Accueil Hyundai Le Hyundai Kona part à la conquête du monde

Le Hyundai Kona part à la conquête du monde

399
15
PARTAGER
Hyundai Kona

Hyundai a enfin levé le voile sur son petit crossover Kona, modèle vital pour le constructeur coréen qui souffre d’une baisse ou d’un ralentissement des ventes sur ses marchés principaux. Pour démontrer l’importance de ce modèle, le PDG héritier de Hyundai Motor Group, Chung Eui-sun a présenté lui-même le Kona à la presse coréenne. Les spécificités du marché européen seront connues très rapidement.

Après le Citroën C3 Aircross hier, c’est au tour de Hyundai de rejoindre officiellement le club des lucratifs petits SUVs et a choisi de s’inspirer du meilleur de tous ses concurrents en y ajoutant une petite touche personnelle qui prend la forme d’un design affirmé. Comme le petit Citroën, le Kona arbore un regard à double étage avec les feux de jour LED sont positionnés au-dessus des phares LED, mais les similitudes s’arrêtent là. Aux rondeurs du Citroën, le coréen oppose des lignes plus consensuelles dont l’unique point d’orgue est ce faciès clivant qui se démarque par des arches de roues qui vampirisent le bouclier avant au point de menacer la fameuse calandre en cascade. Le même artifice est appliqué à la partie arrière qui a le mérite d’élargir visuellement l’auto. Histoire de parachever son côté funky, le Kona arbore des teintes gaies et un pavillon flottant d’une couleur différente.

Comme beaucoup de ses congénères asiatiques, cette volonté de s’affirmer s’estompe dans l’habitacle. Le Citroën C3 Aircross et le Hyundai Kona ne ciblent pas le même public. Si le premier semble cibler les jeunes familles avec un intérieur gai, le Kona privilégie une clientèle jeune et dynamique avec un habitacle sombre et un tantinet sportif. Comme l’avaient révélé les photos espions, le petit coréen dispose d’une planche de bord qui reprend les canons stylistiques inaugurés sur la récente i30 et l’agrémente de quelques touches colorées autour des aérateurs, du levier de vitesses et sur les contours des sièges. À défaut d’un habitacle chatoyant, le Kona mise sur un équipement technologique qui offre un écran tactile de 5, 7 ou 8 pouces selon les finitions. La synchronisation avec Apple CarPlay et Android Auto est de mise tout comme la recharge du smartphone par induction.

Comme tout nouveau modèle, le Kona fait le plein en assistants à la conduite. De série, il reçoit le freinage autonome d’urgence avec détection des piétons, l’aide au maintien dans la voie de circulation, la gestion intelligente des phares et l’alerte de vigilance du conducteur. La liste des options inclut la surveillance de l’angle mort et l’alerte de trafic transversal arrière.

Sous le capot, le Kona offre le choix entre 3 moteurs essence et 1 moteur diesel. Parmi les blocs essence, l’Europe a l’exclusivité du 3 cylindres 1 litre T-GDI turbocompressé de 120 ch associé uniquement à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports en entrée de gamme. À celui-ci s’ajoutent un 4 cylindres 2 litres de 149 ch et un 4 cylindres 1,6 litre T-GDI turbocompressé de 177 ch associé uniquement à une boîte automatique à double embrayage et sept rapports. Côté diesel, le 4 cylindres 1,6 litre est disponible en deux puissances de 115 (boîte manuelle) et 133 ch (boîte automatique à double embrayage et sept rapports). La disponibilité de ces moteurs variera selon les pays de commercialisation.

Là où le Kona fait la différence avec les modèles français est la possibilité d’opter pour une transmission intégrale. Celle-ci reste réservée aux motorisations les plus puissantes, notamment le 1,6 litre essence de 177 ch et le 1,6 litre diesel de 133 ch.

 

 

Source : Hyundai

Source photo : Hyundai

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Le Hyundai Kona part à la conquête du monde"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ozz
Invité

On dirait le résultat des amours entre un Jeep Cherokee et une nouvelle C3.

Anonyme
Invité

auquel on pourrait ajouter un soupçon de Seat Arona et de captur aussi. Et toujours cette intégration maladroite de la tablette tactile.

Par contre, ça sert à quoi d’intégrer deux blocs de feux à l’arrière, dont le bloc clignotants dans le pare choc ? C’est placé trop bas, ça partira facilement en cas de petit choc, un non sens

samuel
Invité

Les feux à l´arriere , sur le parchoc …..je ne sais pas…..c´est l ´integration….Peut etre que cela serai plus beau sans ( en integrant tout les fonctions dans les blocs plus haut )

Gilles
Invité

Et puis, ils risquent de ne pas résister longtemps notamment à Paris où les créneaux se font à la touchette.

ART
Invité

En effet, ce magma Hyundai est particulièrement atroce…

ylgmac
Invité

Oui et bien pour le coup je crois que le CH-R ne va pas craindre l’arrivé de ce bestiaux, qui à être torturé autant prendre le toyota certe moins puissant mais proposé avec l’hybride donnant une autre image…

SGL
Invité

Après le Citroën C3 Aircross avec sa bonhomie, le même en version sport et méchant.
C’est assez réussi !

SAM
Invité

Autant l’un comme l’autre, ne font pas dans la finesse et le digeste …
La beauté et la simplicité d’une Mazda, des fois! Elle reste la marque qui a dessiné les SUVs les plus réussis!

SGL
Invité

Il en faut pour tous les goûts, Mazda veut taquiner le premium et commence par faire du classique (a force) VW, Skoda et Audi dans le très classique, Seat classique, mais plus nerveux.
Après le Kona fait très reptile, je trouve cela plus original et pas désagréable à regarder.
Le C3 Aircross envoi un vent de fraîcheur sur le segment, un gros jouet sympathique et pratique.
Le CX-3 et très beau, mais d’un rapport encombrement habitabilité désastreux.
… Bref, c’est bien d’avoir du choix !

SAM
Invité

@SGL. Achetez les tous et laissez moi le Renault Captur, le Mazda CX3, le Peugeot 2008, le Fiat 500X, le Citroën C4 Cactus … les autres proposés ou à venir sont comment dire … Horribles? Une mention spéciale à Toyota, VW, Seat, Ausi, Skoda et Honda qui a leur façon réussissent à me couper toutes passions quand je regarde leur SUVs polyvalents!

SGL
Invité

Ah « Renault Captur, Mazda CX3, le Peugeot 2008, le Fiat 500X, le Citroën C4 Cactus »
C’est déjà un vaste choix !

rickyspanish
Invité

C’est ni moche, ni beau. Je sais pas trop quoi en penser au final.

wpDiscuz