Accueil Audi F3 2017 sur le Red Bull Ring : le réveil d’Eriksson

F3 2017 sur le Red Bull Ring : le réveil d’Eriksson

346
0
PARTAGER

On attendait Lando Norris (Carlin), mais c’est Joel Eriksson (Motopark) qui a brillé sur le Red Bull Ring, en F3.

Audi Sport TT Cup

Pour le Red Bull Ring, Audi a invité les skieurs Max Franz et Benni Raich.

Aux essais, Mikel Azcona décroche la pole. Le leader du provisoire pense alors poursuivre sa marche triomphale. Hélas, ça sera son seul sourire du week-end…

Au feu vert, Keagan Masters dépose l’Espagnol. Philip Ellis veut faire de même et il réussit à passer. Azcona tente de se dédoubler. Il freine à « trotar » et Ellis lui sert d’amortisseur. Le radiateur de sa TT n’apprécie pas et l’Espagnol doit renoncer. Milan Dontje hérite au passage du 3e rang.

Premier succès de Masters. Ellis et Dontje complètent le podium.

Le lendemain, Masters occupe la première place de la grille. Au feu vert, Azcona effectue un départ trop vif pour être honnête. Dontje est 3e. L’Espagnol écope d’un drive-through pour départ volé. Masters est promu leader, devant Dontje et Ellis.

Doublé de Masters, tandis qu’Ellis et Dontje ont permuté leurs places par rapport au samedi.

Si Masters est l’homme du week-end, celui fait une bonne opération, c’est Ellis. Le pilote Britannique reprend les commandes, avec 213 points. Azkona passe 2e, à 189 points. Tommaso Mosca, très discret, est 3e à 174 points.

F3

Lando Norris (Carlin) peut être titré avant la finale s’il marque deux points de plus que Maximilian Günther (Prema.) Callum Ilott (Prema) décroche la pole, alors qu’il est lui, en lice pour la 3e marche du podium.

Le samedi, Joel Eriksson (Motopark) dépose Günther au feu vert. Norris, lui, cède sa 4e place à Tadasuke Makino (Hitech.) Günther roule tranquillement, vu que son rival est derrière. Ilott enchaine les tours de qualifications. Norris réussit à repasser Makino en vue de l’arrivée, mais les hommes de tête sont trop loin…

Succès donc d’Ilott devant Eriksson et Günther.

Le lendemain matin, Eriksson s’élance devant Norris et Nikita Mazepin (Hitech.) Cette fois, c’est le Britannique qui roule prudemment, dans l’optique du championnat. Ilott, lui, est dans l’échappement de Mazepin. Il donne tout, mais exceptionnellement, le Russe ne commet pas d’erreur.

Première victoire depuis le printemps pour Eriksson. Norris et Mazepin complètent le podium.

Eriksson surprend le poleman Norris. L’égo du Britannique est froissé. Il tente de doubler l’Allemand et il abime son aileron. Ralf Aron (Hitech) se rapproche. Dans le dernier tour, il tente de le doubler, mais les deux voitures s’accrochent.

Nouveau succès d’Eriksson. « Ferdinand Habsburg » (Carlin) passe la ligne d’arrivée en 2e position avant d’être rétrogradé pour avoir coupé une chicane. Mazepin et Makino passent ainsi respectivement 2e et 3e.

1er à 411 points, Norris n’est pas encore hors de portée. En effet, Günther est 2e à 339 points. Mathématiquement, il a encore une mince chance de titre. 3e à 333 points, Eriksson peut lui viser la médaille d’argent à Hockenheim.
Mick Schumacher (Prema) est 11e avec 94 points.

Crédits photos : F3, sauf photos 2 à 5 (Audi Motorsport.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz