Accueil 4x4 Un été au Japon – Isuzu Vehicross (1997 – 2001)

Un été au Japon – Isuzu Vehicross (1997 – 2001)

342
4
PARTAGER
Isuzu Vehicross (2000)

D’emblée, le Vehicross d’Isuzu fut pensé comme une « série limitée ». Sa carrière fut donc volontairement courte et ses chiffres de productions volontairement modestes. Très looké, on l’a oublié dés que la mode a changé. Dommage, car ce SUV savait se montrer polyvalent.

Cet article est paru pour la première fois sur Le Blog Auto le 21 novembre 2008, sous le titre « Brève rencontre : Isuzu Vehicross ».

Au début des années 90, Isuzu fit naufrage. GM accepta de renflouer les caisses si la marque abandonnait les berlines, au profit des SUV et des utilitaires. Au salon de Tokyo 1993, elle présente un concept-car, le Vehicross, destiné à affirmer l’identité « SUV » de Isuzu.

Il est produit quasiment en l’état, à partir de 1997, au Japon. En fait, il reprend de nombreux éléments du Trooper, à commencer par le V6 3.2 190 ch. Deux ans plus tard, il traverse (enfin) le Pacifique. Le Vehicross « US » a droit à quelques modifications, comme le moteur, un V6 3.5 215ch.

4×4 des villes suréquipé (certains se plaindront d’ailleurs d’un tarif trop élevé), le Vehicross savait également jouer les franchisseurs, grâce à ses entrailles de Trooper. Son empattement court, sa bonne garde au sol et ses boucliers en plastiques durs y font merveille. En course, il remporta sa catégorie au Dakar 1998.

Il évolua peu (jantes 18 pouces, nouvelles teintes…) durant sa carrière. En 1999, le concept VX-02 explore la possibilité d’une version cabriolet. Un concept qui fera son apparition en 2000 dans le film Mission to Mars. Au salon de Los Angeles 2000, le VX-4, soit un Vehicross 4 portes. De quoi tenter de sauver le modèle. Peine perdue, en 2001, après environ 4300 unités, il quitte la scène.

A lire également:
Brève rencontre: Isuzu Piazza
Le conducteur du jour: chien chaud Coréen

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Un été au Japon – Isuzu Vehicross (1997 – 2001)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité

L’Isuzu Mu/Opel Frontera de seconde génération a hérité de certains de ses traits, comme les flancs gaufrés.

Navigator84
Invité

Est-il vrai qu’il fut aussi assemblé en Chine par Qingling ?

Invité

je croit que c’est le faster-tf- opel compo qui fut assembler la bas, d’ou le nombre hallucinant de pick-up low cost genre xinkai, foton, great wall, zx auto, dongfeng et autre zombie avec des avant de cadillac, citroen, range rover, toyota

puzo
Invité

Curieux engin, la version fushia est très élégante et devrait permettre à Pedro de faire de nouvelles conquêtes (et l’espace arrière assez intime doit être tout à fait adéquat pour conclure).

wpDiscuz