Accueil Africa Eco Race Africa Eco Race 2017 – étape 7 : Vasilyev à la relance

Africa Eco Race 2017 – étape 7 : Vasilyev à la relance

150
0
PARTAGER

La deuxième étape mauritanienne promettait 414 km de spéciale typiques du pays, avec de gros cordons de dunes, de l’herbe à chameaux et pas mal de navigation. Le leader provisoire s’est rappelé au bon souvenir de tous en l’emportant.

Si on peut dire grosso-modo que jusqu’à la 13ème place de l’étape, les concurrents n’ont pas trop galéré (tout est relatif), ce n’est pas le cas des autres. Certains ont tellement jardiné que 10 concurrents sont arrivés hors délai. 25% de la caravane ! Et pour plus de la moitié, le retard dépasse l’heure. Cela chamboule un peu le classement.

Vasilyev lui n’a pas trop connu de galère. Il l’emporte mais pour 10 petites secondes sur Magnaldi qui n’a plus grand chose à perdre. Cherednikov grimpe sur le podium de l’étape mais à plus de 7 minutes. Derrière on retrouve quelques habitués des hauts du classement comme Housieaux, Serradori (vainqueur de la veille), Zapletal ou Gomez. Thomasse perd près de 30 minutes mais limite la casse.

En revanche, plus loin, on trouve Karginov et son Kamaz à près de 38 minutes, Sabatier à plus de 1h20 ou le Suisse Vauthier, 2nd de l’étape 6 et qui prend 3h10 sur cette 7ème. Au général, Vasillyev est confortablement en tête avec 1h40 sur un nouveau dauphin, le Kazakh Cherednikov. Sur la troisième marche, on retrouve à 1h47, talonné par Thomasse 7 minutes derrière. Ancien 3ème, le Russe Karginov et son Kamaz sont désormais 5èmes à près de 2h. Housieaux s’intercale.

Aujourd’hui, les concurrents quittent la côte Atlantique pour aller à l’est. 425 km de spéciale. Au programme un cordon de dunes, de la piste roulante, de la navigation et quelques pièges. Le tout pour finir par la passe d’Azougui même si les concurrents ne devraient pas trop regardé le panorama.

Illustration : A. Rossignol/Africa Eco Race

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz