Accueil Actualités Entreprise Lotus pourrait travailler sur les liaisons au sol des futures Volvo

Lotus pourrait travailler sur les liaisons au sol des futures Volvo

108
9
PARTAGER

Le rachat du petit constructeur anglais par le groupe chinois Geely pourrait profiter au constructeur de Göteborg, qui bat déjà sous pavillon chinois depuis quelques années. En effet, Lotus pourrait œuvrer sur les suspensions des futurs modèles de la marque… Y compris les déclinaisons Polestar…

Les projets de développement de Geely, qui possède déjà Volvo depuis 2010, l’ont récemment conduit à conclure un partenariat avec la marque malaisienne Proton. Et dans la corbeille de mariage se trouve 51% du constructeur anglais Lotus, qui appartient à Proton depuis 1996, et dont l’expertise de ses ingénieurs en matière de liaisons au sol n’est plus à démontrer.

C’est par le biais d’une interview au média australien Drive que Roger Wallgren a précisé que l’expertise de Lotus dans le domaine ‘serait appréciée’. L’ingénieur responsable de l’agrément de conduite sur le nouveau XC60 confie que le constructeur anglais bénéficiait d’un grand respect dans le monde automobile, et qu’il est ouvert à une collaboration : ‘pourquoi pas ? je ne vois aucun problème à avoir recours à leurs compétences’.

Volvo XC60

Wallgren confirme également que Geely a de grandes ambitions pour les futurs modèles de la marque suédoise, et comptait notamment investir dans Polestar, son entité haute performance : ‘la marque sera développée, nous n’allons pas rester les bras croisés, ni la laisser péricliter’.

Avec de telles déclarations, on se prend à rêver d’une S60 Polestar bénéficiant de liaisons au sol soignées par les ingénieurs de Norfolk. De quoi rendre la monnaie de leur pièce à l’Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio et à la Porsche Panamera Turbo sur le Nürburgring et venir marcher plus largement sur les plates-bandes des allemandes badgées AMG, Motorsport ou S/RS…

Quoiqu’il en soit, Roger Wallgren insiste sur le fait qu’une collaboration entre les marques suédoises et anglaises n’est en rien actée, ni qu’une éventuelle synergie entre Lotus et Volvo se limiterait aux versions les plus performantes de la gamme. Aussi pourrait-on voir les ingénieurs anglais travailler également sur les prochaines berlines, SUV, ou encore compactes de Volvo.

Gageons que nous en apprendrons plus dans les prochains mois, une fois que le deal entre Geely et Proton sera définitivement validé courant juillet. Mais d’ici là, rien n’interdit de rêver d’une Volvo sauce Polestar avec un zeste de Lotus…

Source : Drive

Illustrations : Lotus/Volvo

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Lotus pourrait travailler sur les liaisons au sol des futures Volvo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Bien vu de la part des Chinois.
Maintenant qu’ils ont acheté des bijoux de famille européens, ils font des alliances cohérentes des marques.

Ddd
Invité

Et un moteur supérieure a 4 cylindres pour les deux marques?

seb
Invité

La S60 a déjà du 5 et 6 cylindres et l’Exige est en 6 cylindres.

wizz
Membre

Volvo vend encore des voitures avec plus de 4 cylindres?

Heathcliff
Invité

Je crois en effet que Volvo a abandonné ses 5 et 6 cylindres. Même le gros XC90 n’existe qu’en 4 cylindres. Pour Lotus, les Evora et Exige sont en effet propulsées par des V6 Toyota

seb
Invité

Effectivement, ils ont arrêter les 5 et 6 cylindres en 2016. 🙁

Kero San
Invité
Si ça se trouve, ce n’est que l’officialisation à but de communication de ce que ferait déjà Lotus pour Volvo. Certaines sociétés (Lotus, Porsche, Cosworth, Williams, TWR entre autres) ont en parallèle de leur activité principale un bureau d’études auquel font appel de très nombreux constructeurs. Certains partenariats sont rendus publics : Seat System Porsche, volant d’inertie Williams pour Porsche, Clio Williams, etc. D’autres sont des secrets plus ou moins bien gardés (TWR pour la Clio V6, moteur de la 206 RC retravaillé par Cosworth…). Il serait même intéressant de savoir comment Geely va gérer la confidentialité des études déjà… Lire la suite >>
akouel
Invité

TWR pour la clio V6 phase 1, pour la phase 2 le moteur (TWR quelque part donc ^^) a en plus eu droit au passage entre les mains de Porsche ^^
Mclaren a aussi un gros bureau d’étude de ce genre !

Americanlegend
Invité

Attention à ne pas rendre le Volvo trop fermes. Ce sont encore les dernières voitures avec un confort digne de ce nom… Et ça serait donc malheureux. Pour les Polestar, oui, plutot deux fois qu’une même !

wpDiscuz