Accueil Essais Essai Golf GTE 204 ch 2017

Essai Golf GTE 204 ch 2017

2371
47
PARTAGER

La Volkswagen Golf de 7ème génération a droit à son restylage de mi-parcours. Et histoire de prendre connaissance de ses évolutions, nous avons pris le volant d’une des versions les plus véloces, la GTE, qui recense à peu près tous les équipements disponibles. C’est sur l’île de Majorque que nous l’avons éprouvée.

Extérieur et intérieur

On entend déjà les mauvaises langues… « Rien a changé ! » A peu de choses près, c’est en effet le propre des restylages, surtout chez Volkswagen. Mais n’exagérons rien, les plus observateurs remarqueront immédiatement la nouvelle signature lumineuse à l’avant et à l’arrière. Et c’est principalement sur ces détails qu’on remarquera la différence. Du coup, le bestseller de Wolfsburg garde la même allure générale, qui manque de charme, mais a l’air toujours aussi sérieuse. Donc rassurante pour la plupart de ses propriétaires. On aurait tout de même aimé que les évolutions soient un peu plus visibles.

A l’intérieur, en revanche on a droit à une petite révolution, avec les compteurs… enfin là où nous les trouvions avant, car désormais y trône un large écran couleurs. Après les Audi, cela se démocratise donc aussi dans les Volkswagen. Pour renforcer son côté technologique, elle récupère également un grand tactile, qui reconnaît aussi les mouvements pour passer d’une radio à l’autre par exemple, en balayant d’un geste sans toucher le verre. En outre, les plus avancées aides à la conduite font partie de la panoplie d’options, du moment qu’on y met le prix. La finition demeure équivalente à ce qu’elle était auparavant, et on aime le tissu façon GTI, ou le bleu remplace le rouge. Et d’ailleurs cette GTE en reprend toutes les spécificités, qui donnent un accent sport chic à cet habitacle.

Sur la route

Une fois la batterie alimentant le bloc électrique de 102 chevaux rechargée, il est temps de partir sur la route pour éprouver cette Golf plus verte que les autres. La capacité de charge aujourd’hui permet en théorie d’atteindre les 50 km, sur la seule propulsion électrique qui par ailleurs peut atteindre les 130 km/h. Pour info, on fait le plein en 4 heures sur une prise classique, ou en deux fois moins de temps si on dispose du boitier adéquat. Dans la pratique, on a atteint sur un parcours routier une trentaine de kilomètres sans faire attention. Ce qui nous laisse penser qu’en prenant soin de sa conduite sans jouer pour autant les chicanes mobiles, les 40 km nous paraissent un objectif tout à fait raisonnable. On se régale clairement en ville, son terrain de prédilection, et même en dehors d’ailleurs, grace à la souplesse de fonctionnement toujours aussi agréable.

Pour le reste du temps, on utilise le mode « hybrid » qui correspond plus ou moins au mode normal. Dans cette configuration, l’électronique gère quel moteur agit et à quel moment. C’est ainsi que le 1.4 TFSi de 150 chevaux peut intervenir. Ainsi le bloc électrique vient soulager le thermique dans les phases les plus énergivores, avant de laisser le thermique prendre la main à vitesse stabilisée. C’est ce qui se passe la plupart du temps, sauf quand on sollicite la puissance, auquel cas les deux travaillent de concert. Dans ces conditions, la consommation moyenne navigue autour des 5 litres dans notre réalité. Un mode permet aussi de maintenir l’autonomie électrique et de recharger aussi en forçant la marche du bloc essence.

Quant au GTE, il n’a pas d’autre objectif que la performance optimale. Effectivement, la voiture bondit plus promptement à l’accélération, et nous profitons alors des 204 chevaux. L’agrément moteur demeure cependant en conduite rapide moins fun que dans une GTi bien plus puissante. Et on n’a pas non plus le petit son sympathique qui va avec. En outre, si le chassis ne manque pas de dynamisme, il y a tout de même le surpoids qui ne s’avère pas être un bon allié. On ne peut pas alors parler véritablement de sportivité. Mais cela étant le chassis un peu plus ferme et assez bien suspendu a une rigueur meilleure que sur une Golf conventionnelle. Le différentiel électronique XDS assure une motricité bien rassurante quand on met le pied par terre en sortie de courbe. Toutefois, on reste à bonne distance d’une Golf GTi en termes d’agrément en conduite rapide, dont elle singe en partie l’apparence.

Conclusion

Mais l’écologie sportive si l’on peut dire ainsi, a un prix, et il n’est pas spécialement bon marché. Nous n’avons pas encore son tarif définitif, mais en incluant les bonus actuellement en vigueur, on table sur un tarif situé entre 38 et 40 000 euros. Dans cette fourchette, on peut hésiter avec une GTD de 184 chevaux, et surtout une GTi autrement plus fun au volant. Dans tous les cas, quel que soit votre choix, vous pouvez rester chez Volkswagen.

+ Agrément en électrique
 Autonomie électrique
 Equipements
 Hybride au tarif de sportive
 Manque encore un peu de puissance en mode GTE

 

Volkswagen Golf GTE 2017
Moteur
Type et implantation4 cyl. turbo essence + élec.
Cylindrée (cm3) 1 395
Puissance (kW/ch)204
Couple (Nm) 250
Transmission
Roues motrices Avant
Boîte de vitesses DSG 7
Châssis
Suspension avant
Suspension arrière
Freins
Jantes et pneus –
Performances
Vitesse maximale (km/h)222
0 à 100 km/h (s)7,6
Consommation
Cycle urbain (l/100 km) –
Cycle extra-urbain (l/100 km) –
Cycle mixte (l/100 km) 1,6
CO2 (g/km) 36
Dimensions
Longueur (m)4,28
Largeur (m)1,80
Hauteur (m) 1,48
Empattement (m)2,63
Volume de coffre (l) 272
Réservoir (l) 40
Masse à vide (kg)1540

 

 

Poster un Commentaire

47 Commentaires sur "Essai Golf GTE 204 ch 2017"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe
Invité
C’est quoi l’intérêt d’un tel véhicule ? Parce que en terme de pollution quand je vois les résultats suivants : https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3977&info=VW+Passat+Variant+GTE+DSG HC: 13 mg/km CO: 1258 mg/km NOx: 11 mg/km Partikelmasse: 1,0 mg/km Partikelanzahl: 17,89881 10¹¹/km Comparativement aux 0,4 mg/km et 0,00248 10¹¹/km d’une Mercedes E220d je me dis que c’est une véritable usine à particules. Ensuite quand je vois la masse et la taille des pneus du bestiau, je me dis que la dégradation des pneus et l’abrasion du revêtement doit être à l’avenant notamment en intégrant la puissance et le couple disponibles. Reste le cas des GES, mais… Lire la suite >>
greg
Invité
L´intérêt d´un tel véhicule, c´est de pouvoir te rendre sur ton lieu de travail et éventuellement en revenir (selon la distance et la possibilité ou non de recharger) sans consommer de carburant fossile. Mine de rien cela joue sur la qualité de l´air. Ta problématique sur les particules concerne tous les hybrides et essence cela dit, ils rejettent tous autant ou plus de particules que la GTE pour la simple et bonne Raison qu´ils ne sont pas équipés d´un FAP, ce qui devrait bientôt arriver, VW et Mercedes ayant pris l´engagement d´équiper progressivement les moteurs essence d´un FAP à partir… Lire la suite >>
SGL
Invité

D’accord avec @greg
Si effectivement les gens veulent absolument avoir qu’une voiture, et donc ne pas louer non plus une autre pour des déplacements « exceptionnels ».
Les solutions hybrides sont souvent (voir toujours) l’histoire de compromis, avec le chapelet d’inconvénients qui vont avec.
Dans le genre, excepté le prix, cette Golf GTE est une belle réussite technique.
Espérons que la prochaine génération sera beaucoup abordable, pour, éventuellement, remplacer le vieux parc de diesel qui ne servent à faire une trentaine de kilomètres par jour (qui est, malheureusement la norme !).

Christophe
Invité
@greg La problématique sur les particules concerne effectivement tous les moteurs essence donc y compris les hybrides. Mais cela est encore plus important sur les injections directes (cas du moteur de la voiture de cet article). Quelques exemples de voitures essence qui en produisent largement moins sur le même test (tout en en produisant largement plus que les diesel) : – Yaris hybride : 12 fois moins en nombre, – PIV : 8 fois moins en nombre, – Mistubishi Space star 1.2 : 4 fois moins en nombre, – Citroen C3 1.2 110 (id) : 2,3 fois moins en nombre.… Lire la suite >>
SGL
Invité

De toute façon @Christophe, le diesel a depuis le dieselgate mauvaise presse, alors que, pourtant, les nouveaux diesels polluent jusqu’à (théoriquement) 600 fois de NOx en moins que les vieux diesels d’avant 1997, et donc oui ce n’est pas le cas pour les injections directes…
Mais cela reste, pour les gens qui font moins de 50km par jour, un progrès considérable !
Malgré, le diesel, par son rendement, a encore de beaux jours devant lui, même avec une mauvaise presse.

Christophe
Invité

@SGL
Attention je ne fais pas l’apologie du diesel, le seul moteur diesel que je trouve acceptable en ville étant celui d’un bus.
Pour autant, les solutions proposées à savoir essence (id ou non, hybride ou non, hybride rechargeable ou non) ou VE ne permettent de répondre efficacement aux problématiques posées (pollution et GES) que dans des cas d’utilisation bien précis.

Nos emplettes sont nos emplois
Invité
Nos emplettes sont nos emplois

À 40 k€ le bestiau, on a de quoi se payer l’une et l’autre sans soucis.

Mais pas chez vos amis d’outre Rhin.

koko
Invité

Pas mal cette Golf, mais ça vaut pas un bon moteur diesel:

https://www.youtube.com/watch?v=pZF7kD07MnM

Pedro7
Invité

Award de la sellerie abominable 2017

SGL
Invité

Le motif de la sellerie est devenu une signature quasi-biblique chez VW depuis la première Golf GTi des années 70.

SGL
Invité

Bah oui pour ceux que ça ne parle pas, c’est forcément démodé ! 😀
Mais rassurez-vous ça se vend mieux avec que sans ce motif.

Labradaauto
Invité

……je ne connais pas ce véhicule – Sur l’article je lis qu’on a affaire à une grosse voiture traction avant avec moteur (petit mais annoncé ultra puissant) essence et couplé avec un ou des moteurs électriques ? – On a la possibilité de recharger les accus en roulant.
Tout ce qui est fait pour améliorer la qualité de l’air, c’est bien surtout avec l’évolution du climat conjugué à la démographie , les trafics. Il reste toujours quelque chose à faire !
Je songe aux filtrations de l’air pour les habitacles . Ce n’est pas décrit dans l’article.

Christophe
Invité

@Labradaauto
« Tout ce qui est fait pour améliorer la qualité de l’air », rien ne prouve qu’elle va y participer :
– moteur essence id sans FAP,
– voiture très lourde avec des gros pneus qui émettront des particules en s’usant et en abrasant la voirie et cela même en roulage électrique et en tout état de cause en nombre bien supérieur à un véhicule léger avec des pneus adaptés même à motorisation essence.

SGL
Invité

Si elle ne fait que moins de 50 km pendant 330 jours par an : c’est pleinement positif !
Avec recharge par des panneaux photovoltaïque sur le parking du lieu de travail : c’est du pur bonheur !

Christophe
Invité

@SGL
A la condition que le moteur thermique ne se mettent jamais en route pendant ces 330 jours.
Tous les essais que j’ai lu parlent de mise en route du moteur régulièrement, il est très difficile voir impossible de forcer le mode 100 % électrique.
Il y a même des modèles qui imposent le démarrage du moteur régulièrement et/ou de remettre du carburant dans le réservoir (dégradation).

SGL
Invité

Oui, rien n’est parfait à 100 %… sauf le vélo. 😉

Thibaut Emme
Admin

@SGL : même le vélo.
Tout déplacement implique une augmentation de l’entropie, une consommation d’énergie et donc, une pollution.
Vous consommez de l’énergie pour mouvoir le vélo, cette énergie se traduit par la production de chaleur et la production de CO2.
En fait, même simplement ne pas bouger provoque tout cela 🙂

Christophe
Invité

@Thibaut Emme
C’est tout à fait vrai mais il y a quand même une différence entre du CO2 fossile et du CO2 biogenique (cas du bois par exemple) et je ne vois pas ce qui produit du CO2 d’origine fossile dans ce que je mange.

Thibaut Emme
Admin

Le CO2 fossile n’est que du biogénique à (très très très …) long terme 😉

Christophe
Invité

@Thibaut
On est d’accord mais justement le problème c’est de relâcher du carbone capté il y a très longtemps.

Christophe
Invité

@wizz
Et le bio manuel et local ?

Hayden
Invité

Les tarifs définitifs sont sur le site du constructeur (options, pack etc). Il y a même la voiture dans le config.

Nos emplettes sont nos emplois
Invité
Nos emplettes sont nos emplois

Et ?

greg
Invité

C´est ce que je me dis à chacune de tes inverventions ^^

Hayden
Invité

Parce que l’auteur de l’article émet l’hypothèse qu’il n’a pas le prix définitif, je lui dis que les tarifs sont disponibles sur le site afin de compléter son article.
On est sur un site de passion auto ou site haineux. S’il il a des gens stressés qu’ils se prennent un XANAX !

Pat
Invité

Peut être le gars attendait que tu donnes le prix.

Maître 90
Invité

Assez surpris à ce niveau de prix de la place de l’écran très bas dans l’habitacle obligeant à quitter la route des yeux.
Y-a t’il au moins une visu tête haute comme chez Peugeot ou Renault ?

SGL
Invité

La conception de l’habitacle commence par dater un peu aussi !

Labradaauto
Invité
question de goût personnel . Je suis plutôt enthousiaste à voir le tableau de bord et je me dis : vraiment dommage que ce ne soit pas une auto sportive propulsion, sinon le dessin du tableau de bord, je ne critique pas ( simple et unique avis personnel ) – parfois on est minoritaire et on a raison aussi, sauf en ce qui concerne la mode, car la mode est faite de l’adhésion à une proposition. Si ce soir, ce sont les sapins de Noël qui font le bonheur des utilisateurs sur les tableaux de bord, je n’adhérerai pas plus… Lire la suite >>
greg
Invité

Bonne Remarque, simplement Martin Winterkorn avait considéré le design de la Golf comme celui d´une 911….
En s´orientant sur la Golf IV.
La IV ayant tout placé relativement bas, ils ont suivi sans penser à l´aspect pratique, ce qui est quelque peu grotesque.
En ce qui me concerne j´espère qu´ils quitteront cette Doxa lors du passage à la prochaine génération, en tout cas pour l´intérieur.

greg
Invité

Sinon chez Peugeot il n´y pas de HUD 😉

SGL
Invité

Exact puisque c’est la casquette qui est au-dessus de la vue de la jante du volant, cela ferait redondance.

SGL
Invité

Je pense que @Greg pensait à la 308, pas à l’ancien 3008 qui possède un HUD 😉 (d’où sa sanction « -1 » ?)

wpDiscuz