Accueil Acura IMSA 2018 : Montoya et Cameron sur l’Acura-Penske

IMSA 2018 : Montoya et Cameron sur l’Acura-Penske

214
0
PARTAGER

Penske vient de dévoiler l’équipage de la première des deux Acura ARX-05. Juan Pablo Montoya et Dane Cameron disputeront ensemble l’IMSA, en 2018.

Faut-il présenter Juan Pablo Montoya ? A bientôt 42 ans et deux décennies derrière le volant, le Colombien entame une nouvelle reconversion. L’ex-pilote de F1 et de Nascar abandonne l’Indycar pour l’endurance. La rumeur courrait depuis la fin de l’année 2016. Il ne part pas de rien. Comme nombre de pilotes courant aux Etats-Unis, il s’est offert des piges à Daytona. Par trois fois, le Colombien s’y est imposé. Il est d’ailleurs l’un des seuls pilotes (avec Jack Brabham et Dan Gurney) à avoir triomphé en F1, en Indycar et en endurance.
Officiellement, Montoya quitte l’Indycar car il souhaite prendre du recul et s’occuper de la carrière de son fils Sebastian. En pratique, il a été victime d’un jeu de chaises musicales chez Penske. Ses performances en dent de scie n’avaient guère plaidé en sa faveur. Et impossible d’aller voir une autre écurie en exigeant d’être payé. Son mini-programme de 2017 (GP d’Indianapolis et 500 miles d’Indianapolis) sonnait déjà comme une pré-retraite.

Son futur équipier est nettement moins connu : Dane Cameron. Lauréat du Team USA Scholarship 2006, il avait gagné un billet pour l’Autumn Trophy de Formula Palmer, qu’il a remporté. En 2007, il y rajoutait la Star Mazda (l’actuelle Pro Mazda.) En 2008, il s’engageait avec le Genoa Racing de Jimmy Vasser en Formula Atlantic. Comme d’autres espoirs, il fut un dommage collatéral de la fusion Champ Car-Indycar. Depuis, il écuma le Grand-Am et l’ALMS. Champion IMSA 2014, il doubla la mise en 2016. Il est actuellement pilote Cadillac dans la discipline.
Cameron n’a jamais roulé pour Penske. Il n’a même pas croisé l’équipe dans les paddocks. Penske a donc privilégié l’expérience à une quelconque promotion interne.

Et pour la deuxième voiture ? La piste Helio Castroneves ne semble plus aussi évidente. Le Brésilien peut encore être titré en Indycar. Les prochaines épreuves auront lieu à Gateway Park et Pocono. S’il triomphe et que ses équipiers se noient, il pourrait se rendre indispensable pour 2018. A moins que tout ne soit déjà bouclé et que l’équipe n’annonce les voitures une par une, juste pour entretenir le buzz…

Crédit photo : Penske

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz