Accueil Général WEC : partira, partira pas ? Porsche décidera dans les 15 jours...

WEC : partira, partira pas ? Porsche décidera dans les 15 jours de son avenir en LM P1

136
12
PARTAGER

Alors que Porsche joue à domicile ce weekend aux 6 heures du Nürburgring, Porsche a confirmé réfléchir à son avenir en LM P1. Partir ou rester ? La décision ne tardera pas à être prise.

D’ici la fin du mois

Lors des 24 heures du Mans 2017, une rumeur insistante voulait que Porsche s’en aille du LM P1 fin 2017, et ce, malgré un engagement jusque fin 2018 théoriquement. Visiblement, cela discute sérieusement en haut lieu et le constructeur, via le patron de l’écurie LM P1, Andreas Seidl, déclare : « Nous prendrons notre décision avant la fin du mois de juillet ».

Nous n’en saurons pas plus car, pour le moment, il y a une course à courir (et gagner). Pour les 6 heures du Nürburgring, Porsche a dévoilé son package aérodynamique « appuis forts ». Les changements les plus visibles sont sur la face avant avec des feux plus petits et une partie basse plus ouverte. On notera aussi de grands flaps de chaque côté. A l’arrière, la carrosserie est ouverte plus largement pour produire là aussi plus d’appuis. Toutefois, Toyota a réalisé la pole.

Toyota seul constructeur jusqu’en 2020 ?

Evidemment, si Porsche venait à quitter le LM P1, Toyota pourrait se retrouver seul et donc remettre en cause son propre engagement. Le constructeur japonnais indique quand même que le règlement 2020 (auquel il a contribué et qui comprend une recharge rapide et le premier kilomètre en tout électrique NDLA) lui convenait et semble prêt à rester jusqu’à l’arrivée de nouveaux concurrents.

Tout de même, il y a le feu dans la maison ACO ! Actuellement, de nouveaux constructeurs sont attendus pour 2020. D’ici là le LM P1 risque de devenir le parent pauvre de l’endurance. Des projets privés basés sur la Ginetta à moteur Mecachrome devraient remplir le plateau, mais du côté des constructeurs, se sera sans doute le désert. On risque donc de revivre des éditions comme celle de cette année, où un LM P2 a bien failli gagner.

De quoi faire redescendre les budgets

Un passage obligé salutaire pour le LM P1 ? En effet, la catégorie a vu ses budgets exploser avec la bagarre Audi et Porsche (plus de 200 millions d’euros par saison). Peugeot (et d’autres) semble enclin à revenir à moyen terme. Mais, à condition que les budgets redescendent largement en-dessous de 100 millions d’euros. Avant son départ précipité de l’endurance, le Lion investissait environ 75 millions d’euros par saison.

L’ACO a déjà du par le passé composer avec l’absence de concurrence en tête d’affiche. Ainsi, au début des années 2000, ou même avant quand les constructeurs délaissaient les prototypes d’endurance au profit des « artisans ». Et si on revivait une période faste pour les privés ?

Illustration : Porsche, Toyota

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "WEC : partira, partira pas ? Porsche décidera dans les 15 jours de son avenir en LM P1"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
crash71100
Invité

Il y a trop d’hybridation en WEC qui engendre une explosion des couts. SI personne arrive avant 2020, je vois pas comment la catégorie LMP1 HY peut survivre.

kaiservinz
Invité

Audi VS Porsche, c’est comme engloutir tout l’héritage familial pour faire la course avec son cousin.

Greg
Invité

Audi a quitté le WEC depuis un moment….

greg
Invité

C´est bien un Moment 🙂

lepèrelavertu
Invité

Marrant, un gusse raconte n´importe quoi en évoquant une situation qui n´existe plus depuis plusieurs mois.
On lui apporte la contradiction en disant « un moment », ce qui n´est pas franchement dramatique…
Et qui se fait reprendre? Le contradicteur qui ne fait que rétablir les faits 🙂
C´est le monde à l´envers.
Mais bon il y a quand même deux simplets pour mettre une note positif au commentaire de l´affabulateur 🙂

akouel
Invité
Difficile de rester pour toy s’ils sont tous seuls, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Audi l’a fait pendant des années, et toyota rêve tant de voir son nom au palmarès de cette course ! un motif suffisant pour rester sans Porsche? D’ici à voir une LMP2 à nouveau aux avant postes, il faudra voir comment vont tourner ces nouvelles P1 en termes de perfs pures comme de fiabilité. Souhaitons que cette rumeur reste à l’état de rumeur, mais , si il n’y a aucune P1 HY en course, ça peut motiver des teams à faire rouler une… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité
C’est le problème de la présence des constructeurs en sport mécanique. Ils sont nécessaires pour asseoir la notoriété de la discipline mais leur présence n’est liée qu’à l’intérêt commercial ou technique qu’ils pourront en tirer. Sitôt le but atteint, ils s’échappent. S’il n’est pas atteignable dans le délai prévu, ils s’échappent aussi. Comme ils font exploser les coûts, le turn over n’est pas obligatoirement assuré. Seule la F1 semble y échapper avec la présence de 4 constructeurs/motoristes plus ou moins historiques. Je dis plus ou moins car seul Ferrari est réellement légitime, les 3 autres sont prêts à quitter le… Lire la suite >>
wpDiscuz