Accueil Salon de Francfort Salon de Francfort, le grand exode des constructeurs

Salon de Francfort, le grand exode des constructeurs

163
11
PARTAGER
Francfort IAA 2017

Le salon de Paris avait connu de nombreuses défections. Et le salon de Francfort prend le même chemin alors que 9 marques d’importance ont confirmé leur absence du grand événement de l’automobile allemande.

A l’heure d’internet et des événements privés, les grands salons ne sont plus en grande forme. Le salon de Paris en a fait les frais à l’automne dernier. Et c’est donc au tour du salon de Francfort d’en faire les frais. Les organisateurs ont ainsi confirmé l’absence de plusieurs constructeurs de cette édition 2017. On dénombre ainsi aux chapitre des grands absents Peugeot et DS pour le groupe PSA, Fiat, Alfa Romeo et Jeep pour FCA, Nissan, Infiniti et Mitsubishi pour l’Alliance Renault-Nissan.

En plus de Volvo qui a déjà confirmé depuis de longs mois sa participation au seul salon de Genève en terre européenne. Neuf constructeurs absents donc à Francfort. Et un salon de Genève qui ressort comme le grand gagnant. L’événement suisse semble en effet continuer à faire le plein. Et s’affirme donc de plus en plus comme l’événement phare de l’actualité automobile en Europe.

Source : Automobilwoche

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Salon de Francfort, le grand exode des constructeurs"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

greggggggg

le salon de francfort serait il aussi excentré (de francfort) que la porte de versaille l’est de paris ?

(ps: blague entre anciens de LBA, que les nouveaux venus ne peuvent comprendre…)

francois
Invité
Les salons sont condamnés et le resteront même si le risque terroriste, qu’il ne faut pas négliger, et le chômage tombent à 0. – La génération « Y » se contrefiche de l’automobile et ceux que cela intéresse préfèrent rester les fesses sur un siège, l’oeil sur un écran et réserver des essais via une appli plutôt que de faire la queue pour monter dans chacune des voitures qu’ils désirent voir. – Les plus vieux…Vieillissent et n’ont peut-être plus l’envie de faire la même queue pour monter dans chacune des voitures qui les intéressent. Bref, la cause n’est pas conjoncturelle mais bel… Lire la suite >>
freddux
Invité

bienvenue dans le monde des larves
Genève a connu un joli succès cette année avec une fréquentation très légèrement en hausse. le format, l’ambiance et les prix y sont aussi pour beaucoup

joelphil
Invité
J’y suis allé cette année et effectivement c’est un salon exceptionnel pour ce qui est exposé. De plus chaque stand est pourvu de sièges pour patienter ou se reposer ce qui fait que l’on piétine moins que dans d’autres salons. Par contre le bruit est impressionnant et souvent cacophonique. Le tarif d’entrée est raisonnable mais celui du parking un peu élevé (25 chf). Pour ce qui est de s’installer dans une voiture c’est un peu galère car les places sont souvent squattées longtemps par des petits jeunes, et avant de m’installer je suis obligé de reculer et descendre le siège.… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité
Je comprend cette réponse mais Genève est un sacré contre exemple. Ce salon devient le véritable Mondial, un terme maintenant usurpé par Paris : non seulement les grands constructeurs sont là avec moult nouveautés mais ils sont accompagnés de nombreux constructeurs prestigieux ou plus exotiques. Il n’y aurait donc pas d’internet en Suisse ? … et pas de vieux plus capable de faire la queue pour goutter les sièges des nouveautés ? Les salons doivent vendre du rêve et paradoxalement le rêve s’accommode mal du virtuel et de la vision étriquée de photos sur internet. De même que la télé… Lire la suite >>
francois
Invité
Amazon n’a pas complètement tué le commerce traditionnel mais quand au pays de la grande consommation que sont les USA, une chaine de magasins comme Saers est au bord du dépôt de bilan, c’est bien que quelque chose est en train de changer. Si l’enseigne ferme, beaucoup de points de ventes resteront vides avec des conséquences pour les centres commerciaux qui les accueillaient. Tous ne fermeront pas mais une contraction est en marche. Soyons réalistes, il se passe le même phénomène avec les salons automobiles. Les constructeurs qui sèchent Paris ou Francfort parce que ce n’est plus intéressant pour eux… Lire la suite >>
Gustave
Invité
réponse tout à fait cohérente ! La génération Y se fout de l’automobile (en grande partie) et préfère se toucher sur les nlles technologies ! Un iphone ou passer le permis…ils choisissent un Iphone (ceux qui sont en ville bien sur car en campagne, le permis reste prioritaire pour tout simplement bouger) Pour les salons de l’auto, certains constructeurs commencent à comprendre que c’est plus rentable financièrement et d’un point de vu com d’être présent dans des salons dédiés aux nlles techno comme Las vegas ou Barcelone. Concernant la génération Y, Vous verrez lorsque les chiffres de ventes de voitures… Lire la suite >>
Thomas
Invité

L’absence d’Alfa est aussi surprenante que celle de DS: chacun présente un SUV premium et chacun est absent du salon le plus important car dans le pays le plus consommateur(en Europe)de SUV premiums…

commandant tour
Invité

c’est La messe des constructeurs allemands pour les allemands… et rapporté au prix du m² VS les ventes de ces 2 marques, je pense qu’il vaut mieux pour eux marquer les esprits de prospects bien ciblés avec des événements de plus petites tailles et des séances d’essais qui seront plus bénéfiques en terme d’image et + tard de vente (si ca n’est pas deja trop tard)

Gianni
Invité

Allemagne… pays de tricheurs… Diesel gate….
Les constructeurs absents marquent le coup !
Les ventes des allemands dévisent et l’idée du boycott s’installe dans l’esprit des consommateurs.
Après tout le gouvernement allemand savait et il n’a rien fais….. et ils ont le culot de se dire parfait…

Salva
Invité

Mais pourtant la suisse n’est pas dans l’UE ni dans la zone Deuchstmark…Bref c’est l’enfer sur terre !

wpDiscuz