FIA et l’ACO ont récemment pris des mesures d’urgence pour tenter d’assurer un plateau décent au LMP1. Mais les discussions concerant l’après 2020 battent leur plein. Avec le DPi au centre.

Les voix se prononçant pour un rapprochement entre LMP1 et DPi sont nombreuses. Mais les obstacles, souvent culturels, sont nombreux. Pourtant un pas vient d’être fait de la part de l’IMSA.

Le dossier hybride sur la table

Son président, Scott Atherton, s’est en effet déclaré favorable à une harmonisation des règles en vigueur en DPi – qui rappelons-le sont actuellement basées sur des LMP2 – et le LMP1. Mieux, il a ouvert la porte à une hybridation des motorisations acceptées en DPi. Voilà effectivement une avancée des plus significatives. Resterait à en fixer les modalités mais aussi à déterminer un niveau d’investissement acceptable des deux côtés de l’Atlantique.

Rappelons que Ford et McLaren par exemple, mais également Alpine, ont clairement manifesté leur intérêt pour le DPi dans la mesure où il permettrait de lutter pour la victoire au général aux 24 Heures du Mans.

Source : sportscar365

Photo : IMSA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz