Accueil Peugeot Essai : Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130

Essai : Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130

1210
58
PARTAGER
Essai Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130

Plébiscitée depuis sa commercialisation, la Peugeot 308 aurait pu se reposer sur ses lauriers. Mais marketing oblige, la compacte française profite d’un restylage à l’orée de ses quatre ans. Une mise à jour esthétique légère qui s’accompagne d’une mise à jour technologique conséquente. L’objectif : rester sur le trône en France et venir titiller en Europe la Volkswagen Golf, elle aussi restylée en début d’année.

Style extérieur

Bien observateur celui qui saura reconnaître la 308 restylée. L’essentiel des modifications porte uniquement sur la face avant. La calandre plus verticale accueille désormais le lion sur toutes les versions (un privilège réservé autrefois aux finitions les plus hautes). Le capot est également redessiné, tout comme le bouclier, visuellement plus large. Pour le reste, c’est bonnet blanc et blanc bonnet. L’arrière ne change pas (les masques noirs dans les feux assombrissement à peines les blocs). Aucune nouvelle teinte de carrosserie, à peine quelques nouvelles jantes… C’est dire si Peugeot estimait nécessaire de modifier l’allure de sa 308.

Habitacle et équipement

A bord, ne fouillez pas, aucune différence non plus. On retrouve l’habitacle original, moderne et bien fini de la compacte sochalienne. Les technophiles regretteront que l’e-Cockpit Amplified, cet écran de 12 pouces entièrement configurable et remplaçant le traditionnel tableau de bord, apparu sur 3008, ne soit pas ici disponible. La seule nouveauté, c’est l’autre écran, au sommet du tableau de bord, qui adopte la technologie capacitive. L’habitabilité, toujours dans la moyenne de la catégorie et le volume de coffre de 420 dm3 en font toujours une brave familiale.

Essai Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130

Côté équipement, la Peugeot 308 fait le plein de technologies. Elle embarque toutes les aides à la conduite dont profite son grand frère le 3008 comme le régulateur de vitesse adaptatif, désormais capable d’actionner les freins jusqu’à l’arrêt complet, ou le système Park Assist automatisé. L’aide au maintien en file est maintenant actif et, couplé à l’angle mort, est capable de vous remettre dans le droit chemin en cas d’écart. La connectivité est également modernisée avec un système désormais compatible Apple CarPlay et Android Auto

Châssis et motorisations

Sous le capot, ce n’est pas le grand chambardement non plus. Les motorisations sont toutes connues ou presque. En essence le 1.2 PureTech 130 adoptera prochainement un filtre à particules. En diesel, la version GT et son 2.0 BlueHDi de 180 ch recevra une inédite transmission automatique à 8 rapports (EAT8). La vraie nouveauté, c’est donc ce 1.5 BlueHDi de 130 ch qui, respectant déjà les normes Euro 6c, poussera à la retraite l’actuel 1.6 120 à l’automne 2018. L’intérêt essentiel de ce bloc, se sont surtout ses consommations, annoncées en baisse de 4 à 6 % selon Peugeot. Sachez tout de même qu’à bas régime ce nouveau bloc se montre un poil moins disponible. Une inertie qu’il compense pas une vigueur plaisante à haut régime, même au-delà des 3000 tr/min.

Essai Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130

S’il y a bien un domaine où la 308 n’avait pas besoin de progresser, c’est celui du toucher de route. La lionne offre toujours le meilleur compromis confort/tenue de route du segment. Elle filtre de manière efficace les imperfections de la chaussée tout en offrant une agilité réjouissante. Un bilan que l’on doit à sa direction ultra précise et son train avant diablement efficace.

Tarifs et conclusion

Difficile d’évaluer le positionnement tarifaire de cette version 1.5 BlueHDi, ses prix n’étant pas encore communiqués (cette version sera commercialisée en fin d’année. Nous restons tout de même sur le cœur de gamme et ses tarifs devraient vraisemblablement être très proche de la version 1.6 BlueHDi 120, c’est-à-dire 30.700€ dans cette version GT Line (la plus vendue). Ce n’est pas donné mais cette finition est très bien équipée. Elle reprend la dotation de la version Allure (alerte de franchissement de ligne, reconnaissance des panneaux, radar de stationnement AV, Apple CarPlay et Android Auto, accès mains-libres) à laquelle elle rajoute un accastillage un peu plus sportif (sellerie spécifique, touches d’aluminium, boucliers plus sportifs)

Toujours très homogène au bout de quatre années de commercialisation, la Peugeot 308 n’avait pas besoin d’une profonde refonte pour rester dans le coup. Ses prestations dynamiques la placent encore au-dessus du lot et son style, très germanique, ne semble pas vieillir. Une mise à jour technologique et un nouveau moteur diesel plus propre auront suffi à donner un petit coup de frais à cette compacte dont les rivales jalousent encore le succès en France.

+ON AIME
  •  Comportement routier au-dessus du lot
  • Meilleur contenu technologique
  • Nouveau diesel performant et sobre…
ON AIME MOINS
  •  … mais un peu moins vif à bas régime
  • Tarifs supérieurs à certaines rivales
PEIGEOT 308 1.5 BlueHDI 130
Prix (à partir de)N/A (commercialisation septembre 2017)
Prix du modèle essayé N/A
MOTEUR
Type et implantationQuatre cylindres en ligne turbo diesel
Cylindrée (cm3)1499
Puissance (kW/ch)130 @ 3750 tr/min
Couple (Nm)300 @ 1 750 tr/min
TRANSMISSION
Roues motricesAvant
Boîte de vitessesManuelle 6 rapports
CHÂSSIS
Suspension avantPseudo McPheron
Suspension arrièreEssieu à traverse souple
FreinsDisques ventilés avec étrier flottant /
Disques pleins avec étrier flottant
Jantes et pneus205/55 R16
PERFORMANCES
Vitesse maximale (km/h)204
0 à 100 km/h (s)NC
CONSOMMATIONS
Cycle urbain (l/100 km)NC
Cycle extra-urbain (l/100 km)NC
Cycle mixte (l/100 km)NC
CO2 (g/km)NC
DIMENSIONS
Longueur (mm)4250
Largeur (mm)1800
Hauteur (mm)1450
Empattement (mm)2620
Volume de coffre (l)420
Réservoir (l)53
Masse à vide (kg)1180

 

 

Poster un Commentaire

58 Commentaires sur "Essai : Peugeot 308 1.5 BlueHDI 130"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nos emplettes sont nos emplois
Invité
Nos emplettes sont nos emplois

Les deux compactes françaises (on oubliera la C4 Cactus) sont les seules vraies concurrentes crédibles de la Golf en Europe.

rickyspanish
Invité

Dans ta théorie peut-être, dans les faits l’Astra et la Focus sont bien devant au niveau des ventes globales européennes (chiffres 2016, carsalesbase)

SGL
Invité

@rickyspanish
Oui, d’autant plus que la Focus nouvelle pointe à l’horizon comme la Golf 8 d’ailleurs (gros restylage de la 7 certainement)

SGL
Invité

La C4 Cactus se la joue plus simple, plus légère, plus essentiel, moins chères, mais pas sans caractères et plus clivante.

Joseph
Invité

Les français essayent de singer les allemands, mais le constat est toujours le même : les français sont à la traîne et les allemands surclassent tout le monde.

SGL
Invité

@Joseph
Ça, cela ressemble justement à du pipeau !
La 308 est l’exemple parfait que les Français peuvent faire aussi bien (voir mieux) pour moins cher.

ART
Invité

Hou la Joseph ! Diantre !! Tu t’exposes… Tu vas ramasser…

Deutch
Invité

Ja tu iras bientôt à la soupe populaire car nous les allemands nous allons bouffer ton pays !

starter
Invité

S’ils pouvaient remettre au catalogue le 1.6 THP à 150-165cv ce serait une bonne idée.
C’est le genre de chose qui ne doit quand même pas couter bien cher et qui crédibilise une gamme. Idem pour les boites auto, parfois indisponible de manière inexplicable…

ART
Invité

Une constance chez Peugeot, châssis au top et plaisante à conduire, moteur sous-dimensionné. Design réussie cette fois, et même un peu de folie avec ce tableau de bord..

pcur
Invité

Moteur sous dimensionné ? il y a le 1.6 205 ch et le 1.6 de 280ch. Je pense que c’est suffisant ! Mais c’est vraiment qu’il manque peut être un intermédiaire

ART
Invité

Éternelle discussion maintes fois débattu, je ne vais pas me répéter sinon, je vais encore me prendre une volée. Sinon, voir dans les points négatifs ici même moteur un peu creux…

Jacky2000
Invité

De 130 à 205 ch ça fait quand même un sacré fossé. D’autant que le 205 n’est pas dispo pour le moment avec une boite auto.

ART
Invité

En attendant, des bonnes nouvelles cote Alpine : https://www.topgear.com/car-news/big-reads/shotgun-new-alpine-a110

labradaauto
Invité

Dans ce segment, les françaises l’emportent, y compris confort des passagers par rapport à la golf. Par contre l’oeil du consommateur est affûté sur le novateur à tout prix: la golf reste moche depuis son 1er numéro, exactement comme une femme moche qui ne vieillit pas non plus.(oui je suis sévère). Les françaises,(les autos de ce segment) démodent vite du fait des impositions de la mercatique obligeant à renouveler sans arrêt.
Dire aussi qu’avec les masses embarquées, les largeurs des pneus, c’est bien de travailler toujours et encore pour le moins en consommation, qualité des rejets.

pcur
Invité

Non. On peut ne pas aimer la Golf mais elle est clairement d’une rare homogénéité et fait parfaitement la synthèse de ce qui est recherché par le consommateur européen dans cette catégorie. Elle est certes un peu plus cher mais comme elle se revend très bien…

greg
Invité

Si tu trouves la Golf moche, alors la 308 qui en reprend les codes doit te paraître atroce non? 🙂

beniot9888
Invité

Je trouve les lignes de la 308 bien plus harmonieuses. Celles de la Golf sont trop étirées à mon goût. Une simple caricature de Golf 6.

labradaauto
Invité

les nouvelles Peugeot ont plutôt un esthétique agréable, 208, 308 etc …après les goûts, les couleurs… -oui la nouvelle 308 est plutôt réussie ! En plus , sa réputation, son excellent train avant fait qu’on la voit en très bien !
La 1ère Golf, je l’ai déjà écrit: Elle a la lunette AR du bathyscaphe .la 2, la 3 mieux! Après, ça recommence: pas joli les p’tits breaks !

panama
Invité

Dommage que l’abracadabrantesque tableau de bord soit conservé : baroque, illisible, et anti-ergonomique. Sinon, ça aurait été un sans faute.

SGL
Invité

Plutôt une qualité qu’un inconvénient, une fois un temps d’adaptation passé.

panama
Invité

ce n’est pas l’opinion commune

Lee O Neil
Invité

Non, ce n’est pas l’opinion commune.
Mais c’est celle des centaines de milliers d’acheteurs de 208, 2008, 308 et maintenant 3008/5008.
Si le i-cockpit était si mauvais que ça, pourquoi alors les délais de livraison du 3008 sont si longs ?

Le i-cockpit ne peut pas plaire à tout le monde, mais quand il plait, je pense que les clients ont du mal à revenir à un poste de conduite classique avec son énoooorme volant 😉

SGL
Invité

« L’opinion commune » est souvent le reflet de l’état des ventes… Sont-elles mauvaises ?
Pourtant, la position de conduite est prépondérante dans la décision d’achat… Enfin pour moi, surtout dans une Peugeot.

panama
Invité

Tiens alors maintenant quand une voiture se vend bien c’est qu’elle est réussie ?
Bientôt SGL va nous déclarer sa flamme pour une Golf TDI !

Fred21
Invité

« Bientôt SGL va nous déclarer sa flamme pour une Golf TDI ! »
C’est vrai ça … Après tout, personne ne l’a jamais vu sa 390 GTI 🙂

SGL
Invité
Honnêtement, j’aurais du mal a trouvé matière pour critiquer une Golf TDI, mise à part qu’elles soutenue par une image en béton remarquablement entretue par un matraquage publicitaire depuis 1974 sur le thème de la robustesse, etc. Des arguments aux yeux des 500 millions d’Européens finissent par faire mouche. Mais notez bien que généralement outre-Rhin et au nord de l’Europe, les Européens ne prennent mêmes pas la peine de comparer une 308 VS Golf, la Peugeot est d’office éliminé, à leur yeux la Volkswagen est forcément meilleure puisqu’elle est Allemande. La motivation de l’achat d’Opel par PSA n’est pas étrangère… Lire la suite >>
SGL
Invité

Et notez bien, qui plus est, que je n’utilise même pas l’argument des flottes d’entreprises !
Qui, sans avoir les chiffres précis, vu la santé des deux économies est extrêmement favorable à la Golf.
Je pense que je peux affirmer ça sans prendre trop de risque…

Jacky2000
Invité

Monsieur 2 poids 2 mesures.

Lolo
Invité

Ah voilà LA vérité !
Ton opinion commune (oui c’est la tienne), elle vient d’où ? Des commentaires de Caradisiac, ou d’une étude de sondage sérieuse ?

Jacky2000
Invité

Un temps d’adaptation !
Ahah cela s’appelle un échec en terme d’expérience utilisateur.

Ça n’enlève rien à l’esthetisme réussi (heureusement)

SGL
Invité

Lors du passage de la voiture a cheval à la voiture à moteur à explosion, un temps d’adaptation fut nécessaire.
Ça n’a pas vraiment débouché sur un échec !?

Lee O Neil
Invité

Evidemment chez Volkswagen, il n’y a aucun temps d’adaptation… étant donné que c’est le même habitacle depuis 20 ans 🙂

SGL
Invité

Exactement ! @ Lee O Neil
Dans l’aviation VW serait Boeing et Airbus serait Peugeot pour les tableaux de bord.
http://www.ceabbrasil.com.br/blog/wp-content/uploads/2016/02/boeingxairbus2.jpg
Là ou Boeing garde le traditionnel Guidon en forme de U pour ses avions pour ne pas dérouter les anciens.
Airbus est passé très tôt au manche latéral.
Un temps d’adaptation fut nécessaire également pour Airbus, jamais personne n’a regretter les guidons et Volant circulaires qui datent des années 20 !

Houari
Invité

J’aurais toujours préfèrer un rétroviseur intérieur « borderless » comme chez VAG ou Lexus, cà rehausserais sûrement encore le standing, en plus des « exhaust » pas « fake » car ça sent l’économie mal placée, de même toujours pas de « ventils » pour les passagers arrières.

Lee O Neil
Invité

« exhaust fake »

Comme chez Mercedes pour des voitures à 80 K€ ou bien comme chez Audi pour le dernier SQ5 (à partir de 75 K€) !
Mais là, ce ne sont pas des économies mal placées, c’est sans doute de la deutsche qualitat. 🙂

Houari
Invité

Je ne vois pas pourquoi mettre de bouts de plastiques qui ne servent à rien peut faire jolis, en tout cas le processus de fabrication d’une sortie chromée réelle peut rajouter qqs centaines (?) d’euros, sinon autant faire un pare-choc entièrement lisse ou bien faire comme sur une Mazda 3, qui rèste pour moi la référence absolue actuelle. Et les choix allemands ne sont pas partout obligatoires.

SGL
Invité

La 308 est là pour tacler les Allemandes et notamment la référence (Golf) et ça marche !
Une compacte plus différentes : la C4 Cactus existe !
La Citroën C4 « normale » pourtant excellente voiture, faisait double emploi avec la 308, et en plus avec un « vieux » châssis plus lourd, résultat des courses : elle est un échec… Pourtant…

Jacky2000
Invité

Parce que la Cactus est un succès ?

SGL
Invité

@Jacky2000
Non, bien sûr, mais la Cactus, c’est quand même mieux que la C4 au châssis PF2 dépassé (120 kg en plus que la 308 !)
C4 en 2016 : 46.939 ex
C4 Cactus en 2016 : 71.378 ex
La Cactus a le mérite de moins concurrencer la 308 car foncièrement plus différente, style, poids, dimensions, philosophie, etc.
De toute façon, c’est du provisoire, la C4 EMP2 arrive en 2020.

starter
Invité

C’est une plaisanterie ? Oui, une C4 est plus lourde qu’une cactus, c’est un fait, mais ce ne sont pas du tout les mêmes voitures ! finition, confort, tenue de route, il y a une catégorie d’écart, dire que le châssis de la C4 est dépassé par celui de la cactus n’a aucun sens.
Ce « châssis dépassé » reste meilleur en confort/tenue de route que celui de pas mal de concurrentes et surtout meilleur que celui de la cactus.

SGL
Invité

Ok @starter
« Châssis dépassé » industriellement, mais qui reste excellent par rapport à la moyenne.
La Cactus descend effectivement d’un cran avec le châssis PF1, pas trop grave puisqu’elle est plus légère, moins chère, etc.
Alors c’est sûr les prestations sont plus modestes.
Même les Berlingo /Partner vont faire une croix sur le châssis PF2 !
La Cactus fera de l’intérim, pas trop cher, les C4 « normales » feront d’excellente voiture d’occasion (comme les DS4 d’ailleurs 😉 )

Lee O Neil
Invité

J’ai réagi au fait que pour une 308 vendue 30 K€ environ, tu trouves que les fausses sorties d’échappement sont une « économie mal placée ».
Et je me demande alors comment qualifierais-tu les choix de Mercedes et Audi qui font pareil pour des voitures vendues 80 K€.

A t’écouter, un surcoût de quelques centaines d’euros sur une voiture vendue 30 K€, c’est négligeable. Crois-moi, tu te trompes.

Houari
Invité

Merci, Mais tu doit savoir que Peugeot est maintenant un constructeur Globale / Mondial, dans certains marchés qqs centaines d’euros c’est qqs mois de salaire moyen et pourtant Peugeot y vends des voitures et même Audi et les amis allemands, et quand tu verra les différentes versions mondiales de la 208 (Simple exemple) ( Hors de France et d’Europe) le constructeur arrive à faire des économies substentielles sur le prix final du véhicule en ôtant des composants çà et là que le consommateur local n’en veut pas. Tu comprendras mieux le système.

Lee O Neil
Invité

Désolé mais ton message n’est pas vraiment compréhensible…
Quant au système dont tu parles, ne t’inquiète pas pour moi, je sais de quoi je parle 🙂

akouel
Invité

Pour les sorties factices, je rajouterai le cas de la Rolls Royce ghost, histoire d’enfoncer le clou ^^

wpDiscuz