Accueil Alpine Renault Trucks T High Edition Team Alpine

Renault Trucks T High Edition Team Alpine

926
12
PARTAGER

Vous ne pouvez pas encore avoir une Alpine A110. Mais au moins, vous pouvez avoir un Renault Trucks T High Edition Team Alpine !

Depuis l’an dernier, Renault Trucks est partenaire du Team Alpine-Signatech. Il lui fournit trois T High Series. Jusqu’ici, tout est normal. On rappellera d’ailleurs qu’en 1978, l’équipe Alpine victorieuse disposait de Berliet. Or, Renault Trucks est une émanation de Berliet.

Mais à quelques jours des 24 heures du Mans, voici une nouveauté : ce T High Series Alpine va faire l’objet d’une série limitée, à 99 exemplaires. Chaque camion sera paré aux couleurs de l’écurie française et dûment numéroté. Ils disposent ainsi d’un déflecteur « team Alpine », de drapeaux tricolores sur les portes, du « A » d’Alpine sur les flancs et enfin, de sièges siglés.
Ce « T High Edition Team Alpine » est d’ores et déjà disponible à la commande.

Source :
Renault Trucks

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Renault Trucks T High Edition Team Alpine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
georges
Invité

Il me semble plutôt que l’on a poussé Berliet à se fondre dans Renault.
Je suis convaincu que si l’état français avait laissé « tranquille » Berliet, on aurait toujours une marque de poids lourd française.

Roadrunner
Invité

Pendant 6 ans ( de 1977 à 1983 ) Dodge Europe appartenait à PSA Peugeot Citroën …… incapable de gérer les camions Dodge …. comme le restant chez Peugeot.

bzep
Invité

Inversement on peut penser que l’état a visé le sauvetage du poids lourd français. Berliet était lié à Citroen (et Michelin me semble-t-il), est-ce que Citroen avait les moyen et/ou la volonté de sauver Berliet… ??? ! Après, vu d’aujourd’hui, vous avez beau rôle de critiquer l’état d’alors !

Will
Invité

C’es cool les détails mais n’y a-t-il pas une vue générale du camion ?

Gilles
Invité

Une façon comme une autre de parler de l’Alpine A110 (aucun article sur cette « nouveauté » française depuis mars dernier sur le blogauto !).

Gautier Bottet
Editor

Aucun article sur cette nouveauté puisque depuis mars puisqu’il n’y a pas eu d’information particulière sur cette A110 depuis mars.

Gilles
Invité

C’est bien là l’erreur d’Alpine de ne pas alimenter régulièrement le « roman ». Il va donc falloir attendre début 2018 pour en reparler ?
Le succès d’un lancement tient à son accompagnement médiatique. Lotus, par exemple, sait faire beaucoup mieux en matière de « teasing ». Mais, après tout, si le succès d’Alpine est au rendez-vous (ce que je souhaite), tant mieux pour la marque et ses fans.

SGL
Invité

Un Renault Trucks qui est tout sauf Renault et français… misère ! 🙁
Ouf… c’est encore Européen. 😉

Roadrunner
Invité

Et les bénéfices quand il y en a vont hors zone euro …… en Suède.

SGL
Invité

Oui heureusement et tant mieux pour nos amis suédois.
Mais quand même, une nation industrielle comme la franche sans constructeurs de poids lourd !!!
Apparemment, cela ne chagrine que moi, fermer des usines, démanteler notre industrie au bénéfice du chômage, est-ce le but ultime ?
Mais tant mieux que cela reste dans l’Union européenne.

labradaauto
Invité
Sur le sujet communication visuelle pour entreprises, oui il y a du monde capable de donner de bons éléments. Sur le sujet du poids lourds: on interroge les patrons d’entreprises. Ceux qui parlent coût, fiabilité, rendement, performance….(arrivée chez le client à l’heure car le camion monte les côte comme il les descend) et là (suis assez documenté sur le sujet pour évoquer, concerné par proches) désolé pour le successeur de Berliet, « IL » n’a plus le droit de citer. Oh oui, c’est sévère! et même volvo n’est plus du tout en cote d’amour pour qui alligne les chiffres. Le transport :… Lire la suite >>
wpDiscuz