Accueil Electriques Opel peut lancer des véhicules électriques si c’est rentable

Opel peut lancer des véhicules électriques si c’est rentable

781
13
PARTAGER

Le groupe PSA apportera son soutien à sa filiale Opel si cette dernière souhaite commercialiser des modèles électriques à condition d’être rentable a déclaré Carlos Tavares dans un entretien donné à Bild am Sonntag avec le PDG d’Opel Michael Lohscheller.

Si Carlos Tavares n’a rien a priori rien contre l’engouement de nombreux constructeurs automobiles et pouvoirs publics dans de nombreux pays dans la voiture électrique, le PDG de PSA préfère adopter néanmoins une attitude prudente. « Si cela marche et que les entreprises peuvent être rentables, c’est bien. Mais si cela ne parvient pas à être accepté sur le marché, alors tout le monde — l’industrie, les employés et les responsables politiques — a un gros problème », a-t-il déclaré. Il faut que les véhicules électriques parviennent à trouver leur place sur le marché sans la moindre subvention, a-t-il ajouté.

Le PDG n’empêchera pas pour autant Opel de se lancer dans l’aventure. « Nous, PSA, allons mettre cette technologie à la disposition d’Opelpour aller plus loin dans l’électrification. Si Opel veut un jour devenir une marque entièrement électrique, cela nous convient, à condition que ce soit rentable », a déclaré le PDG français.

Le prédécesseur du PDG d’Opel, Karl-Thomas Neumann, avait notamment pour projet de faire d’Opel une marque dédiée aux véhicules électriques, mais le rachat de la marque allemande par PSA a bouleversé ce projet. Opel commercialise l’Ampera-e, dérivée de la Chevrolet Bolt, qui peine à trouver son public avec seulement 960 ventes réalisées sur les sept premiers mois de sa commercialisation.

La situation financière actuelle d’Opel qui a perdu un peu plus de 200 millions d’euros au premier trimestre de cette année ne plaide pas dans l’immédiat pour un programme électrique, mais la volonté de repasser dans le vert d’ici trois ans comme l’a répété le PDG à Bild am Sonntag laisse espérer une gamme électrique vers le milieu de la prochaine décennie. À moins que les évènements ne poussent le groupe PSA à revoir sa stratégie.

 

Source : Bild am Sonntag

Source photo : Opel

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Opel peut lancer des véhicules électriques si c’est rentable"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Il faut dire qu’au niveau sex-appeal l’Ampera-e avec son look monospace des années 2010 est moyen.
Et a plus de 39 k€, il n’a pas l’attractivité d’une Tesla Model 3, et comme rouler en électricité coûte encore plus cher que rouler au mazout le calcul est vite fait pour tout le monde.
Ah, s’il avait le look d’un SUV !?
Mais avec une baisse des prix des modèles des VE et une hausse des prix des carburants…

amiral_sub
Invité

rouler en électrique coute plus cher qu’en mazout? Peux-tu développer?

SGL
Invité

Je le crains… oui, pour le moment, à cause du surcoût ou à la location de batterie (Zoe VS Clio 1.5 DCi) en France.
Mais cela pourrait changer !
Le lien pessimiste : http://pro.largus.fr/actualites/les-vehicules-electriques-plus-couteux-a-lusage-que-les-thermiques-7917385.html
Le lien optimiste : http://www.lefigaro.fr/conso/2014/12/08/05007-20141208ARTFIG00204-diesel-essence-ou-electrique-quel-vehicule-est-le-plus-economique.php
Le doute est permis…

Membre

C’est bien pour ca que la VE, aujourd’hui, n’est pas vraiment considere par qui que ce soit comme voiture principale.
C’est la parfaite compagne pour les petits trajets quotidiens, la deuxieme voiture pratique, mais sans plus.
A noter aussi que le surcout n’est pas si « dingue ». Au final, une Zoe (segment B) n’est qu’au prix d’une voiture de segment C.

Thomas
Invité

Franchement pas pire que la Zoé cette e-Ampera 😉

SGL
Invité

Euh… la Zoe c’est pratiquement la moitié du prix de l’Ampera-e (même si la location de la batterie est en sus).
Difficile de comparer ces deux très bonnes VE du moment.

SGL
Invité

De toute façon d’ici 2020, les véhicules électriques deviendront rentables par la force des choses, non pas par choix des clients, mais par obligation d’achats des VE à travers le monde, avec les quotas de VE et les interdictions des VT qui augmenteront de plus en plus au fil du temps.

ART
Invité

Comme quoi, on nous fait bien du bourrage de crâne sur l’électrique…

SGL
Invité
Thibaut Emme
Admin

Sujet en cours de traitement 😉

versdemain
Invité

« Opel commercialise l’Ampera-e, dérivée de la Chevrolet Bolt, qui peine à trouver son public avec seulement 960 ventes … »
Il semble surtout que l’ampera-e ne soit pas commercialisé ni en France ni en Allemagne les 2 plus gros pays Européen.
Sinon en Norvège ou elle est commercialisée … 895 ventes depuis le début d’année, ce qui la place à peut prêt comme la Tesla model S…
http://ev-sales.blogspot.fr/search/label/Norway

SGL
Invité

C’est sûr… faire des scores de ventes sans la proposer, c’est difficile ! 😉

SGL
Invité

Effectivement, la Bolt et l’Ampera-e disposent d’un gros potentiel d’augmentation de vente.
Notamment aux USA :
http://www.moteurnature.com/29046-la-chevrolet-bolt-bientot-meilleure-vente-aux-usa
Le bilan de 2018 pour l’Ampera-e sera important !

wpDiscuz