Accueil Historique Un été au Japon – Suzuki Mighty Boy (1983-1987)

Un été au Japon – Suzuki Mighty Boy (1983-1987)

328
2
PARTAGER
Suzuki Mighty Boy (1983)

En 1982, le nouveau coupé Cervo SS40 est présenté. Et Suzuki a l’idée originale d’en décliner un petit -pick-up. Le Suzuki Mighty Boy, seul en son genre.

Aux côtés de la gamme Alto / Fronte, et du coupé Cervo qui en est décliné, Suzuki lance donc début 1983 le Mighty Boy. Un petit pick-up dérivé non pas de la berline, mais directement du coupé. Petit, car il entre dans la catégorie des Kei, et ne mesure donc que 3195 mm de long, pour 1395 mm de large.

Bien entendu, avec de telles dimensions, pas de miracles et la « benne » de chargement mesure tout juste 60 cm de long. Elle est plus large que longue d’ailleurs. Mais tout un ensemble d’accessoires sont proposés pour enrichir sa fonctionnalité : barres de toit, barres de fixations sur le haut de la benne, module rigide ou souple pour fermer et agrandir l’espace de chargement…

Dérivé du coupé

Sur le plan du style, le Suzuki Mighty Boy (SS40T en code interne) est donc surtout dérivé du coupé Cervo SS40 (SS40C). La partie avant est en effet identique, jusqu’au pied B triangulaire. La lunette arrière est légèrement inclinée, et un petit espace de chargement est aménagé derrière les sièges. La face avant se distingue de la Cervo par ses phares ronds, mais certaines versions adopteront néanmoins les phares carrés. Selon les modèles, les roues chaussent du 10 ou du 12 pouces.

Le moteur est le 3 cylindres en ligne F5A de 543 cm3. Il n’est proposé qu’en version atmosphérique de 28 ch, contrairement au coupé qui a droit à un moteur Turbo. Le choix reste néanmoins proposé en matière de transmission : manuelle 4 ou 5 rapports (selon les finitions) ou… automatique 2 rapports.

Ce pick-up, qui est sans doute le plus petit jamais construit (hors les modèles à cabine avancée type Carry / Acty), restera cantonné au marché japonais. Quelques exemplaires trouveront néanmoins leur chemin vers l’Australie. Original le Suzuki Mighty Boy restera unique. Aucune de concurrence, et pas de remplacement non plus… Sa production cesse en 1987, après seulement 23000 exemplaires écoulés. Au Japon comme en Australie, il a encore de nombreux fans.

En 1987, Suzuki songe à un éventuel remplacement et présente la Suzuki Elia Concept au salon de Tokyo.

Suzuki Elia Concept (2015)

 

Et en 2015 le concept Suzuki Mighty Deck évoque à clairement le Mighty Boy.

Suzuki Mighty Deck Concept (2015)

Crédit illustrations : Suzuki

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Un été au Japon – Suzuki Mighty Boy (1983-1987)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

article et voiture sympathique le seul point qui me gène est la longueur du coffre 60 cm. Mieux vaut ne pas faire de grosse course.

SAM
Invité

De la balle de bombe!
Une p’tit côté Polo (les 1ères) vu de l’arrière.

wpDiscuz