Accueil Audi Le conducteur du jour : Quattro Turbo, mais atmo et traction

Le conducteur du jour : Quattro Turbo, mais atmo et traction

248
10
PARTAGER

Longtemps victime des primes à la casse, l’Audi Coupé (B2) est aujourd’hui une youngtimer et les cotes ont tendance à flamber. Croiser un exemplaire « dans son jus » est donc d’autant plus rare.

Au salon de Genève 1980, Audi dévoilait la Quattro. Elle inaugurait la fameuse transmission intégrale qui allait révolutionner le rallye. Mais à l’époque, la firme aux anneaux n’était vue que comme une émanation de Volkswagen. D’ailleurs, les deux marques partageaient le même réseau. Peu de gens étaient prêts à mettre 177 490 francs dans une Audi. A titre de comparaison, une BMW 628 CSI, plus noble, était à 168 000 francs. Peu après, des versions tractions suivirent. Elle eu même droit au 1,6l 85ch de la 80 GL. En cette même année 1980, Alfa Romeo offrait un lifting à la GTV qui était alors la référence en matière de coupés de moyenne cylindrée.

Grâce au rallye, Audi gagna en notoriété. En 1985, le Coupé eu droit à un restylage et à un repositionnement. La version GL, de base, disparut au profit de la seule version GT. De plus, VAG France arrêta d’importer les versions 4 cylindres. La voiture du jour serait ainsi équipée du 5 cylindres 2,0l 115ch, qui lui permettait d’atteindre 189km/h. Prix : 127 100 francs… Soit 2 000 francs de moins qu’une volcanique GTV 6 160ch. Certes, l’allemande était mieux finie, mais elle manquait de fantaisie. En plus, elle n’avait pas vraiment de nom. En 1980, Audi France parlait de « 80 Coupé », puis de « Coupé » et avec le lifting, de « Coupé GT ». Sachant qu’il n’y avait pas de terme officiel englobant les versions 2 et 4 roues motrices (qui ont toujours été des Quattro.) Elle connut donc une carrière difficile.

En 1986, l’Audi 80 (B3) apparut. La version coupé n’était pas prête, mais la Coupé GT semblait désormais bien vieillotte avec ses traits carrés. Comme, en plus, le Groupe B s’arrêta (privant de justification la Quattro), Audi décida d’interrompre la production, quasiment sans préavis. Les Coupé vécurent alors le calvaire des moyennes cylindrées d’occasion, subissant le tuning sauvage et les baladurettes.

Il fallu attendre les années 2000 pour que la firme aux anneaux décide de remettre son passé en exergue. En conséquence, les Coupé bénéficient d’un regain d’intérêt. Comptez 5 000€ pour un exemplaire en bon état. Et si vous étiez tenté, attention aux coupés 2RM avec un bel emblème « Quattro » sur le hayon…

 

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Le conducteur du jour : Quattro Turbo, mais atmo et traction"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Labradaauto
Invité
……Qualité de fabrication en avance sur les autres constructeurs ( Dès le début des ans 80 audi protégeait ses caisses avec des cires corps creux, et il a fallu attendre 15 ans chez les françaises…et encore) Donc oui !!! on croise des audi qui ont fait des millions de km. A cette époque le numérique ( celui qui vous force les rendez-vous d’urgence chez le garagiste ) ,n’était pas. Même mal entretenue, ces audis ne donnaient pas de soucis ( une panne de pompe à essence électrique tous les 10 ans ) et c’est tout ! sur le plan esthétique… Lire la suite >>
SGL
Invité

Totalement @Labradaauto, mais comme vous le dites, pour les Françaises, quel progrès sur la qualité en moins de 20 ans !
Pourtant, elles se traînent encore une image des années 80.

Labradaauto
Invité
Vous avez raison de souligner, surtout que les Françaises sont copiées à présent pour leur procédé de fabrication. je me souviens des colles de structure en remplacement des soudures ( le bleu de soudure provoque toujours les débuts de corrosion s’il n’est pas sablé, éliminé ) . C’est de la technologie française qui a fait école. J’ai moi-même usité en artisanat privé des échantillons proto d’un des plus grands fabriquant de colles. Et puis sur la qualité des trains roulants, ce sont aussi les françaises qui sont en 1ères places . En compétition sur routes, on sort de l’hexagone ,… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

« Il ne faut pas faire de religion en fabrication automobile »

Si seulement certains pouvaient comprendre que tout ce que fait X n’est pas absolument génial et supérieur. Et/ou que tout ce que fait Y n’est pas systématiquement de la merdre pour les pigeons…

Labradaauto
Invité

très bonne traduction de ma locution, oui.

amiral_sub
Invité

je ne partage pas cette expérience. L’audi 100 des années 90 était un calvaire qui permettait de bien connaitre son garagiste. Fuites diverses et variées, problèmes électriques, pièces hors de prix. Certes l’intérieur était plutôt bien construit et robuste. Ça n’en faisait pas une bonne auto

greg
Invité

On en a eut pourtant trois sans aucun autre soucis qu´un accident Suite à deux couillons qui faisaient un Rallye sur l´autoroute.

Esp2
Invité

Mon père avait craquer pour la exactement la même ! 360000 km sans soucis !! Et 3 générations qui en ont pleinement profités !! Super auto qui me rend bien nostalgique !!

Chanson
Invité
Bonjour j ai moi même acheter il y a un an coupé gt 1,8i 1987 175000 km et par chance une première main la moquette et l intérieur impeccable. Carrosserie plutôt correcte pas de rouille jamais repeinte. Le plus difficile c est de trouver des pièce quel galère. Je la laisse dans son jus car esthétiquement le vernis es niquel bien sûr quelque éclat de peinture mais elle a 30 ans. Mai je n en revient pas de la qualité des matériaux intérieurs tableaux de bord pas de fissure ni de décoloration c étai une auto de qualité dommage que… Lire la suite >>
Labradaauto
Invité
…On trouve en Allemagne pièces pour ces autos. Déjà avec le net on voit. j’ai toujours acheté, jamais rien vendu, et me suis procuré bcp de pièces il y a encore une quinzaine d’années. Et Puis, il faut refabriquer, de sonner les moyens . Mais roulements, rotules, silent blocs on trouve, les échappements aussi. Mais dès qu’on monte en puissance, les échappements, il faut les fabriquer soi même . … – Il faut faire gaf aux « blinker » assez difficile à trouver pour les quattros qui les ont dans les angles de pare chocs , très vulnérables. Mais il y a… Lire la suite >>
wpDiscuz