Accueil Porsche RWB France : Champagne !

RWB France : Champagne !

2882
2
PARTAGER

RWB débarque en France ! Le préparateur Japonais a donné son imprimatur à un atelier champenois. Akira Nakai, le fondateur, vient pour apposer les dernières touches à la toute première Porsche 911 RWB made in France.

L’histoire de Rauh-Welt Begriff débute en 1997. Akira Nakai est alors un jeune mécano qui faisait du drift avec son crew Rough Boys. D’après la légende, il aurait récupéré une Porsche 930 Turbo accidentée, qu’il aurait entièrement refaite. Il l’a baptisée Stella, d’après sa bière préféré. Fort de ce succès, il fonda Rauh-Welt Begriff (RWB) à Chiba, une banlieue de Tokyo. Le nom, composé de trois mots allemands, n’a pas vraiment de sens. A peine une référence au crew de drift. Lentement mais sûrement, RWB se fit un nom dans la préparation de Porsche.

RWB s’attaque uniquement aux 911 refroidies par air. Elles sont surbaissées, reçoivent des extensions d’ailes, un aileron arrière baroque et souvent, une peinture fluo. On aime ou on n’aime pas, ce tuning extravagant à la japonaise, appliqué à de vénérable Porsche. RWB doit aussi son succès à Nakai-san, un homme perfectionniste et un peu excentrique. Cette caricature de Zhang Yueyue résume bien le personnage :

Avec internet, Nakai-san est devenu une célébrité. Il apparait même dans un volet de Need for Speed ! La demande en voitures dépassait l’archipel. RWB a alors décidé d’adouber des préparateurs. L’un des premiers à être adoubé, c’est Alex Adsit et son Circuit Soul, même si le Canadien préfère les motos. L’ex-futur pilote de F1 Adderly Fong a été l’un des premiers clients de RWB Hong-Kong. Peggie Meow a immortalisé sa 911 (964) Carrera 2 pour l’édition locale de Playboy. Angie Mead King représente RWB aux Philippines. Et pour la France, c’est Easy Cars Reims qui possède l’imprimatur.

Mais RWB ne vous accorde pas comme ça sa confiance ! Tout d’abord, il faut être coopté. RWB Spain (qui n’a pas encore assemblé de voitures), RWB Belgium et RWB Poland se sont portés garants pour Easy Cars Reims. Ensuite, il a fallu montrer patte blanche auprès de la maison-mère. Au total, le processus aura pris 2 ans. A l’arrivée, ils sont l’unique représentant sur l’hexagone.

Nakai-san décide seul de la couleur et du nom de chaque voiture. Ainsi, la première RWB Française est d’un bleu électrique et elle s’appelle Champagne. L’équipe d’Easy Cars Reims a entièrement démonté et remonté une 911 (964) Carrera 4 de 1990, pendant des mois. L’aménagement intérieur est à la discrétion du client (comptez de 100 000€ à 200 000€.) Pour Champagne, l’ambiance est résolument sportive avec sièges baquets, arceau et barre anti-rapprochement à l’avant.

Nakai-San débarque pour la finition. Il s’occupe d’apposer les boucliers, les jantes, l’aileron arrière, les extensions d’ailes et surtout, les marquages RWB. Pendant deux jours, alors que le garage est ouvert au public, il s’attèle au travail. Il en profite même pour bricoler les voitures de RWB Belgium et RWB Great-Britain, venus en voisins.
Puis enfin, la création fait émettre le son métallique de son flat-6. Un vrai soulagement pour tout ceux qui ont travaillé sur la voiture. Nakai-San effectue les premiers kilomètres et il roule même sur l’ancien circuit de Reims-Gueux.

Crédits photos : RWB France, sauf photo 2 (Zhang Yueyue.)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "RWB France : Champagne !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Navigator84
Invité

Ou comment ruiner une Porsche…

4aplat
Invité

L’extreme tuning sur 911… Gemballa faisait la meme chose il y a 30 ans !!
J’aime bien, mais je ne suis pas fan

wpDiscuz