Accueil F1 F1 – Malaisie : Pierre Gasly à la place de Daniil Kvyat

F1 – Malaisie : Pierre Gasly à la place de Daniil Kvyat

1119
0
PARTAGER
Pierre Gasly

C’est confirmé, Red Bull a trouvé le moyen de faire débuter Pierre Gasly en F1 plus tôt que prévu. A la place de Kvyat.

Avec l’annonce du prêt de Carlos Sainz à Renault pour la saison 2018, le losange a tenté de récupérer l’Espagnol dès le GP de Malaisie à la place de Jolyon Palmer. Mais, les prétentions de dédommagement du clan Palmer ont visiblement découragé Renault. Dès lors, le statu quo semblait de mise.

Mais, rebondissement, Red Bull veut tester Gasly et lui donner un peu d’expérience avant la saison prochaine. Boum le voilà dans le baquet de Kvyat. Il faut dire que depuis son ascension en 2015 chez Red Bull à la place de Vettel parti chez Ferrari, le Russe vit des GP cauchemardesques.

L’ascension avant la dégringolade

Après une première saison chez Toro Rosso en 2014, et alors qu’il est battu par Vergne, il est propulsé chez Red Bull. 2015 le voit aller jusqu’à la 2nde place en Hongrie. Au général, il termine même devant son coéquipier Ricciardo. En 2016, malgré un podium en Chine, Kvyat est débarqué au profit de Verstappen. Depuis, c’est la dégringolade. Après la rétrogradation, Kvyat ne marque que 3 fois en 2016 (4 points au total) et cette année c’est pire.

En effet, depuis le début de la saison, il n’a terminé que 2 fois dans les points et compte 5 abandons en 14 courses. A Singapour, il se sort au 11ème tour d’une course qui pouvait donner de gros points. Pire, il souffre de la comparaison avec son coéquipier. Sainz c’est aussi beaucoup d’abandons (quatre) mais c’est surtout 9 arrivées dans les points pour un total de 48 points.

3 Français en Formule 1

De son côté, Pierre Gasly est à 0,5 point de Hiroaki Ishiura, leader de la Super Formula. Il ne reste que la double manche de Suzuka à disputer. Le Français vise clairement le titre. Par conséquent, il ne sera donc vraisemblablement pas dans la Toro Rosso pour le GP des USA (qui tombe en même temps que la finale de Super Formula NDLA). Ce serait son deuxième titre mondial après celui de GP2 en 2016.

Mais, ce weekend, pour la toute dernière apparition du GP de Malaisie en F1 (au moins pour un temps) il sera dans la Toro Rosso. Félicitations à lui, et bonne chance.

Quant à Kvyat, ce remplacement tient-il lieu d’avertissement ? Ou bien, rejoindra-t-il en 2018 la longue liste des pilotes Red Bull laissés sur le carreau ?

Illustration : Red Bull

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz