Accueil Alternatives Plan Hulot : prime de conversion étendue, malus renforcé

Plan Hulot : prime de conversion étendue, malus renforcé

1408
12
PARTAGER
Nicolas Hulot

C’était l’une des rumeurs au cœur de l’été. Le Ministre de l’écologie, Nicolas Hulot vient d’annoncer le début du plan climat, ou plan Hulot. Ce dernier contient des mesures pour l’automobile.

Le plan Hulot comprend(ra) plusieurs mesures concrètes pour opérer des changements et aider les plus modestes à suivre ce changement en le subissant moins. Dans une interview au journal Libération, le Ministre présente les 4 premières mesures dont un grand volet pour l’automobile et les véhicules en général.

Tout d’abord, la fiscalité diesel rejoindra celle de l’essence sous 4 ans. Cela reste trop lent pour certains qui militent depuis plusieurs années pour une équivalence stricte des taxes sur les carburants.

Le malus en route vers les 95 g/km

Ensuite, le bonus/malus ne sera pas étendu, hélas, aux polluants. Il restera « bêtement » centré sur le CO2, et uniquement lui. Concrètement, le malus débutera dès 120 g de CO2/km contre 127 actuellement. En plus, le malus le plus élevé passera de 10 000 à 10 500 euros.

Mais, soyez prévenus, le malus descendra en 3 ans à 95 g/km ! Autant dire que tous les véhicules (non électriques ou électrifiés) seront « malussés ».

En contre-partie, pour accompagner le changement, l’Etat généralise la prime de conversion. Actuellement versée sous condition de ressources, la prime de 500 à 1000 euros sera versée, à tout le monde, en échange de la mise à la casse d’un véhicule essence d’avant 1997, ou d’un diesel d’avant 2001.

Étendue à l’occasion

Autre nouveauté, et non des moindres, la prime à la casse (qui ne dit pas vraiment son nom) est étendue aux véhicules d’occasion au maximum Crit’Air 2 (*). Une manière de convaincre plus de monde de dépenser de l’argent dans un véhicule moins polluant. Une durée minimum de possession sera sans doute mise en place pour éviter les achats-reventes opportunistes.

A noter que pour les foyers non imposables, la prime grimpe à 2 000 euros. De même, pour un véhicule électrique, la prime sera de 2 500 euros en plus du bonus (si neuf). Ce point reste à confirmer car actuellement le « super bonus » pour la mise à la casse d’un « vieux » diesel est de 4 000 euros. Cela signifierait donc une baisse.

Le gouvernement attend 100 000 conversions par an.

Retour de l’éco-taxe

Le Ministre envisage également le retour de l’éco-taxe. Mais, sur une version plus acceptable et moins pervertie que la première version. Ici, la taxe ne serait pas forcément uniforme sur tout le territoire. Et le but est de cibler surtout les camions en transit qui ne consomment (et donc ne rapportent) rien tout en « usant » les routes.

Les contours de cette taxe restent à discuter, mais elle pourrait prendre la forme d’une vignette avec baisse des cotisations pour les sociétés de transports françaises.

(*) véhicules essence de 2006 à 2010, norme Euro 4, et véhicules diesel à partir de 2011 norme Euro 5 et 6.

Source : Ministère via Libération, illustration : Ministère

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Plan Hulot : prime de conversion étendue, malus renforcé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

On reconnaît qu’enfin qu’un diesel récent contribue a « dépolluer » le parc automobile français composé de trop de vieux diesel 😉

SGL
Invité

Bon courage pour le gouvernement de tenir pour l’éco-taxe !

4aplat
Invité

L’utopiste Hulot !!!
En 2018, il te file du pognon pour virer ta vieille voiture, enfin ta bonne vieille caisse qui n’as que 10 ans .. et en 2025, il te refilera du pognon pour une electrique …

amiral_sub
Invité

c’est ce qui se passe depuis les baladurettes et les jupettes, souvenez vous
http://www.largus.fr/actualite-automobile/les-balladurette-et-jupette-ancetres-de-la-prime-a-la-casse-134342.html
ca fait 20 ans que ça dure! Imaginez que certains ont bénéficié d’une prime à la casse dans les années 90 pour s’acheter un tdi, ils pourrons le mettre à la casse pour se racheter un tdi. Elle est pas belle la vie?
Et avec l’argent de qui? Des pauvres couillons qui se levent tot 😉
M. Hulot fait tache dans ce gouvernement, on en attendait plus de lui.

ART
Invité

En phase avec l’amiral, ce dumping de marché est complètement biaisé !!

Raymond Boncoin
Invité

Culpabiliser pour mieux taxer ceux qui ont investi dans le diesel, quelle aubaine ce dieselgate!
Lorsque l’électrogate frappera dans quelques années, on culpabilisera les salauds qui auront ensuite investi dans les véhicules électriques. Bref, ça ne résoud pas le problème de pollution mais ça remplit généreusement les poches de l’État.

amiral_sub
Invité

arrete Carlos Tavares, on t’a reconnu!

aurel77
Invité

Ce Hulot ferai mieux de retourne faire son émission ! Dans 20 ans on verra la même chose avec les batteries des véhicules électrique ! Une pollution en remplaçant une autre… quels incapable ça me démoralise tant de conneries… nous sommes dirigée par des bon à rien ! Y’a pas d’autre mots….

Fanc
Invité

Pour information car il semble que cela vous ait échappé, les batteries électriques n’émettent pas de gaz polluants ou nocifs pour la santé. Elles se recyclent depuis des décennies. Vous pouvez bien sur compter en leur défaveur a pollution générée par leur fabrication ou pour les charger mais il ne semble pas que votre réflexion soit allée jusque là.

wpDiscuz