Accueil Essais Essai Ford Fiesta 2017

Essai Ford Fiesta 2017

1105
30
PARTAGER
Essai Ford Fiesta (2017)

La Ford Fiesta, l’un des bestsellers du constructeur américain en Europe, se renouvelle ! Il nous tardait donc d’en prendre le volant, pour découvrir l’une des citadines références qui entend bien rappeler qu’il faut compter avec elle.

Extérieur

Une fois n’est pas coutume, Ford n’a pas radicalement changé le langage de style de sa Fiesta, même s’il s’agit d’une toute nouvelle génération. La parenté avec la précédente apparaît évidente, notamment dans le regard. Il s’est clairement modernisé, mais l’ensemble de la carrosserie apparaît plus fluide, avec des traits moins marqués. Elle garde son allure élancée, voire sportive surtout dans notre finition ST line.

C’est à l’arrière qu’on différenciera cette nouvelle Fiesta de l’ancienne au premier coup d’œil. En effet ses feux horizontaux tranchent avec les verticaux de celle qui la précède au catalogue. Elle s’assagit et gagne finalement en classicisme, ce qui lui donne un petit air premium insoupçonné. Nous avions pu en passant observer les futures ST et Allure qui arriveront plus tard au catalogue. La seconde, qui se prend pour ce qu’elle n’est pas, c’est à dire un petit crossover, risque de plaire beaucoup. Il sera intéressant de voir quelle sera sa part dans les ventes annuelles à terme. En tout cas, nous on adore.

Intérieur

A l’intérieur, ce n’est en revanche plus du tout la même histoire. Elle change du tout au tout, et c’est tant mieux ! La présentation, beaucoup plus simple et plus moderne aussi donne un méchant coup de vieux à celle qu’elle remplace. Elle adopte un style plus classique, avec un écran « tablette » de 8 pouces comme cela semble maintenant être la mode depuis quelques temps déjà, qui permet ainsi de faire l’économie de tas de boutons. La planche de bord apparaît un peu plus aérienne dans son design. Dans sa partie basse on retrouve les commandes de climatisation.

Le volant devient aussi un petit ordinateur avec quelques boutons pour gérer les fonctions multimédia et dédiées à la régulation de la vitesse. Évidemment en termes d’équipements elle intègre les petites choses qui vont bien, comme Carplay et Android Auto compatibles avec la commande vocale. Bien entendu elle se dote aussi d’une armada de caméras pour une vue 360, et d’aides à la conduite dignes d’une compacte moderne, avec notamment un régulateur intelligent, une aide de maintien dans la voie etc. On a tout de même relevé quelques détails grossiers de finition, que l’on espère voir corrigés d’ici sa commercialisation.

Agrément moteur

Une fois à bord, on se sent plutôt à l’aise, dans un siège confortable. La position de conduite se règle assez facilement. Ici, pas de compteurs surélevés ou tout autre facétie comme un afficheur 100% digital. L’instrumentation a tout ce qu’il y a de plus banal, avec des aiguilles et un petit écran pour afficher toutes les informations utiles. Sous notre capot, un 1.0 de 140 chevaux. Dans notre finition ST Line, le look se trouve un peu plus travaillé. Mais, surtout le châssis se voit durci avec des suspensions un peu plus fermes que les autres déclinaisons. On apprécie ce bloc essence, probablement l’un des meilleurs de sa catégorie.

En effet, il ne manque pas de souffle, a du punch à revendre et dynamise ainsi toutes les reprises sur tous les rapports. En bonus, il a une allonge que n’a pas le Diesel 120 ch, que nous avons aussi étrenné à cette occasion. La commande de boite un peu molle et accrocheuse sur les deux premiers rapports noircit un poil le tableau, mais franchement rien de rédhibitoire. En outre, les consommations se montrent particulièrement flatteuses dans la vie réelle, avec à peine 5 litres en conduisant de façon conventionnelle. Elle plafonnera dans les 8 litres pour les plus acharnés du volant.

Comportement routier

La direction électrique rend le feeling un petit peu artificiel. Cependant on a connu bien pire, et cela ne perturbe pas vraiment la conduite générale. On aurait aimé simplement plus de consistance sur la route, pour profiter encore mieux de cette plateforme polyvalente, qui offre un confort de bon niveau, et un dynamisme qui n’a pas grand chose à envier aux reines de la catégorie. L’impression de très bonne tenue de route, on la doit surement aussi à la monte pneumatique exceptionnelle. Il s’agit de chers Michelin Pilot Sport 4. Ces gommes équipaient les ST line et Vignale, alors que des Premacy étaient montées sur les véhicules Titanium.

On s’interroge tout de même ce qu’il en serait avec des pneus peut-être moins tournés vers le dynamisme, car on peut légitimement penser que les clients n’iront chercher dans la même gamme de prix, une fois ceux-ci usés. Toujours est-il que cela ne cache pas non plus les bonnes qualités de châssis de cette nouvelle Fiesta, un point sur lequel elle fait déjà la différence par rapport ne serait-ce qu’à une Seat Ibiza que nous avons essayée il y a quelques semaines, qui partage sa plateforme avec la Polo.

Conclusion

Ainsi, cette nouvelle Fiesta réussit sa mue, sans perdre son look qui a plu à tant de clients de la précédente génération. Si la gamme démarre à moins de 14 000 euros, les différentes finitions peuvent grimper à des tarifs qui ne sont pas forcément les plus « bon marché » du segment, même s’ils restent abordables. En outre, la version Vignale, qui offre un peu plus de raffinement avec quelques détails extérieurs et intérieurs la rendant un peu plus premium, s’échange contre 21 800 euros. Ainsi cette nouvelle Fiesta n’est pas parfaite. Mais, compte tenu de ses prestations, on voit mal tout d’un coup la courbe de ses ventes diminuer, surtout que la génération précédente faisait encore des chiffres impressionnants même en fin de carrière.

+ON AIME
  • Look
  • Equipements
  • Agrément moteur
ON AIME MOINS
  • Habitabilité arrière
  • Les écarts de prix entre les versions

 

FORD Fiesta ST Line 1.0 Ecoboost 140 ch
Prix (à partir de)19 750 €
Prix du modèle essayé21 900 €
Moteur
Type et implantation3 cylindres en ligne – Turbo – Transversal avant
Cylindrée (cm3)998
Puissance (kW/ch)102 / 140
Couple (Nm)180
Transmission
Roues motricesAvant
Boîte de vitessesManuelle 6 rapports
Châssis
Suspension avantPseudo McPherson
Suspension arrièreEssieu à traverse souple
Freins
Jantes et pneus
Performances
Vitesse maximale (km/h)202
0 à 100 km/h (s)9″0
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)5,8
Cycle extra-urbain (l/100 km)3,8
Cycle mixte (l/100 km)4,5
CO2 (g/km)102
Dimensions
Longueur (mm)4070
Largeur (mm)1740
Hauteur (mm)1470
Empattement (mm)2490
Volume de coffre (l)303
Réservoir (l)42
Masse à vide (kg)1144

Crédit photos : Le Blog Auto

 

 

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "Essai Ford Fiesta 2017"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Des polyvalentes à 140 ch sous le capot …
Et des routières qui vont mouliner en 3 cylindres … En fait ces 20 dernières années… Des clients ont été surclassés… D’autres dépréciés.

Invité

Pas vraiment. Car les clients passant sur de la routiere (segment D) 3cyl sont des anciens cliens de polyvalentes (segment C) voulant se surclasser, mais n’ayant pas les moyens de la traditionnelle Segment D >200cv.
Ca peut aussi etre des flottes voulant des employes qui roulent en belle berline, sans exploser le budget annuel.
Ca a regle un probleme d’accessibilite qui demandait a etre regle par le marche.
Les constructeurs ne font pas quelque chose que le marche ne demande pas. Ils repondent a une logique financiere.

Yorgle
Invité

« On a tout de même relevé quelques détails grossiers de finition »
Vous avez des détails SVP?

Anonyme
Invité
je me posais la même question … tout comme je me demande pourquoi il a été dit que « cette nouvelle Fiesta réussit sa mue, sans perdre son look qui a plu à tant de clients de la précédente génération » alors que ce qui me plaisait tant sur la génération précédente c’était cette partie arrière avec ses feux verticaux, feux verticaux qui ne sont plus ici ?!? Ici, on a l’impression qu’il ont fait un mix entre Ford B-max, Ford S-Max et Ford Galaxy pour la partie arrière. Mais où sont passés ceux qui parlaient de « voitures gigognes » à propos du… Lire la suite >>
fbpicsous
Invité
Réflexions négatives récurrentes sur la finition des fiesta dans les essais automobiles. J’ai les 2 anciens modèles (2010-2014) et rien ne me choque pour le prix (ce n’est pas une audi non-plus). Finition nettement mieux que les petites japonaises et clio quand j’ai fais le tour des marques en 2014. Seul Hyundai m’a réellement impressionné par la qualité de l’intérieur sur leurs derniers modèles. (Mais je ne suis pas fan de Hyundai) Quand au plastique des contre-porte (lu dans les points négatifs d’un essai) …. ma skoda octavia « elegence » en a autant voir plus … Donc moi, je cherche toujours… Lire la suite >>
Panama
Invité

A part le tableau de bord – enfin mis à la page, elle ne change pas vraiment cette Fiesta.
Bonne voiture, pas très chère avec les ristournes consenties et toujours les mêmes problèmes : entretien onéreux, visibilité arrière indigne ( idem clio), et moteurs trois cylindres qui ont trop d’inertie.
La meilleure Fiesta est celle du bas de gamme. Une 208 offre de toutes autres prestations.

SGL
Invité

Pourtant, pro-Peugeot comme on m’a reproché, cette Fiesta est encore une concurrente sérieuse pour la 208 !

Invité

L’entretien est onereux? Je ne savais pas. A quel point? Quel(s) est (sont) le (les) problemes?

Invité
lolman77. L’entretien n’est pas du tout onéreux, et en plus sur la nouvelle tous les 2 ans ou 30 000 KM, aucun problème récurrent à déplorer sur les Fiesta en général ou les excellents 3 pattes en particulier si ce n’est des casses moteurs dues à l’emploi d’une huile non adaptée après une vidange chez Norauto, Feu Vert ect… Vif, coupleux et certainement pas « inerte » le moteur 1.0 Ecoboost mérite amplement son 5ème titre de moteur de l’année, et son seul reproche, qui était une conso un peu élevée, a été corrigé sur cette génération. Beaucoup de gens détractent et… Lire la suite >>
SAM
Invité

@Panama
 » les ristournes consenties » cela s’applique aussi à la Polo!

greg
Invité

Sources?

SGL
Invité

Vu l’âge du modèle (2009)
Rien ne serait étonnant @Greg
2 années plus vieilles que la plus vielle des DS (tant décrier !)… l’antédiluvienne DS 3 de 2011 !
Une « source » serait nécessaire pour prouver le contraire justement.

fbpicsous
Invité

Mon dernier entretien sur Fiesta 1.0 ecoboost avec huile 0w30 + main œuvre nettoyage/réglage frein tambour AR était de 163€…
C’est pas encore trop cher pour une auto récente. Mais tous les garages ne sont pas sur le même pied…

SGL
Invité

Excellente auto ! Malgré l’âge de sa plateforme, mais comme pour une 208, la qualité dynamique prévaut plus que l’entrée en service de son châssis.
Modernisation intelligente du TdB qui datait.
Ce n’est pas une nouvelle voiture, mais la fiesta, comme le bon vin, vieilli bien.

koko
Invité

Vivement la version xr2i 😃

SGL
Invité

Ah, elle était sympathique, si l’on n’était pas trop regardant sur la tenue de route.
Mais les Ford depuis la Focus, tiennent le pavé comme les Peugeot !

Rowhider
Invité

En un peu moins ferme quand même. J’ai pu conduire une Focus dernière version équipée du petit 1L 3cyl: le couple n’est pas énorme mais l’allonge est forte appréciable et permet de dépasser sereinement. La tenue de route est dynamique mais moins ferme que sur les Peugeot: je comprends pourquoi les anglais l’aiment tant avec leurs routes défoncées.
Elle offre un excellent compromis équilibre/efficacité/confort sur les chaussées dégradées.

Super 5
Invité

Je ne suis vraiment pas séduis par le dessin Ford, le regard de mérou a encore un bel avenir chez cette marque..
Il y a par contre un réel progrès au niveau du dessin de la planche de bord mais la tablette tactile beaucoup trop proéminente gâche l’ensemble.
Quant aux moteurs trois cylindres, je passe mon tour.

SGL
Invité

« Le regard de mérou », c’est la proue style Aston Martin.
Bon pour une généraliste, le résultat n’est pas le même.
Mais c’est toujours mieux que le groin de cochon des Bugatti !?

puzo
Invité

ou que les diodes vulgaires, tels des bijoux bling bling « premium »…

wpDiscuz