Accueil Constructeurs chinois Dongfeng n’est pas non plus intéressé par FCA

Dongfeng n’est pas non plus intéressé par FCA

131
7
PARTAGER
Dongfeng Fengshen AX5

Dongfeng Motor Group a déclaré n’avoir aucun projet de rachat concernant le groupe italo-américain Fiat Chrysler Automobiles.

C’est par un porte-parole que Donfeng a démenti être intéressé par le rachat de FCA. « À ce jour, nous n’avons pas ce projet », a déclaré le porte-parole. Dongfeng a été nommé par notre confrère américain, Automotive News, comme l’un des potentiels acheteurs.

Le démenti de Dongfeng Motor Group n’est pas une surprise. Le constructeur chinois et possède et 13,7 % et a accès aux technologies du groupe PSA. Maintenant que Geely et Dongfeng ont démenti vouloir racheter le groupe Fiat Chrysler Automobiles, Il ne reste plus dans la liste des acheteurs potentiels que Great Wall Motors et Guangzhou Automobile Group.

 

Source : Reuters

Source photo : FCA

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Dongfeng n’est pas non plus intéressé par FCA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

qui voudrait de FCA? (ou qui voudrait de FCA aux conditions de Marchionne?)

ceci dit, vu la manière dont Fiat avait fait pour diluer les parts de GM, avant de brandir les clauses d’achat total, etc…ça refroidirait pas mal de prétendants

Pedro5
Invité

Faut pas pousse c’est pas une poubelle DongFeng non plus!

koko
Invité

Cher Sergio
Pour faire suite à ton opération de communication, je te signale que moi non plus je ne suis pas intéressé par le rachat de FCA.
Bien cordialement,
Koko

Jo.
Invité
On voit des trucs incroyables les temps actuelles. Là des petits constructeurs à 600000/700000 voitures par an vouloir racheter FCA et ses 5 millions autos par an… Et donc avec quel argent ? On peut parfois se demander s’il n’y a pas d’énorme « bulle » monétaire et bancaire (???…) en Chine faisant apparaître des choses parfois étonnantes…. qui en plus n’interroge pas grand monde. Tout ces trucs pourrait spontanément faire penser à d’autres époques. Le Japon de la fin des années 90 qui ensuite explosa, avec son indice divisé par 4 en 10 ans, idem pour son immo, et aussi quand… Lire la suite >>
Puzo
Invité

Il n’y a pas que dans l’automobile que la valeur de certaines entreprises est complètement délirante… et effectivement ça ressemble à une belle bulle. Et là il y a derrière le gouvernement chinois avec une monnaie dont elle aussi on ne sait pas quelle est sa valeur réelle.

versdemain
Invité
Approche intéressante, je n’y avait pas pensé. Dans cet état d’esprit on pourrait dire que la Chine possède une grosse partie de la dette Américaine, et que le Dollars est totalement surévalué. Le jour ou dans le monde on payera en autre chose que le dollars pour le commerce extérieur, alors le dollars s’effondrera car la dette US est totalement irremboursable. Donc les chinois, surtout les entreprises d’état, ont peut être intérêt à acheter beaucoup d’entreprises US. Au moins si la bulle monétaire explose, il leur restera au moins quelques choses,…. les usines et entreprises rachetés. Ce qui laisserait à… Lire la suite >>
wizz
Membre
Jo C’est parce qu’en Chine, dont le secteur automobile, beaucoup d’entreprises appartiennent à l’Etat ou à des régions. Les marchés publics sont pipés donnant un business garanti pour les années à venir. L’accès au crédit est facilité et à des conditions défiant tout réalisme économique. Par exemple, une entreprise occidentale aurait 5 milliards $ dans ses comptes immédiatement disponibles. Mais cet argent est le fond de roulement, permet d’amortir les variations et décalages entre les dépenses et les rentrées d’argent. Payer les salaires des employés. Payer les fournisseurs. Payer les factures. Supporter un stock croissant temporairement à cause d’un marché… Lire la suite >>
wpDiscuz