Accueil Rolls Royce Villa d’Este 2017 : Rolls-Royce Sweptail

Villa d’Este 2017 : Rolls-Royce Sweptail

209
9
PARTAGER
Rolls-Royce Sweptail (2017)

Création unique sur la base d’une Phantom Coupé, la Rolls-Royce Sweptail évoque quelques dessins des années 30. Avec un ancrage évident dans l’univers du yachting.

Présentée à la Villa d’Este comme le fut la Drophead Coupé en 2008, cette Rolls-Royce Sweptail est une création unique. Réalisée à la demande d’un client, elle sera sans aucun doute la dernière apparition d’un dérivé de la Phantom Coupé dans un événement international, sa production ayant cessé il y a quelques mois.

Si le nom évoque quelques dessins de modèles, dont des Rolls-Royce, à l’arrière qualifié de « swept-tail », on pense également de façon immédiate aux séries de « boat-tail » avec la pointe formée à l’arrière par le pavillon entièrement vitré. Arrière en pointe donc, mais pas forcément d’une grande légèreté, tant l’arrière semble interminable.

A l’avant, la calandre Rolls-Royce est agrandie avec l’intégration de la zone d’immatriculation. Et à ce sujet, pas de plaque réglementaire ici. L’immatriculation personnalisée, 08, est directement intégrée à la carrosserie.

Et malgré ses proportions plus que respectables, elle reste une stricte deux places. Les places arrières sont remplacées par un espace permettant de déposer des bagages. Les boiseries sont plus que généreuses, puisque les différentes essences habillent de larges surfaces. On trouve ainsi à la fois du sombre macassar, ou du plus clair noyer de Nouvelle-Guinée.

Au nombre des petites personnalisation ajoutées à la demande du clients, on trouve deux petits bagages logés dans les flancs, juste en arrière des portes. Ainsi qu’une console central accueillant une bouteille de champagne et deux coupes en cristal. Plus raffiné qu’un simple porte-gobelet avec une canette de soda il est vrai…

Source : Rolls-Royce

Crédit illustrations : Rolls-Royce / Le Blog Auto – Christophe Fenwick

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Villa d’Este 2017 : Rolls-Royce Sweptail"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Histoire de dire à Bugatti qu’ils ont raté le coche?
Alors elle ferait une très beau bateau sur le lac de Côme mais cette Rolls n’est pas vraiment harmonieuse. Comme quoi luxe en ce moment ne rime pas avec bon goût!

zafira500
Invité

Exact. Je suis déçu pas sa ligne… pachydermique (et pourtant, j’aime bien Rolls).

Thibaut Emme
Admin

Personnellement de l’arrière, je ne peux m’empêcher de voir le concept Renault Initiale de 1995 (ce qui donnera la Vel Satis plus tard).
https://c1.staticflickr.com/3/2937/33595998331_a59dfde64e_b.jpg

Le grand montant arrière épais ne me sied guère…mais tant que cela plait à son commanditaire 🙂
Assez étrange ce mélange de lignes droites à l’avant et courbes à l’arrière.
Par contre la grille de calandre prolongée vers le bas c’est franchement pas mal.

SAM
Invité

@Thibaud Emme
Alors un point positif doit être perçu de cet exercice de style.
En adaptant le châssis de la Porsche Panamera, Bugatti pourra donne le change!

Kero San
Invité

2 places > fail. Autant j’ai beaucoup d’affection pour la marque, y compris depuis son rachat par BMW, autant je serai toujours contre les architectures aussi peu respectueuses du fonctionnalisme le plus élémentaire. J’ai déjà beaucoup de mal à excuser un X6 pour avoir imposé un volume de chargement ridicule au regard de son encombrement alors là…

panama
Invité

Voiture de Sultan (du Brunei), quoique la présence du seau à glace…
La forme a créé la fonction, d’où l’abandon des deux places arrières. L’intérieur est tout simplement une oeuvre d’art.

Will
Invité

Tu parles de Brunei de source sûre ? Ou simple supposition ? Parce que l’autre jour dans un docu ils parlaient de Dubaï où l’on peut payer pour avoir le numéro que l’on veut, la 1ère dizaine étant évidemment squattée par les émiratis.
Après, pour le seau, je ne serais pas surpris que ces gars fassent en privé quelques écarts avec le rigorisme affiché en public…

panama
Invité

Simple supposition, le Sultan de Brunei étant un fana de belles autos.
Pour le seau, c’est quand même assez curieux : bien sûr qu’il y a vie publique et vie privée dans ce genre de pays mais…. cette information étant publique, ça la fiche mal pour un « commandeur des croyants » censé carburer au jus de fruit.

labradaauto
Invité

monstrueux, camionesque , d’un goût douteux,
on reconnait l’application pour une volonté de grand luxe, cependant.

wpDiscuz