Accueil Actualités Entreprise Geely reprend Proton et Lotus

Geely reprend Proton et Lotus

103
15
PARTAGER
Geely Proton Lotus

Après de longs mois de discussion, l’affaire est entendue et vient d’être officiellement confirmée. C’est donc Geely qui devient le partenaire de Proton, et qui rachète au passage Lotus.

Privatisé il y a quelques années et revendu à DRB-Hicom, Proton a été sommé par le gouvernement malaisien (qui garde un œil attentif sur le constructeur national) de trouver un partenaire. Les discussions se sont donc engagées, avec comme partis qui semblaient intéressés Suzuki, Renault, PSA et Geely. Dans la dernière ligne droite, seuls PSA et Geely semblaient encore tenir la corde.

DRB-Hicom a demandé la suspension de sa cotation hier, et la confirmation de l’accord est intervenue de matin. Et c’est donc finalement Geely qui l’emporte. Il entre ainsi au capital à hauteur de 49.9%, pour un montant non divulgué. Le constructeur chinois acquiert également 51% de Lotus en direct. Le reste de Lotus sera racheté par Etika Automotive, propriété du millionnaire Tan Sri Syed Mokhtar Al-Bukhary. Suite à l’opération, Geely comptera 6 marques dans son portefeuille : Geely, Lynk&Co, Volvo, London Taxi, Proton et Lotus.

Le constructeur chinois est intéressé pour faire de Proton une base de production hors Chine pour sa marque Lynk&Co. La marque Proton serait utilisée comme gamme basse pour le groupe. Et Lotus apportera bien entendu ses capacités d’ingénierie, ainsi que ses connaissances en matière d’allègement.

L’accord intervient alors que le gouvernement vient d’accorder un nouveau prêt de 1,7 milliard de Ringgit (353 millions d’euros) à Proton. Après bouclage des procédures administratives avec les autorités de régulation, l’accord final devrait être signé en juillet. Le montant de l’opération concernant Proton n’a pas été communiqué. La valorisation de Lotus a en revanche été estimée à 100 millions de livres (116 millions d’euros).

Source : DRB-Hicom / Geely

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Geely reprend Proton et Lotus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Yoann Besnard
Editor

Prendre 49% de Proton c’est s’abaisser devant DRB et la source de futures ennuis. Je ne serais pas surpris de voir Proton devenir une épine dans le pieds de Geely. DRB a gagné.

Roadrunner
Invité

Comprendre Geely va acheter 51% de Proton ? comme le dit AOF ?
ou est ce Reuters qui dit vrai .

Yoann Besnard
Editor

Ils prennent 49,9% de Proton et 51% de Lotus. Le ménage à faire chez Proton va être difficile vu qu’ils ne sont pas majoritaires.

Roadrunner
Invité

ce que je n’arrive pas à comprendre ; le Figaro …. zonebourse etc… ( info AOF ) surement tout faux …
c’est 51% de proton.( 51% du constructeur malaisien en grande difficulté. )
d’autres le Point ….AFP etc ,c’est comme écrit par Reuters.

http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/psa-pour-proton-drb-hicom-prefere-geely-6064249

Roadrunner
Invité

la bonne nouvelle de ce matin est que Renault rachète des activités R&D à Intel en France ,Toulouse et de Sophia-Antipolis près de chez moi.

Thibaut Emme
Admin

L’article est en cours.
Merci d’éviter les hors-sujet. Ici, on parle de Geely, Proton et Lotus.

The Stig
Invité

Espérons surtout que ça augure seulement du bon pour Lotus…

Seb
Invité

En espérant surtout qu’ils sachent conserver l’esprit de la marque et ne pas faire n’importe quoi avec ..

Allegra
Invité

A priori Lotus avait seulement besoin de cash pour renouveler sa gamme.
Et puis, vu ce que Geely a fait avec Volvo, il n’y aucune raison apparente pour que ça se passe différemment chez Lotus. 🙂

gigi4lm
Invité

Oui, Geely en Chine semble voir le même respect pour Volvo que Tata en Inde pour Land Rover et Jaguar. Personne ici ne s’en plaindra.

sylver
Invité

D’après les sources malaysienne, Geely aurait 100% de Lotus, dont 49% via Etika Automotive.
https://paultan.org/2017/05/24/drb-hicom-to-sell-lotus-in-its-entirety-for-100-million-geely-to-acquire-51-etika-automotive-to-buy-49/
Je pense qu’il peut y avoir des synergies avec Volvo. La piste, l’usine et les facilités de R&D seront sans doute utile au nouveau proprio, surtout s’ils comptent y développer une activité motorsport.
Le savoir faire Lotus a lui malheureusement été dilapidé par DRB et JMG mais Volvo a les connaissances et l’experience nécessaire pour faire quelque chose de bien (development en Suede, production en UK?)

wpDiscuz