Accueil Dakar Dakar 2017 – étape 5 : A Loeb l’étape, à Peterhansel le...

Dakar 2017 – étape 5 : A Loeb l’étape, à Peterhansel le général

84
9
PARTAGER

Nouvelle victoire d’étape pour le duo Loeb et Elena. Sur une spéciale raccourcie à cause de la météo, la paire franco-monégasque s’adjuge l’étape alors que le tenant du titre, Peterhansel, reprend la tête et emmène un trio de lionnes.

L’étape du jour devait mener les concurrents sur l’Altiplano. Une zone de neutralisation passée, ils devaient filer direction l’arrivée et Oruro au terme de la liaison. Sauf que la deuxième partie de la spéciale est devenue impraticable suite à des pluies torrentielles. La direction de course annule cette partie et l’arrivée se jugera à la neutralisation. Ca laisse largement de quoi perdre (ou prendre) du temps. D’autant plus que la première partie se joue au dessus de 4 000 m d’altitude avec de la navigation mais aussi du franchissement.

A ce petit jeu, Sébastien Loeb s’est donc montré le plus rapide. Il devance de 44 secondes (seulement) Nani Roma sur Toyota et de 1 minute 31 Stéphane Peterhansel sur Peugeot. La troisième Peugeot 3008 DKR officielle encore en course prend la 4ème place mais, Cyril Despres abandonne plus de 10 minutes à Loeb. Il perd la tête par la même occasion au profit du « roi Peter ».

Auteur d’une très belle étape sur son Peugeot privé, Romain Dumas termine juste derrière Despres, à 11 minutes 55. Hier il a perdu beaucoup de temps en ramenant Carlos Sainz « à la corde ». L’Espagnol a fait une erreur et a envoyé son 3008 dans le décor. Il s’en est fallu de peu que deux imprudents placés en sortie de virage ne se prennent la voiture partie en tonneau. C’est l’abandon pour Sainz. Le 5ème de suite au Dakar pour El Matador. Le team Peugeot officiel n’a donc plus que 3 voitures.


Dans les perdants du jour, on retrouve Giniel De Villiers qui lâche près de 30 minutes sur Loeb. Hirvonen n’est pas mieux loti puisque l’ancien pensionnaire du WRC perd carrément près de 43 minutes sur le Français. Al Qassimi sur un Peugeot privé est à 39 minutes. Lavieille, Prokop, Fuchs, etc. sont à plus d’une heure sur cette étape et reculent au général.

Au général justement, Peterhansel prend la tête pour 1 minutes 09 sur Loeb et 4 minutes 54 sur Despres. Un triplé Peugeot à une étape de la journée de repos. Mais, rien n’est joué. Déjà entre les trois coéquipiers/concurrents de chez Peugeot, mais aussi car Nani Roma n’est qu’à 5 minutes 35 sur son Toyota. Derrière, Hirvonen a pris un éclat et pointe au-delà des 42 minutes. Przygonski est un étonnant 6ème sur une Mini All4 « ancienne ». Il devance Terranova de 5 minutes. L’Argentin est au-delà de l’heure de retard.

Parmi les « poireaux » que l’on suit, on notera que les jumeaux Tim et Tom Coronel sont toujours en course. Tom a connu un début de spéciale difficile et a perdu beaucoup de temps. Tous les deux sont sur un buggy Suzuki à une place, sans pare-brise, sans navigateur. Un Dakar intense. Fortunato Maldonado (homonyme), le doyen de cette édition (71 ans) n’ira pas au bout. Il a du abandonner hier sur un souci de radiateur. Ronan Chabot et Gilles Pillot ont du abandonner eux aussi. Le moteur de leur Toyota Hilux, 1000 km à peine a rendu l’âme. Le Hilux noir et orange aux couleurs de PRB se retire.

Par contre, Philippe Croizon lui réussit son exploit. Il est toujours en course. Aujourd’hui il est encore en piste à plus de 1h25 de Loeb mais ce n’est pas du tout l’essentiel pour celui qui conduit avec un joystick relié à l’un de ses moignons. Chapeau !

Demain, direction La Paz. Sur un parcours une nouvelle fois sur l’Alti Plano, les concurrents vont naviguer à plus de 3 800 m avec des cols à 4 400, 4 300 et 4 200 m. 527 km de spéciale avec des dunes, de la navigation et surtout une longueur d’étape dingue. Cela va se finir dans la nuit pour beaucoup. La journée de repos sera la bienvenue. Pour les mécanos aussi.

[Mise à jour : l’étape #6 vient d’être annulée par l’organisation. Les pluies diluviennes qui s’abattent sur la région rendent impraticables les pistes sans leur occasionner de trop grandes dégradations. Tout le monde reste au bivouac et rejoindra La Paz en liaison. Double journée de repose donc.]

Illustration : Peugeot Sport

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Dakar 2017 – étape 5 : A Loeb l’étape, à Peterhansel le général"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
DiZeL
Invité

Une fois de plus il y a un dieu pour les cons !

Thomas
Invité

Tout va bien pour Peugeot jusqu’à présent(hormis Sainz), croisons les doigts pour que ça continue la semaine prochaine 🙂

En effet l’étape de 527km au programme d’aujourd’hui samedi a été annulée à cause des caprices de la météo bolivienne(pluies diluviennes qui abîment le terrain) 🙁

toto
Invité

Carlos, comme d’hab…

Invité

A tortle might surpass the rabit for awhile because of the perfect engine rightly builded for any difficulties. Just wait and see!

wpDiscuz