Accueil Constructeurs Le retour d’Innocenti?

Le retour d’Innocenti?

136
9
PARTAGER
Innocenti Mini

Disparue depuis 1997, la marque italienne pourrait finalement être de retour. Mais visiblement pas en tant que marque entrée de gamme de Fiat comme cela fut souvent évoqué.

Petite histoire d’Innocenti

Les débuts industriels d’Innocenti remontent aux années 30 dans le secteur de la construction métallique. Mais c’est par la fondation de la nouvelle entreprise en 1947 que Ferdinando Innocenti approche le monde automobile. Tout d’abord avec les scooters Lambretta. Et en 1960 arrive la première automobile. Il s’agit d’une version adaptée de l’Austin A40, en vertu d’un premier accord de licence avec BMC. La marque n’a alors pas le droit de vendre hors d’Italie.

Et les liens avec le groupe anglais dureront jusqu’en 1975. Ainsi la 950 Spider lancée en 1961 semble être un modèle spécifique. Que nenni, puisque sous sa carrosserie Ghia se cache en fait une Austin Healey Sprite. Le modèle phare de la maque durant les années 60, et jusqu’en 1975, sera l’Innocenti Mini. Version italienne de LA Mini. Mais à la fin des années 60, le constructeur est en difficulté, et doit trouver un repreneur. Qui sera finalement BMC devenu British Leyland. Le rachat est acté en 1972, et l’on verra d’autres modèles Austin badgés par la marque italienne, comme l’Allegro… Mais en 1975, c’est la faillite et la nationalisation pour British Leyland. La division italienne est alors revendue, à Alejandro De Tomaso. Qui rachète la même année Maserati, en plus de la marque portant son nom.

Juste avant la revente, Innocenti avait présenté au salon de Turin 1974 sa nouvelle Mini. Un modèle dessiné par Marcello Gandini pour le studio Bertone. Mais toujours sur la base technique de la Mini originale. Cette nouvelle Innocenti Mini sera l’unique modèle pendant 18 ans. Il continuera à évoluer doucement, en accentuant peu à peu son côté sportif jusqu’en 1993. Adoptant au passage de nouveaux moteurs Daihatsu.

En 1990, Innocenti est à nouveau emporté dans la tourmente de son propriétaire. Le groupe De Tomaso en difficulté revend 49% de l’entité Maserati Innocenti à Fiat. En 1993, Fiat rachète la totalité d’Innocenti, ferme l’usine et utilise la marque jusqu’en 1997 pour vendre divers modèles bas de gamme, comme des Zastava Yugo (Innocenti Koral) produites en Serbie, des Fiat Uno Mille produites en Pologne ou au Brésil ou encore des Fiat Elba elles aussi en provenance du Brésil. Le Piaggio Porter sera lui aussi temporairement intégré à la gamme.

Renaissance souvent évoquée

Depuis 1997, la marque est donc abandonnée. Mais pas oubliée. Pour les italiens, et ailleurs, elle reste souvent synonyme de petites voitures. Et l’aspect sportif voulu par DeTomaso est largement dépassé par le côté économique. La possibilité d’en faire une marque d’accès de Fiat a souvent été évoquée. Y compris par les dirigeants du groupe italien.

Mais c’est a l’extérieur que la marque semble renaître aujourd’hui. Une nouvelle société nommée Innocenti Italy Srl vient en effet de voir le jour. Implantée près de Palerme, on ne connaît encore pas réellement ses intentions. Seuls les noms des actionnaires sont connus : Industrie Riunite SpA, Euro Mobile International B.V., Finambiente Group SpA et la famille Perrotta. A prendre donc encore avec prudence. Au moins autant que pour les multiples projets de renaissance de DeTomaso…

Source : Corriere Quotidiano

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Le retour d’Innocenti?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zafira500
Invité

« Mais c’est a l’extérieur que la marque semble renaître aujourd’hui. Une nouvelle société nommée Innocenti Italy Srl vient en effet de voir le jour. Implantée près de Palerme, on ne connaît encore pas réellement ses intentions. »
Ah, je ne savais pas que la Sicile n’était plus italienne. On m’aurait menti?
De plus, la marque Innocenti n’est plus propriété de FCA? Ou alors il s’agit d’un autre secteur.

Thibaut Emme
Admin

A l’extérieur…de FIAT (Gautier évoque toutes les fois où la FIAT a évoqué le renouveau d’Innocenti).

zafira500
Invité

Ah okay, pas de soucis alors. 😉

Bob
Invité

Jusqu’à preuve du contraire Innocenti appartient toujours au groupe FCA.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Innocenti_(entreprise)#Innocenti_Auto

Thibaut Emme
Admin
Oui, mais non. Innocenti appartient bien à Fiat toujours, et pour l’Europe (depuis avril 1990 et jusqu’à, pour le moment, 2020). Mais il y a aussi la marque Innocenti Italy, dûment enregistrée visiblement et qui concerne aussi les « Véhicules; appareils de locomotion terrestres, leurs composants, accessoires, pièces détachées et moteurs compris dans cette classe; appareils de locomotion par air ou par eau. » Exactement comme l’entreprise de l’article. le logo n’est pas inconnu puisqu’il est un mélange du logo Mini, de celui d’Innocenti incurvé et du mot Italy : https://mark.trademarkia.com/services/home_logo.ashx?sid=79094057 Il y a des chances (à confirmer) que cette marque soit… Lire la suite >>
zafira500
Invité

Honnêtement, ça sent un peu l’arnaque cette renaissance. J’espère sincèrement que ce sera bien une renaissance de la marque et pas une escroquerie dissimulée comme on en voit un peut trop souvent de l’autre côté des Alpes.

Dcomdim
Invité

zafira500 tu penses à quoi en écrivant ça?

zafira500
Invité

Pourquoi demander mon avis, hein Zuzu? 😉

Jean Guicheteau
Invité

Et AUTOBIANCHI ? Il feraient mieux de relancer cette marque. L’A 112 était une super petite mini, elle.

wpDiscuz