Accueil Berlines Nouvelles BMW i3 et i3s au programme de BMW à Francfort

Nouvelles BMW i3 et i3s au programme de BMW à Francfort

1867
9
PARTAGER
BMW i3s (2017)

C’est donc l’heure du restylage pour la i3. Et pour mieux marquer son appartenance à l’univers de la marque, la petite électrique se dote d’une version plus dynamique, laissant désormais le choix entre les BMW i3 et i3s.

Le retour du s

BMW i3s (2017)La marque des modèles les plus performants chez BMW est bien entendu le M. Mais le s a aussi son mot à dire. On se souviendra en particulier de la 318 iS E30… L’ajout de cette petite lettre est ici synonyme d’un gain de 14 ch, soit donc 184 au total, et de 20 Nm (270) par rapport à la version standard, qui ne fait déjà pas vraiment de la figuration en termes d’accélérations. La nouvelle venue accomplit l’exercice du 0 à 100 km/h en 6″9, contre 7″3 sans le s… Petit cadeau, sa vitesse maximale est portée de 150 à 160 km/h. Outre la pure puissance du moteur, les ingénieurs ont retravaillé l’ensemble de la chaîne cinématique.

Cette BMW i3s vient asseoir ses performances sur un châssis révisé : hauteur de caisse abaissée de 10 mm, voies élargies de 40 mm et jantes 20 pouces. Utilisant la même batterie de 33 kWh que la i3, cette i3s revendique une autonomie de 280 km en cycle NEDC, et 235 à 245 km en cycle WLTP. Soit un peu moins que l’autonomie du modèle de base qui annonce 300 km en NEDC, et 235 à 255 km en WLTP. Quant à l’autonomie en usage réel, BMW l’estime l’autonomie à 200 km environ pour les deux modèles. Le prolongateur d’autonomie reste disponible sur les deux versions BMW i3 et i3s, et ajoutera 150 km d’autonomie environ.

Pour la fiche technique (en anglais) de cette nouvelle BMW i3, c’est par > ICI <.

Quelques retouches de style, quand même

Les évolutions de style de la i3 viennent lui redonner un petit coup de frais. Avec à l’avant un nouveau bouclier qui conserve son dessin en « U », mais le haut des crosses latérales se fait désormais plus fin, avec une barre de LED en remplacement de l’antibrouillard circulaire. Sur la i3s, une plus grande partie du bouclier est peinte en noir, et les crosses latérales sont moins proéminentes. Dans les deux cas, le bleu a disparu de la calandre. A l’arrière, l’insert couleur caisse dans le bouclier noir s’intègre désormais de façon un peu plus harmonieuse, et un jonc chromé métallique vient souligner la largeur du hayon.

Et entre les deux me direz-vous. Et bien oui il y a aussi du changement sur le profil. L’effet de continuité des zones noires de l’avant à l’arrière, signature des modèles i, est complété par des montants A et des brancards de pavillon eux aussi noirs. La ligne est surlignée d’un jonc métal, qui vient s’épaissir à l’arrière pour habiller de façon un peu massive la partie supérieure de la custode.

Si le bleu a disparu de l’extérieur, il pourra être présent à bord, avec une nouvelle option de ceintures dans cette teinte. L’ambiance à bord évolue via les couleurs des univers proposés : Atelier en base, Loft, Lodge et Suite en alternative. Avec toujours une fort présence de matériaux recyclés.

Tout ceci s’accompagne d’une évolution de l’offre de services. Avec en particulier le volet des services connectés BMW Connected+ en lien avec le smartphone (navigation de porte à porte, envoi de destination de navigation vers la voiture, partage de la localisation de la voiture…). Quant aux aides à la conduite, elles intègrent désormais l’assistance à la conduite en bouchons, combinaison du régulateur de vitesse adaptatif Stop&Go et de lu maintient dans la file.

Un programme BMW déjà connu à Francfort

Aux côtés de ces nouvelles BMW i3 et i3s, rafraichie et dynamisée, le programme BMW au salon de Francfort ne contient pas de surprise. Avec pour commencer les deux concepts Z4 et Série 8 annonçant les prochains modèles, ainsi que la M8 GTE au rôle similaire, mais plus dynamique… Du coté des modèles de série, le nouveau X3 jouera les premiers rôles aux côtés de la nouvelle M5. Et pour finir une édition limitée de la BMW Série 7 célébrant ses 40 ans : la BMW Série 7 Edition 40 Jahre…

Le tout dans le hall 11, dédié au groupe BMW. Mais dont sera absent Rolls-Royce. Un hall de 10500 m2 toujours doté, comme lors des précédentes éditions, de sa piste intérieure de 150 m. Sur laquelle circuleront divers véhicules de la gamme durant la journée…

Source : BMW

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Nouvelles BMW i3 et i3s au programme de BMW à Francfort"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Et le prix ?
Qu’on rigole un peu

6romain1
Invité

le style évolue très peu, après c’est toujours une question de gout.
le prix lui, devrait certainement évoluer vers le haut pour atteindre des sommets
la batterie, grosse déception, avec seulement 33kw
bmw ne sera crédible, surtout avec les prix pratiqués, qu’avec une batterie proche de 50kw

ART
Invité

Une idée du niveau des ventes pour voir ?

Hayden
Invité

En Europe en 2016 : 14 999 ventes avec une forte augmentation en 2017 avec 10 391 sur la moitié de l’année.
Par contre c’est l’hécatombe sur le marché US avec 7 626 en 2016 et 3 593 depuis la mi 2017

ART
Invité

Merci

SGL
Invité

Une augmentation des ventes d’une VE est totalement normale et suit la tendance générale.
Regardez les vieux modèles en France par exemple :
Mitsubishi i-MiEV en 2015 : 53 ex … en 2016 : 100 ex
Peugeot iOn en 2015 : 725 ex … en 2016 : 1.196 ex
Citroën C-Zero en 2015 : 397 ex … en 2016 : 732 ex
Nissan LEAF en 2015 : 2.220 ex … en 2016 : 3.887 ex
Etc.

ART
Invité

Tiens SGL se réveille, je me disais que tu étais bien calme ces jours ci…

Panama
Invité

J’ai essayé un ancien modèle – avec prolongateur d’autonomie. Le concept est bon, l’intérieur est vraiment très réussi (plus que l’extérieur, avis perso).
Oui mais le prix, c’est non. OK toute cette techno se paye très cher mais on en vient immanquablement à lorgner sur la petite série 2 coupé d’anthologie qu’on pourrait se monter pour le même budget…

AXSPORT
Invité

Effectivement, y a pas photo

wpDiscuz