Accueil Endurance Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 37 de 2017

Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 37 de 2017

300
0
PARTAGER

L’image du week-end, c’est le premier podium en monoplace de Sophia Floersch (Mücke.) Pour le reste, c’est un week-end très dense, mais où les favoris ont trébuché. Du coup, il n’y a aucun nouveau champion.FR NEC

C’est seulement la troisième manche de la FR NEC 2017. Pour le Nürburgring, Josef Kaufmann est présent avec le Français Sasha Fenestraz, Yi Yifei et Luis Leeds. Quant à Arden, elle vient avec Dan Ticktum (néo-pilote de GP3) et James Pull (qui découvre ainsi la FR 2.0.)

Une semaine après ses débuts en F3, Fenestraz décroche la pole.

Au feu vert, Ticktum joue l’intimidation. A la chicane, le pilote Red Bull s’emmêle les pinceaux et Fenestraz vire en tête. Ye est à l’affut. Il sort les forceps pour passer l’Anglais. Charles Milesi (R-Ace) est 4e et premier des « réguliers ». Hélas, le Français est disqualifié à l’arrivée pour voiture non-conforme.

Fenestraz, Ye et Ticktum composent le podium de la course 1.

Le lendemain, Fenestraz effectue cette fois un départ parfait. Gabriel Aubry (Tech 1) vient chatouiller Ticktum, qu’il double dans les premiers virages. Thomas Neubauer (Tech 1) tente d’imiter son équipier. Il s’accroche avec le pilote Red Bull et part en tonneau. Drapeau rouge.
On a alors un triplé Français avec Fenestraz devant Aubry et Jean-Baptiste Simmenauer (JD Motorsport.) Ye roule avec le couteau entre les dents. Milesi est le premier à céder. Puis l’ex-spectateur de la Toyota Racing Series doit s’incliner face au pilote Chinois en vue de l’arrivée.

Doublé de Fenestraz, devant Aubry. Le débutant Ye s’offre une nouvelle médaille de bronze.

Le classement est un peu brouillé avec tout ces pigistes. Gilles Magnus (R-Ace) reste en tête, avec 101 points. Aubry est 2e, à 100 points. Michael Benyahia (R-Ace) et Bartolomej Mirecki (BM Racing) sont ex-æquo, à 81 points.

F4 ADAC

C’est l’avant-dernière manche de la F4 ADAC 2017, sur le Sachsenring. Julian Hanses (US Racing) est en pole.

C’est Marcus Armstrong (Prema) qui se présente en premier à la chicane. En queue de peloton, ça se bouscule. Oliver Söderström (Mücke), Laurin Heinrich (Heinrich) et Charles Weerts (Motopark) restent sur le carreau. Drapeau rouge.
A la reprise, Hanses surprend Armstrong. Fabio Scherer (US Racing) veut lui aussi doubler le Néo-Zélandais. Armstrong préfère ne pas résister, alors que ses rivaux au championnat sont loin.

Doublé US Racing avec Hanses devant Scherer. Armstrong est 3e.

Le dimanche matin, Scherer surprend Hanses et Armstrong au feu vert. Le pilote Ferrari double également Hanses. Felipe Drugovich (Van Amersfoort) et Kim-Luis Schramm (US Racing) s’accrochent et c’est un safety-car.
A la reprise, Armstrong choisit de nouveau de jouer l’épicier. Hanses craque et effectue un tête-à-queue. Sophia Floërsch (Mücke) hérite de la 3e place.

Scherer est cette fois 1er et Armstrong, 2e. Floersch devient la première fille sur un podium de l’ère ADAC F4 (Beitske Visser s’étant imposé au temps de l’ADAC Formel Master.)

Pour la course 3, c’est Artem Petrov (Van Amersfoort) qui est en pole, devant Schramm. Ce dernier loupe son envol et cela profite à Frederik Vesti (Van Amersfoort) et Drugovich. Derrière, Hanses tape Doureid Ghattas (Piro Sport.) Premier safety-car.
Au restart, Drugovich double Vesti. Plus loin, Söderstrom déclenche un safety-car.
Drugovich colle Petrov et il le double en vue de l’arrivée.

Après le doublé d’US Racing dans la course 1, voici le triplé de Van Amersfoort avec Drugovich, devant Petrov et Vesti.

Armstrong est le nouveau leader, avec 212 points. Juri Vips (Prema) reste néanmoins en embuscade, avec 210,5 points. Drugovich a bien remonté. Avec 190,5 points, il peut encore rêver.
Une pluie de points pour Floersch, qui se retrouve 14e à 41 points. Il lui reste un ultime rendez-vous, pour sauver sa saison.

Asia Formula Renault

L’Asia Formula Renault clôture son exercice 2017 à Zhuhai. Il n’y a pas vraiment de suspens : Leong Hon Chio (BlackArts Racing) est titré depuis Shanghai. D’ailleurs, il préfère disputer la F4 China.

Pavan Ravishankar (BlackArts Racing) décroche la pole.

Le samedi, l’Indonésien contient « Daniel » Lu Wenlong (Asia Racing Team.) Cao Zhuo (Asia Racing Team) dépose Luo Kailuo (BlackArts Racing) et il vient chercher Louis Prette (BlackArts Racing.) Brad Dias (BlackArts Racing) double également Luo et il rattrape Cao. Le pilote de British F4 doit relâcher l’étreinte et Prette peut s’échapper.

Premier succès en AFR de Ravishankar. Lu est 2e et Prette, 3e.

Le lendemain, Lu surprend le poleman Prette, tandis que Dias fait de même avec Cao. Ce dernier ne renonce pas et il met Dias sous pression. Il finit par trouver une solution et passer ainsi 3e.

Grâce à cette victoire dominicale, Lu termine vice-champion. Prette, le seul du lot à avoir disputer l’intégralité du championnat, est 2e de la course et Cao, 3e.

Carrera Cup Asia

A Singapour, la Carrera Cup Asia roule en prologue des F1. Will Bamber, Chris van der Drift et Martin Ragginger sont en 0″031 aux essais. Le Néo-zélandais et l’Australien sont déclassés a posteriori. Du coup, Ragginger hérite de la pole.

Le samedi, Ragginger réussit à contenir Bamber et van der Drift. Le Néo-zélandais harcèle l’Autrichien, sous les yeux de l’Australien. Derrière, Philip Hamprecht double Zhang Da Sheng, passant 4e. Bamber commet une erreur et van der Drift en profite pour le doubler. Ragginger et van der Drift passent quasiment cote à cote sur la ligne d’arrivée et ils continuent comme si de rien n’était, comme Bamber.

C’est un succès de Ragginger devant van der Drift et Bamber. A posteriori, ils sont déclassés pour n’avoir pas pris en compte le damier. Hamprecht hérite de la victoire. Zhang est 2e et le régional de l’étape, Andrew Tang, 3e.

Le lendemain, il pleut. La direction de course attend la fin de l’averse. Le peloton part -en retard- derrière le safety-car.
Ragginger s’offre une traversée en solitaire, devant van der Drift. Derrière eux, Zhang est davantage menacé par Bamber et Hamprecht. Dans le « B », Wayne Shen envoi Li Chao dans le décor et c’est un safety-car.
Au restart, Bamber et Hamprecht surprennent Zhang. Le Néo-Zélandais se loupe au virage et les deux voitures le double. Il repasse Zhang, puis il s’offre Hamprecht, filant ainsi vers la médaille de bronze.

Cette fois-ci, on ne leur retirera pas leur podium ! Comme la veille, Bamber finit devant van der Drift et Bamber.

Au classement, Ragginger reprend la main, avec 187 points. Van der Drift est 2e à 186 points. Bamber, 3e à 170 points.

Mark Webber est présent à Singapour pour annoncer une bonne nouvelle. Le futur champion « A », le futur champion « B », le meilleur « Junior Asia » (soit Tang, soit Zhang) et le champion « B » de la Carrera Cup Australia, Paul Tressider, feront équipe aux prochaines 12 heures de Bathurst.

F 3.5 V8

On termine aux Etats-Unis avec la F 3.5 V8. En effet, la discipline est aux Circuits of the Americas d’Austin. René Binder (Lotus) décroche la pole.

Pietro Fittipaldi (Lotus) tente vaguement de suivre le poleman. Ce qui compte surtout, pour lui, c’est de finir devant Matevos Isaakyan (AVF), 3e sur la grille. Egor Orudzhev (AVF) est remonté. Il double coup sur coup Alex Palou (Teo Martin) et Isaakyan. Giuseppe Cipriani (Il Barone Rampante) part en tête-à-queue, entrainant un safety-car.
Au drapeau vert, Orudzhev sort l’ouvre-boite pour dépasser Fittipaldi.

Ce sont donc Binder, Orudzhev et Fittipaldi qui montent sur le podium.

Le samedi, Alex Palou (Teo Martin) s’élance de la pole. Orudzhev et Isaakyan profitent des malheurs de Binder, qui restent scotché sur la grille. Fittipaldi, lui, sort de la route. Palou s’arrête relativement tôt et il se retrouve englué dans les bouchons. Orudzhev, lui, s’arrête tard et la piste est dégagée devant lui. En vue de l’arrivée, Isaakyan s’essouffle. Diego Menchaca (Fortec) le double et le déloge du podium. Puis c’est le groupe de chasse qui passe le Russe. De quoi limiter l’impact de l’abandon de Fittipaldi au classement.

Succès d’Orudzhev, devant Palou et Menchaca.

La finale sera dans deux mois, à Bahreïn. Fittipaldi s’y rendra en leader, avec 223 points. Isaakyan remonte à 213 points. Orudzhev, 3e à 198 points, devra impérativement finir la course 1 devant le Brésilien pour garder ses chances.

Crédits photos : F4 ADAC (photos 1 et 6 à 10), FR NEC (photos 2 à 5), FRD (photos 11 à 13), Porsche Motorsport Asia (photos 14 à 17) et Formula V8 (photos 18 à 21.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz