Accueil Proton Le propriétaire de Proton réfute les propos de Geely

Le propriétaire de Proton réfute les propos de Geely

137
5
PARTAGER
Proton

La maison-mère de Proton, DRB-Hicom, a publié un communiqué dans lequel elle déclare que tous les enchérisseurs étaient encore dans la course. Le conglomérat malaisien a rappelé que la prise de participation était un sujet complexe et que le partenariat devait déboucher sur une solution satisfaisante pour toutes les parties concernées.

Quant aux propos de la Li Shufu donnés dans la presse chinoise, DRB-Hicom a déclaré que chaque partie cherchait à sécuriser le meilleur résultat possible et que les négociations peuvent mener à des discussions intenses. L’état-major semble en avoir eu assez des déclarations du PDG de Geely dans la presse chinoise au point de publier un communiqué de presse pour démenter ses dernières déclarations.

Avant la présentation des résultats financiers de Geely, son PDG avait déclaré au quotidien hongkongais South China Morning Post s’être retiré du rachat de Proton. Cette déclaration faisait suite à un autre interview donné à la presse chinoise dans lequel il avait exprimé son ras-le-bol des dirigeants de Proton. Li Shufu avait déclaré « qu’ils n’arrêtent pas de changer d’avis, aujourd’hui c’est ceci, demain c’est cela. Ils n’ont pas encore décidé ce qu’ils veulent. »

Le communiqué de la maison-mère de Proton réinstaure le statu quo initial avec deux prétendants pour la future mariée, Geely et PSA. Il ne faudrait pas croire que les caprices du PDG chinois favorisent PSA. La prise de participation dans Proton est une décision industrielle et financière, mais entre un partenaire capricieux et un partenaire mature, la balance peut pencher du côté du second en cas de projets de rachat très similaires.

Pour rappel, selon les rumeurs, le projet de PSA serait de transférer la production de l’usine historique de Proton à Shah Alam (banlieue de Kuala Lumpur) à celle plus moderne de Tanjung Malim (au nord de Kuala Lumpur) également appelée Proton City. Le plan de PSA prévoirait de faire passer la production de Proton de 75 000 voitures à un million rapidement puis à deux millions à long terme. Cette hausse de la production passerait par la construction d’une nouvelle usine dans la même province que Proton City. La construction de cette nouvelle usine aurait pour objectif de concentrer les forces de Proton en un même endroit et faire de Proton City, la plaque tournante de l’automobile malaisienne. PSA projetterait d’y créer à terme 10 000 emplois.

L’annonce du rachat interviendrait selon les dernières rumeurs courant mai alors qu’elle avait été repoussée jusqu’à la fin juin.

 

Source : DRB-Hicom

Source photo : Proton

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le propriétaire de Proton réfute les propos de Geely"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zemik
Invité
comme je l’avais déjà dit, Geely ne s’est absolument pas retiré du projet donc il faut y voir aussi une technique de négociation « asiatique » et bien compris et acceptée dans les deux sens. Après est-ce que le rachat de Proton est une bonne affaire ? Perso je ne le crois pas, ils sont a même pas 100 000 voitures donc envisager 1 million rapidement semble hors de portée à moins que le proprios actuels (et qui resteront après à 49%) de Proton mettent la main à la poche et prennent en charge au moins 50% du projet si ce n’est… Lire la suite >>
Pourquoi pas 10 millions
Invité

C’est le genre de PSA d’annoncer des chiffres aussi délirants… Il n’y a pas de sources citant Tavares qui projette rapidement 1 puis 2 millions de véhicules. Faut arrêter de propager ce délire.

wpDiscuz