Accueil GP2 F2 à Silverstone : Leclerc à la mi-temps

F2 à Silverstone : Leclerc à la mi-temps

170
0
PARTAGER

Charles Leclerc (Prema) est sur une autre planète ! A Silverstone, le surdoué Monégasque continue de dominer ses rivaux en F2. A mi-saison, il a plus que fait le break.

GP3

Deux mois entre les deux premières manches et une semaine jusqu’à la suivante, bravo pour le calendrier ! Déjà en pole sur le Red Bull Ring, Georges Russell (ART Grand Prix) récidive à Silverstone.

Au feu vert, Anthoine Hubert (ART Grand Prix) surprend son équipier. Jack Aitken (ART Grand Prix) et Niko Kari (Arden) déposent Nirei Fukuzumi (ART Grand Prix), passant respectivement 3e et 4e. Le malheureux Japonais renonce quelques hectomètres plus loin. Alessio Lorandi (Jenzer) et Dorian Boccolacci (Trident) dépassent Kari. Russell parvient à reprendre les commandes. Derrière, Lorandi double Aitken et le voilà 3e. Ryan Tveter (Trident) doit abandonner et la course est neutralisée.
Au drapeau vert, Lorandi harcèle Hubert, ce qui permet à Russell de s’échapper.

Russell est le premier, cette saison, à remporter deux succès. Hubert et Lorandi (dont c’est le premier podium) l’encadrent sur l’estrade. Signalons que les trois autres Français sont dans le top 10.

5e à l’arrivée de la course 1, Boccolacci est pénalisé suite à un contact. Il est 8e, ce qui lui vaut la pole pour le lendemain. Hélas, sa voiture refuse de se réveiller.

Giuliano Alesi (Trident), seul sur la première ligne, prend la tête. Comme la veille, Aitken prend un départ tonitruant. Il double Arjun Maini (Jenzer) et Kari, pointant 2e à la chicane. Un peu plus tard, Steijn Schothorst (Arden) et Julien Falchero (Campos) s’accrochent. Leur course est finie et les drapeaux jaunes sont agités.
Au restart, rien ne bouge dans le trio de tête. Russell, Hubert et Lorandi doublent Maini. Le vainqueur de la course 1 revient sur le talons de Kari. Hubert veut se mêler à la lutte, mais Lorandi l’envoi dans le décor.

Premier succès d’Alesi, devant Aitken et Kari.

Au classement, Russell prend le large, avec 92 points. Hubert passe 2e, à 57 points. Fukuzumi descend au 3e rang, à 54 points.

Du côté des autres Français, Alesi passe 6e, à 43 points. Boccolacci est 8e, à 28 points. Falchero passe 16e, avec 1 point.

F2

Silverstone est synonyme de mi-saison. Charles Leclerc (Prema) poursuit son incroyable série de poles position.

Leclerc effectue une nouvelle démonstration de pilotage, lors de la course 1. 2e sur la grille, Oliver Rowland (DAMS) se fait doubler par Norman Nato (Arden.) Les deux pilotes se bagarrent pour la 2e place et le Monégasque peut s’échapper. Derrière, Artem Markelov (Russian Times) dépasse Nobuharu Matsushita (ART Grand Prix) pour le gain de la 5e place. Le Russe ouvre ensuite le ballet des arrêts aux stands. Lorsque Leclerc s’arrête, sa monoplace laisse filer un fluide mystérieux. Tant pis. Il repart derrière un peloton, mené par Matsushita. Le Japonais finit par s’arrêter et Leclerc repasse en tête. Un rétroviseur perdu ne le ralenti pas !

Cinquième succès de Leclerc. 9 secondes plus tard, Nato et Rowland passent devant le starter.

Nicholas Latifi (DAMS) est en pole le dimanche. Il n’a aucun problème pour contenir Luca Ghiotto (Russian Times) et Rowland. Jordan King (MP Motorsport) tente de doubler le pilote Anglais. Rowland lui ferme la porte et King est expédié dans le gravier. Markelov tente lui aussi sa chance et Rowland de le pousser dans l’herbe. La direction de course décide de pénaliser le pilote Renault de 5 secondes pour l’ensemble de son œuvre. Leclerc double Sergio Canamasas (Rapax) le voilà virtuellement 4e. Alors que Latifi a fait le break, Ralph Boschung (Campos) perd le contrôle, tape et entraine un safety-car.
A la reprise, le Canadien se maintient devant Ghiotto. Markelov passe Rowland, tandis que Canamasas se dédouble.

Premier succès en F2 pour Latifi. Ghiotto et Markelov complètent le podium.

Au classement, Leclerc poursuit son cavalier seul. Avec 188 unités après Silverstone, il possède quasiment une épreuve et demi d’avance sur le 2e ! Justement, il y a un nouveau dauphin : Markelov, avec 121 points. Rowland, victime de multiples pannes de cerveau, descend au 3e rang, à 117 points.

Nato est 6e à 67 points.

Crédits photos : F2, sauf photos 2 à 5 (GP3.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz