Accueil Alfa Romeo Les concepts ItalDesign : Alfa Romeo Brera (2002)

Les concepts ItalDesign : Alfa Romeo Brera (2002)

313
15
PARTAGER
Alfa Romeo Brera Concept (2002)

C’est un ItalDesign très en verve qui débarque au salon de Genève 2002 avec son concept Alfa Romeo Brera. Une proposition qui fait mouche et qui peut encore aujourd’hui figurer au panthéon des créations portant le logo Alfa Romeo.

Si l’on peut dire que le concept Twenty Twenty en 2001 n’a guère reçu l’adoubement des amateurs de la marque britannique, il en va tout autrement pour le concept Alfa Romeo Brera en 2002. Salué dès sa présentation comme l’une des stars du salon de Genève, il aura un réel avenir au sein de la marque pour laquelle il a été créé initialement. Ce qui est au final suffisamment rare pour être souligné.

La présentation de ce concept se fait alors qu’Alfa Romeo cherche à remplacer sa 156. Le modèle qui relancé la marque en 1997 et signée Walter Da Silva, depuis passé chez Seat. Comme souvent, ItalDesign montre ses intentions via un concept, ici habillé en coupé. Pour la beauté du concept, le moteur est un V8 de 400 ch en position centrale avant, et les portes se signalent par leur ouverture à la verticale, avec une articulation implantée dans la partie basse de la porte.

Le style séduira le public, mais aussi la direction d’Alfa Romeo. ItalDesign remporte ainsi le contrat pour le dessin de la nouvelle 159. Et au passage également le remplacement des GTV et Spider signées Pininfarina par les Brera et Spider. La Brera de série reprend de façon quasi intégrale le dessin du concept, sur des proportions adaptées à l’architecture traction  moteur transversale et à une habitabilité plus correcte pour les passagers arrière. Malheureusement pour Alfa Romeo, le style sera desservi par une plateforme bien souvent jugée comme étant peu en accord avec le caractère attendu pour une Alfa, en particulier en raison d’une masse trop élevée.

Source : ItalDesign

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Les concepts ItalDesign : Alfa Romeo Brera (2002)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

La version de série a été une déception ! 🙁

greg
Invité

Elle était peut-être trop lourde, mais quelle ligne!
Je préfère 1000fois cette relative déception à une Giulia au top techniquement, mais fade et passe-partout Niveau design.

CDA
Membre

Trop chère aussi. D’ailleurs, il s’en est pas vendu beaucoup ^^

Thibaut Emme
Admin

En fait elle était trop chère car mécaniquement pas à la hauteur des espérances et du prix.
Sinon le prix n’aurait pas posé de souci en propulsion et avec un moteur « chantant ».

SGL
Invité

Moins de 20.000 ex pour 6 ans de commercialisation…. Ce n’est pas une déception !?
Traction, principalement en diesel, V6 essence d’origine GM, fiabilité aléatoire, etc.
On a connu mieux chez Alfa ! Non ?

SGL
Invité

Peugeot avec son mémorable bide de 407 coupé, a sorti plus de 36 000 exemplaires.

Anonyme
Invité

je me faisais exactement la même réflexion : le concept est l’un des plus beau de cette décennie, la version série, sans être moche, a eu moins d’effet.

J’ai eu le même « différentiel » avec la Toyota CHR : entre le concept car de salon qui m’avait plu et la version série très (trop) bling bling, Toyota a raté son coup, là

Dcomdim
Invité

Sois belle et tais-toi… En effet, quelle déception.

grez
Invité

La plateforme Giorgio est arrivée beaucoup trop tard. 🙂

greg
Invité

Bella macchina 🙂

Salva
Invité

C’était surtout une traction… une hérésie pour une Alfa !

Panama
Invité

Tout est dit!

wpDiscuz