Accueil Bentley Francfort 2017 : nouvelle Bentley Continental GT

Francfort 2017 : nouvelle Bentley Continental GT

1461
18
PARTAGER
Bentley Continental GT 2018 New Continental GT

La deuxième génération de Bentley Continental GT se dévoile aujourd’hui en marge du salon de Francfort 2017. Le changement dans la continuité.

En effet, à première vue, cette nouvelle Bentley Continental GT respecte beaucoup plus l’ADN de Bentley et du Grand Tourisme que l’obèse et raté (stylistiquement parlant) Bentayga.

Ainsi, la nouvelle Bentley Continental GT débutera officiellement sa carrière lors du Salon de l’automobile de Francfort. Ce dernier se tiendra du 12 au 24 septembre 2017. Mais, la nouvelle Bentley Continental GT est dès à présent disponible à la commande, et même à la personnalisation à outrance comme de coutume à Crewe.

Bentley Continental GT 2018 New Continental GT

Inspirée du concept EXP 10 Speed 6

La nouvelle Bentley Continental GT avait déjà été aperçue camouflée. Toutefois, le doute n’était guère permis sur l’évolution stylistique du modèle. En effet, de loin, la silhouette est la même qu’au démarrage, il y a 14 ans. De plus, cette nouvelle Bentley Continental GT est largement inspirée du concept EXP 10 Speed 6 de 2015.

Evidemment, cette nouvelle mouture est complètement nouvelle. Ainsi, de l’extérieur, les feux avant gardent la même idée de départ. Mais, ils se fondent un peu plus dans la carrosserie. Ils passent aux LED matricielles avec un projecteur diamanté, un peu tape à l’œil, mais qui respire le luxe.

Plus affûtée

Le bouclier est sans doute ce qui se repère le plus à l’avant. Les discrètes entrées d’air laissent place à des entrées élargies et des lignes tendues. Beaucoup moins discret donc, et peut-être pas le plus réussi des changements.

Les ailes arrières voient, elles aussi, leurs traits se renforcer. Mais, là, c’est plus subtil. Cela amène à la partie arrière où est LA révolution du style. La disparition des double feux ovales sous leur cache « carre-rond ». En effet, il n’y en a plus qu’un seul de chaque côté, et parfaitement ovale.

Bentley Continental GT 2018 New Continental GT

Salon roulant

C’est sans doute à l’intérieur qu’ont lieu les modifications les plus significatives. Ainsi, la planche de bord est totalement repensée avec la disparition des trois parties séparées de l’ancien modèle. En effet, ici, tout se lie d’une portière à l’autre. D’autant plus, avec ce triple plaquage bois, laque, cuir. De toute beauté.

Sans nul doute, la pièce maîtresse de ce tableau de bord est l’écran tactile de 12,3 pouces. Ce dernier est escamotable et peut se dissimuler derrière de so kitsch compteurs analogiques. A l’arrêt, une troisième face est mise en avant, neutre, sans rien. En revanche, les compteurs derrière le volant sont désormais numériques, affichés par un écran.

Moins authentique. Mais, très pratique pour adapter l’affichage à son goût. Heureusement, la montre analogique est toujours là, même si, écran tactile oblige, elle se déplace vers le bas et est moins visible qu’avant.

Finalement, tout le reste est superbe avec du cuir matelassé crème et noir, de la moquette épaisse, etc. Tout ce qui fait le « charme » des voitures Bentley.

Bentley Continental GT 2018 New Continental GT

Puissance et économies de carburant (!)

Sous le capot, c’est le cœur du Bentley Bentayga qui bat. En effet, on y trouve le W12 TSI bi-turbo de 6 litres. Ce dernier développe 635 chevaux et 900 Nm de couple. De quoi arracher le « gros bébé » (2244 kg à vide tout de même) de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes, et atteindre la vitesse « tégévesque » de 333 km/h. Nouveauté, il est accouplé à une boîte double embrayage à 8 rapports et la puissance est transmise aux quatre roues. Enfin, surtout à l’arrière. Mais, le couple est réparti dynamiquement selon les conditions de route.

En outre, Bentley précise que le moteur, en position avant, est repoussé un peu plus près de l’habitacle pour améliorer le côté « sportif » de sa GT. La répartition du poids devient 55% à l’avant, 45 à l’arrière. Aussi, autre facette du GT, la capacité à emmener des bagages est augmentée. Le coffre fait 358 litres. Celui d’une citadine en somme.

Technologiquement, la voiture repose sur un châssis adaptatif Bentley Dynamic Ride 48 volts. Par conséquent, cela permet de passer du confort le plus moelleux au châssis « sportif » en un clin d’œil.

Plus « verte »

Le moteur est un autre bijou de technologie avec désactivation de certains cylindres selon les conditions, double injection haute et basse pression, etc. Il y a même un Stop&Start. Au final, Bentley annonce une baisse de 16% des émissions de CO2 qui sont tout de même de 278 g/km. La consommation gagne 2 litres/100km avec 12,2 l/100km contre 14,2 pour l’ancien modèle. Pas sûr que ce soit l’argument de vente qui fait emporte la décision d’achat, mais cela permet de se donner un peu meilleure conscience, sans doute.

Aussi, la bonne conscience, c’est Bentley qui verdit son site de production via une gestion de l’eau, des déchets, etc. normalisée. Mais, aussi, via 20 815 panneaux photovoltaïques qui couvrent 40% des besoins en électricité de l’usine de Crewe. Ainsi, 2 500 tonnes de CO2 par an évitées assure-t-on du côté de Bentley. Toutefois, cela représente les émissions d’une nouvelle Bentley Continental GT sur 9 millions de km.

La fiche technique de la nouvelle Bentley Continental GT est ici.

Source et illustration : Bentley

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Francfort 2017 : nouvelle Bentley Continental GT"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Yop
Invité

Mon premier choix comme voiture de tous les jours si je gagne à l’euromillion ^^

Je la trouve très belle, et l’intérieur est superbe.
La possibilité de masquer le grand écran est clairement un plus 🙂 (avec le panneau sans cadran analogique pour moi)

rickyspanish
Invité

Avec ce style plus fin, Bentley propose une belle évolution du design : les vues de profil et de 3/4 arrières sont à tomber … j’ai plus de mal (comme pour l’ancienne) avec les feux de la face avant mais tradition oblige …
En revanche, déçu par le design intérieur qui fait très Porsche Panamera dans la disposition des éléments. Celui de l’ancien modèle a quelque chose de plus baroque / luxe qui sied bien à la marque.
De toute façon, toute marque confondues, je trouve que l’intégration de ces écrans nuit aux design des tableaux de bord.

Roadrunner
Invité

Les coutures en losanges « Renault » sur le haut des sièges, ça va plaire aux retraités.

ART
Invité

Y avait une connerie à sortir, bravo, c’est toi le champion !

Roadrunner
Invité

connerie ????
l’excès de capitonné, c’est pour une clientèle du 4eme âge.

https://www.google.fr/search?biw=1230&bih=606&tbm=isch&sa=1&q=capitonn%C3%A9&oq=capitonn%C3%A9&gs_l=psy-ab.12..0l4.17612.21126.0.23886.9.9.0.0.0.0.141.1204.0j9.9.0….0…1.1.64.psy-ab..0.9.1194.0NXNvXQTxmQ

AXSPORT
Invité

Pas fan des optiques avants et de feux arrières trop petits

Phil-FR
Invité

De 3/4 AR, çà fait penser à une A7 en version coupé, je la trouve bizarre.

wpDiscuz