Accueil Général Euro NCAP veut prendre en compte les systèmes de conduite autonome

Euro NCAP veut prendre en compte les systèmes de conduite autonome

387
1
PARTAGER
Test Euro NCAP

Depuis sa création en 1997, Euro NCAP a été le catalyseur de progrès significatifs dans la sécurité automobile et compte bien continuer à l’être au cours des prochaines années en introduisant de nouveaux tests de sécurité à partir de 2020.

Lors de la célébration des 20 ans de l’organisation, ses dirigeants ont publié le programme pour la période 2020-2025, baptisé Feuille de route 2025, avec la volonté de généraliser l’implémentation rapide d’assistances à la conduite. À ce titre, celles-ci permettront d’engranger des points supplémentaires.

Euro NCAP a publié un calendrier réparti en trois domaines, sécurité primaire, sécurité secondaire et sécurité tertiaire.

La sécurité première qui vise à diminuer les risques d’accident introduira la surveillance du conducteur 2020, la direction d’urgence autonome en 2020 et 2022, le freinage d’urgence autonome en 2020 et 2022, et l’échange de données de véhicule à véhicule et du véhicule vers l’infrastructure à partir de 2024.

Concernant la sécurité secondaire qui vise à protéger les passagers, la protection contre le coup du lapin/une collision arrière sera prise en compte en 2020 et la sécurité des piétons et des cyclistes à partir de 2022. Enfin, dans le domaine de la sécurité tertiaire, les tests Euro NCAP prendront en compte le sauvetage, la désincarcération et la sécurité en 2020, et la détection de la présence d’un enfant à partir de 2022.

Cette nouvelle feuille de route fait partie du programme Vision Zero lancé par Global NCAP afin de réduire drastiquement le nombre de blessés et de décès causés par les accidents de la route.

 

Source : Euro NCAP

Source photo : Euro NCAP

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Euro NCAP veut prendre en compte les systèmes de conduite autonome"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
labradaauto
Invité
chaque jour le fossé se creuse entre la technologie qui avance de plus en plus loin , vite, dans le domaine de la sécurité embarquée, détection des dangers et… la compétence qui décroisse à vue d’oeil de l’humain à « CONDUIRE » son automobile. Dans les tout premiers temps, on a vu que le véhicule prenait le pas sur le conducteur qui n’était plus qu’un donneur d’ordre du choix de la direction.Le conducteur avait perdu le sensoriel de la conduite. On en a constaté les défauts, le conducteur donne avec des mauvais gestes de mauvais ordres, il subit gravement les… Lire la suite >>
wpDiscuz